Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Miou Miou : biographie et filmographie

 
Biographie

Au lendemain de Mai 68, la jeune Sylvette Herry, apprentie tapissière, intègre la bande du Café de la Gare, qui prône un théâtre spontané, dégagé des contraintes commerciales. Membre de la troupe, Coluche, son fiancé d'alors, la baptise Miou-Miou, un surnom adopté par la comédienne qui fait ses débuts sur grand écran en 1971 dans La Cavale. Vive et délurée, elle tourne dans plusieurs films imprégnés de l'esprit contestataire de l'époque (La Marche triomphale de Bellocchio, Themroc, Jonas qui aura 20 ans en l'an 2000), mais c'est le trio libéré et frondeur qu'elle forme avec son compagnon Patrick Dewaere et Gérard Depardieu en 1974 dans Les Valseuses de Bertrand Blier, qui fait d'elle une vedette et marque durablement les spectateurs.

Dès lors, Miou-Miou enchaîne les succès, incarnant les différents visages de la femme moderne. Femme flic chez Boisset, artiste affranchie dans Coup de foudre, Miou-Miou décroche en 1980 un César de la Meilleure actrice pour sa composition de prostituée dans La Dérobade -une récompense que la comédienne, dix fois nommée au cours de sa carrière, ne viendra pas chercher. A la même période, celle qui jouit d'une forte popularité auprès du grand public tourne avec des cinéastes aussi différents que Claude Miller, Losey, et Comencini.

Dans les années 80, Miou-Miou figure au générique de nombreuses comédies : La Totale, Un indien dans la ville ou, sur un mode plus grinçant, Tenue de soirée, qui marque ses retrouvailles avec Blier. Deux de ses prestations les plus marquantes, la bourgeoise de Milou en mai de Malle, et la sensuelle Lectrice de Deville, témoignent cependant de l'étendue de son répertoire. Attachée à ses origines ouvrières, elle prend part en 1993 au Germinal de Berri. Depuis son retour au premier plan en 1997 dans le corrosif Nettoyage à sec d'Anne Fontaine, elle semble afficher une prédilection pour le cinéma d'auteur (Tout va bien, on s'en va, Folle embellie), même si on la retrouve en 2004 dans la comédie à succès Mariages !. Très sollicitée par la jeune génération, elle campe une émouvante femme de chambre dans Riviera avant de rejoindre le casting de La Science des rêves de Michel Gondry en 2006.

Filmographie complète de Miou Miou avec mes notes sur 20

Marcher de Jeanne Herry - 2009
 
Une petite zone de turbulences de Alfred Lot - 2010  18

Le Concert de Radu Mihaileanu - 2009  17

Pour un fils de Alix de Maistre - 2009 14

Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd - 2008 15

Les Murs porteurs de Cyril Gelblat - 2008 16

Affaire de famille de Claus Drexel - 2008 16

Le Grand alibi de Pascal Bonitzer - 2008 16

Le Héros de la famille de Thierry Klifa - 2006 18

La Science des rêves de Michel Gondry - 2006  16

Avril de Gérald Hustache-Mathieu - 2006 15


Riviera de Anne Villacèque - 2006

L'Un reste, l'autre part de Claude Berri - 2005 17

L'Après-midi de monsieur Andesmas de Michelle Porte - 2004

Mariages ! de Valérie Guignabodet - 2004 17

Folle embellie de Dominique Cabrera - 2004

Tout va bien, on s'en va de Claude Mouriéras - 2000 16

Pour une fois de Jérôme Bonnell - 2000

Hors jeu de Karim Dridi - 1998

Elles de Luis Galvao Teles - 1998

Nettoyage à sec de Anne Fontaine - 1997 17

Le Huitième jour de Jaco van Dormael - 1996 17


Ma femme me quitte de Didier Kaminka - 1996

Un Indien dans la ville de Hervé Palud - 1994 15

Germinal de Claude Berri - 1993 18


Montparnasse-Pondichéry de Yves Robert - 1993

Tango de Patrice Leconte - 1993 15

Patrick Dewaere de Marc Esposito - 1992

Le Bal des casse-pieds de Yves Robert - 1992 12

La Totale de Claude Zidi - 1991 14


Scènes de ménage de Claire Simon - 1991

Netchaïev est de retour de Jacques Deray - 1991

Milou en mai de Louis Malle - 1990 18

La Lectrice de Michel Deville - 1988

Un Vrai bonheur de Jean-Marie Cornille - 1987

Les Portes tournantes de Francis Mankiewicz - 1986

Tenue de soirée de Bertrand Blier - 1986

Blanche et Marie de Jacques Renard - 1985

Le Vol du Sphinx de Laurent Ferrier - 1984

Canicule de Yves Boisset - 1984

Attention, une femme peut en cacher une autre de Georges Lautner - 1983

Coup de foudre de Diane Kurys - 1983

Guy de Maupassant de Michel Drach - 1982

Josepha de Christopher Frank - 1982

La Gueule du loup de Michel Léviant - 1981

Est-ce bien raisonnable ? de Georges Lautner - 1981 14

La Femme flic de Yves Boisset - 1980

La Dérobade de Daniel Duval - 1979

Au revoir... à lundi de Maurice Dugowson - 1979

Les Routes du Sud de Joseph Losey - 1978

Le Grand embouteillage de Luigi Comencini - 1978

Dites-lui que je l'aime de Claude Miller - 1977

La Marche triomphale de Marco Bellocchio - 1977

On aura tout vu de Georges Lautner - 1976

F... comme Fairbanks de Maurice Dugowson - 1976

Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 de Alain Tanner - 1976

Al piacere di rivederla de Marco Leto - 1976

Un Génie, deux associés, une cloche de Damiano Damiani, Sergio Leone - 1976

Lily aime-moi de Maurice Dugowson - 1975

Tendre Dracula de Pierre Grunstein - 1975

D'amour et d'eau fraîche de Jean-Pierre Blanc - 1975

Pas de problème ! de Georges Lautner - 1975

Au long de rivière Fango de Sotha - 1975

Les Valseuses de Bertrand Blier - 1974

Le Chaud Lapin de Pascal Thomas - 1974

Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury - 1973 18

L'An 01 de Jacques Doillon, Alain Resnais, Jean Rouch - 1973

Themroc de Claude Faraldo - 1973

Les Granges brûlées de Jean Chapot - 1973

Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès - 1973

Quelques messieurs trop tranquilles de Georges Lautner - 1973

La Vie sentimentale de Georges le tueur de Daniel Berger - 1971

La Cavale de Michel Mitrani - 1971


01/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres