Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Dussollier André : biographie et filmographie



Biographie

Après une enfance solitaire puis de brillantes études de lettres, André Dussollier se lance à 23 ans dans le théâtre. Premier prix de Conservatoire, il devient pensionnaire de la Comédie-Française en 1972 et fait la même année ses débuts au cinéma sous la direction de François Truffaut dans Une belle fille comme moi. Habitué aux rôles de séducteur, Dussollier tourne avec les autres réalisateurs de la Nouvelle vague, comme Rohmer, Rivette et Chabrol. En 1983, L'Amour à mort d'Alain Resnais marque le début d'une fructueuse collaboration avec le cinéaste. Perçu au début de sa carrière comme un comédien intellectuel, André Dussollier décroche son premier succès populaire en 1985, avec la comédie de Coline Serreau, Trois hommes et un couffin. Mais hormis Mélo, de Resnais, qui lui vaut sa première nomination au César du Meilleur acteur, Dussollier tourne peu de films marquants, jusqu'à Un coeur en hiver de Sautet, qui lui permet d'obtenir en 1993 le César du Meilleur second rôle.

André Dussollier tourne avec des réalisateurs aussi différents que Michel Deville, Danièle Dubroux et Yves Angelo, et prend part, au milieu des années 90, à plusieurs grands succès qui feront de lui l'un des comédiens les plus sollicités de sa génération. César du Meilleur acteur pour On connaît la chanson en 1997, dans lequel il est un timide employé passionné par l'Histoire, il incarne un doux rêveur passionné de littérature dans Les Enfants du marais. Sa contribution au Fabuleux destin d'Amélie Poulain, en tant que narrateur, est elle aussi très remarquée. Alternant comédies (Tais-toi ! de Veber) et drames (La Chambre des officiers de Dupeyron, qui lui vaut un nouveau César du Meilleur second rôle masculin en 2002), films signés par de jeunes talents (Aïe ou Scènes de crimes) et oeuvres de cinéastes confirmés (Tanguy de Chatiliez en 2001), André Dussollier occupe dans les années 2000 une place centrale sur l'échiquier du cinéma français. Elégant quinquagénaire, l'acteur campe avec autorité le directeur de la PJ dans 36 quai des orfèvres (2004), avant d'incarner le patron de Laurent Lucas dans Lemming (2005). Il n'a cependant rien perdu de sa fantaisie, comme en témoigne en 2005 sa participation à la comédie policière Mon petit doigt m'a dit et Un ticket pour l'espace.

Acteur prolifique, appelé par la nouvelle génération, il est à l'affiche du thriller de Guillaume Canet, Ne le dis à personne (2006), mais aussi dans le sombre Cortex de Nicolas Boukhrief, film dans lequel il tient le premier rôle. Il enchaîne ensuite les drames : Coeurs, Ma place au soleil et Le Mas des alouettes. Toujours polyvalent, il tourne cependant la même année une nouvelle comédie, La Vérité ou presque, de Sam Karmann. Il nous étonne ensuite dans Leur morale... et la nôtre, film dans lequel il campe un homme raciste et avare mais désopilant, aux côtés de l'éxhubérante Victoria Abril. Dussollier retrouve, l'année suivante, l'équipe de Mon petit doigt m'a dit avec Le Crime est notre affaire, réalisé par Pascal Thomas et porté par Catherine Frot. Fidèle à Alain Resnais, avec qui il a déjà travaillé à quatre reprises, il tourne Les Herbes folles, comédie dramatique où il retrouve Sabine Azéma.

Après Une affaire d'Etat d'Eric Valette, dans lequel Dussollier campe un politicien aux méthodes douteuses, il incarne l'année suivante de manière magistrale un Staline en fin de vie dans Une exécution ordinaire, aux côtés de Marina Hands. En 2011, André Dussollier jongle entre un drame amoureux et familial avec Impardonnables, pour lequel il est dirigé pour la première fois par André Téchiné, et une comédie romantique aux aspects loufoques, Mon pire cauchemar d'Anne Fontaine, dans laquelle son couple du 7e arrondissement formé avec Isabelle Huppert est confronté à un Benoit Poelvoorde bien étranger à leurs manières et style de vie.

Filmographie complète de André Dussollier avec mes notes sur 20

Associés contre le crime de Pascal Thomas - prochainement

Le Dernier mort de Mitterrand de Yves Angelo - prochainement

Diplomatie de Jean Becker - Produit en 2011

Les Hommes ne pleurent jamais (projet) de Alexandre Billon - prochainement

Mon pire cauchemar de Anne Fontaine - Sorti en salle en 2011

Impardonnables de André Téchiné - Sorti en salle en 2011 10

Chicas de Yasmina Reza - Sorti en salle en 2010 7

La Vie sauvage des animaux domestiques de Dominique Garing, Frédéric Goupil - Sorti en salle en 2010

Une exécution ordinaire (2010), de Marc Dugain 18

Une affaire d'Etat (2009), de Eric Valette 17

Les Herbes folles (2009), de Alain Resnais 11

Micmacs à tire-larigot (2009), de Jean-Pierre Jeunet 18

La Légende de Despereaux (2009), de Sam Fell 14

Musée haut, musée bas (2008), de Jean-Michel Ribes 17

Le Crime est notre affaire (2008), de Pascal Thomas 15

Leur morale... et la nôtre (2008), de Florence Quentin 14

Affaire de famille (2008), de Claus Drexel 16


Mèche Blanche, les aventures du petit castor (2008), de Philippe Calderon

Cortex (2008), de Nicolas Boukhrief 16

La Vérité ou presque (2007), de Sam Karmann 16


Le Mas des Allouettes (2007), de Paolo Taviani

Ma place au soleil (2007), de Eric de Montalier 15

Coeurs (2006), de Alain Resnais 16

Ne le dis à personne (2006), de Guillaume Canet 18

Un ticket pour l'espace (2006), de Eric Lartigau 15

Lemming (2005), de Dominik Moll 15

Mon petit doigt m'a dit (2005), de Pascal Thomas 13

36 Quai des Orfèvres (2004), de Olivier Marchal 17

Un Long dimanche de fiançailles (2004), de Jean-Pierre Jeunet 18

Agents secrets (2004), de Frédéric Schoendoerffer 15

Pas sur la bouche (2003), de Alain Resnais 17

Tais-toi ! (2003), de Francis Veber 12

Effroyables jardins (2003), de Jean Becker 16


La Légende de Parva (2003), de Jean Cubaud

18 ans après (2003), de Coline Serreau 13

Tanguy (2001), de Etienne Chatiliez 17

La Chambre des officiers (2001), de François Dupeyron 17

Vidocq (2001), de Pitof 15

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001), de Jean-Pierre Jeunet 18

Un Crime au paradis (2001), de Jean Becker 15

Les Acteurs (2000), de Bertrand Blier 14

Scènes de crimes (2000), de Frédéric Schoendoerffer 16

Aïe (2000), de Sophie Fillières 12


Augustin, roi du kung-fu (1999), de Anne Fontaine

Les Enfants du marais (1999), de Jean Becker 17

Voleur de vie (1998), de Yves Angelo 12

On connaît la chanson (1997), de Alain Resnais 18


Un Air si pur (1997), de Yves Angelo

Quadrille (1997), de Valérie Lemercier 14

Le Roman d'un jeune homme pauvre (1996), de Ettore Scola

Les Fleurs de Maria Papadopylou (1995), de Dodine Herry

Belle Epoque (1995), de Gavin Millar

Le Colonel Chabert (1994), de Yves Angelo 17

Aux petits bonheurs (1994), de Michel Deville

Les Marmottes (1993), de Elie Chouraqui 16

Roi blanc, dame rouge (1993)

La Petite Apocalypse (1993), de Costa-Gavras

Montparnasse-Pondichéry (1993), de Yves Robert

Border line (1991), de Danièle Dubroux

Un coeur en hiver (1991), de Claude Sautet 18

La Femme fardée (1990), de José Pinheiro

Sushi sushi (1990), de Laurent Perrin

Mon ami le traître (1988), de José Giovanni

L'Enfance de l'art (1988), de Francis Girod

De sable et de sang (1988), de Jeanne Labrune

Fréquence meurtre (1988), de Elisabeth Rappeneau

Mélo (1986), de Alain Resnais

Yiddish Connection (1986), de Paul Boujenah

Trois hommes et un couffin (1985), de Coline Serreau 17

Stress (1984), de Jean-Louis Bertucelli

L'Amour à mort (1984), de Alain Resnais

Les Enfants (1984), de Marguerite Duras

L'Amour par terre (1984), de Jacques Rivette

Première classe (1984), de Mehdi El Glaoui

Liberty Belle (1983), de Pascal Kané

La Vie est un roman (1983), de Alain Resnais

Le Beau mariage (1982), de Eric Rohmer

Qu'est-ce qui fait courir David ? (1982), de Elie Chouraqui

Extérieur, nuit (1980), de Jacques Bral

Perceval le Gallois (1979), de Eric Rohmer

Alice ou la dernière fugue (1977), de Claude Chabrol

Le Couple témoin (1976), de William Klein

Marie-poupée (1976), de Joël Seria

Il pleut sur Santiago (1975), de Helvio Soto

Un Divorce heureux (1975), de Henning Carlsen

La Gifle (1974), de Claude Pinoteau 18

Toute une vie (1974), de Claude Lelouch

Les Fourberies de Scapin (1973), de Jean-Paul Carrere

Une Belle fille comme moi (1972), de François Truffaut



14/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres