Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Damiens François : biographie et filmographie

Damiens François :  biographie et filmographie  

 

Biographie

François Damiens est passionné depuis qu'il est enfant par tout ce qui a trait à l'humour et au divertissement. Il n'est pas étonnant qu'il accepte, après avoir terminé ses études de commerce, de mettre en scène des caméras cachées pour une émission d'une chaîne de la télévision belge. C'est ainsi qu'il crée François l'Embrouille, personnage vulgaire, râleur, odieux et antipathique. Le succès est tel que, très vite, Damiens ne peut plus passer incognito en Belgique. Il exporte donc ses canulars en France, où il piège des célébrités comme Bruno Solo, Franck Dubosc, ou encore Jamel Debbouze. Au final, François Damiens réalise plus de 400 caméras cachées entre 1999 et 2005.

Et c'est d'ailleurs grâce à un de ces canulars qu'il arrive à décrocher son premier rôle au cinéma. En effet, après avoir été piégé, le duo comique Eric et Ramzy présente François Damiens à leur ami Michel Hazanavicius qui est immédiatement séduit par le comique. Il lui offre donc le rôle du commerçant belge dans la comédie d'espionnage OSS 117, Le Caire nid d'espions en 2006. La même année, il tient l'un des rôles principaux du film belge Dikkenek d'Olivier Van Hoofstadt, une comédie complètement déjantée. Il enchaîne par la suite les seconds rôles dans d'autres comédies comme La Personne aux deux personnes (2007), Taxi 4 (2007), JCVD (2008),... . En 2009, il s'essaie au registre dramatique avec La Famille Wolberg de Axelle Ropert (un registre qu'il avait déjà expérimenté une première fois en 2006 avec Les Hauts murs de Christian Faure). C'est avec L' Arnacoeur (2010) qu'il obtient son plus gros succès : il y tient le rôle de Sam, un lourdaud gaffeur, associé de Romain Duris. L'année suivante, Dany Boon le choisit pour incarner Jacques Janus, un restaurateur simplet, marié à une Française (Karin Viard) dans Rien à déclarer où il côtoie de nombreux compatriotes (Benoît Poelvoorde, Bouli Lanners...).


Filmographie complète de François Damiens avec mes notes sur 20

 

La Délicatesse de David Foenkinos, Stéphane Foenkinos - Prochainement

 

Vivre, c'est mieux que mourir de Pascal Chaumeil - Prochainement

 

Torpédo de Matthieu Donck - Prochainement

 

Ni à vendre, ni à louer de Pascal Rabaté - 2011

 

Le Chat du rabbin de Joann Sfar, Antoine Delesvaux - 2011

 

Une pure affaire de Alexandre Coffre - 2011

 

Rien à déclarer de Dany Boon - 2011 14

L'Arnacoeur de Pascal Chaumeil - 2010 16

Protéger et servir de Eric Lavaine - 2010 7

La Famille Wolberg de Axelle Ropert - 2009 16

Le Petit Nicolas de Laurent Tirard - 2009 17

Incognito de Eric Lavaine - 2009
16

Les Enfants de Timpelbach de Nicolas Bary - 2008 16

Seuls Two de Eric Judor, Ramzy Bedia - 2008 14

La Personne aux deux personnes de Nicolas Charlet, Bruno Lavaine - 2008 15

JCVD de Mabrouk el Mechri – 2008 14

15 ans et demi de François Desagnat, Thomas Sorriaux - 2008 13

Les Hauts murs de Christian Faure - 2008 15


Le Premier venu de Jacques Doillon - 2008

Cowboy de Benoît Mariage - 2007 13

Taxi 4 de Gérard Krawczyk - 2007 12

Dikkenek de Olivier Van Hoofstadt - 2006 12

OSS 117, Le Caire nid d'espions de Michel Hazanavicius - 2006 11



09/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres