Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Nahon Philippe : biographie et filmographie



Biographie


Il décroche son premier rôle à l'écran en 1961 pour Le Doulos de Jean-Pierre Melville. L'effervescence révolutionnaire des années 1970 le pousse à jouer dans des films aux thèmes engagés comme Les Camisards (1970) ou le Le Pull-over rouge (1979). Sa capacité à endosser des personnages à la mine patibulaire ou d'extraction populaire lui valent de nombreux rôles de prolétaires comme dans Les Anges gardiens (1995), Les Couloirs du temps, les visiteurs 2 (1997), Le Poulpe (1998). Jouer le policier comme dans La Haine ou bien le salaud dans Sauve-moi (1999) semble être des registres dans lesquels il excelle.

C'est d'ailleurs le dyptique Carne (1991) et Seul contre tous (1997) sous la direction de Gaspar Noé où il interprète un inquiétant boucher raciste complètement désespéré, qui lui offre un des rôles déterminants de sa carrière. Depuis le début des années 90, cet acteur se rapproche de la génération montante des réalisateurs français parmi lesquels Gaspar Noé bien entendu mais aussi Mathieu Kassovitz (La Haine, Les Rivières Pourpres), Jacques Audiard pour Un héros très discret, Christophe Gans pour Le Pacte des loups.

Nahon poursuit sur sa lancée dans les années 2000 et retrouve son complice Gaspar Noé pour une apparition dans le sulfureux Irreversible, qui déclenche un véritable scandale lors Festival de Cannes en 2002. Son physique massif et sa mine sinistre font de nouveau recette dans Haute tension, le thriller horrifique d'Alexandre Aja et le cauchemardesque Calvaire. Parallèlement à ces rôles pour le moins inquiétants, il impose sa gouaille parisienne dans des rôles plus légers comme dans la comédie A la petite semaine de Sam Karmann ou dans Virgil.

Filmographie complète de Philippe Nahon avec mes notes sur 20

Dignitas de Olias Barco - Prochainement

Orpailleur de Marc Barrat - Prochainement

Nothing Sacred de Dylan Bank, Morgan Pehme - Prochainement

La Meute de Franck Richard - 2010

Les Petits ruisseaux de Pascal Rabaté - 2010 16

Comme les 5 doigts de la main de Alexandre Arcady - 2010 16

Mammuth de Gustave Kervern, Benoît Delépine - 2010

Adèle Blanc-Sec de Luc Besson - 2010 17

Lignes de front de Jean-Christophe Klotz - 2010

Le Temps de la kermesse est terminé de Frédéric Chignac - 2010

Lady Blood de Jean-Marc Vincent - 2009

Humains (2009), de Jacques-Olivier Molon 11

La Saison des orphelins (2008), de David Tarde 14

Eldorado (2008), de Bouli Lanners

Chasseurs de dragons (2008), de Arthur Qwak 16

MR-73 (2008), de Olivier Marchal 17

Vous êtes de la police ? (2007), de Romuald Beugnon 16

Cowboy (2007), de Benoît Mariage 14

Le Deuxième souffle (2007), de Alain Corneau 18

Zéro deux (2007), de Thor Freudenthal

Michou d'Auber (2007), de Thomas Gilou 17

Vendredi ou un autre jour (2006), de Yvan Le Moine

Ma vie en l'air (2005), de Rémi Bezançon 15

Virgil (2005), de Mabrouk el Mechri

Doo wop (2005), de David Lanzmann

Calvaire (2005), de Fabrice Du Welz 14

Transit (2004), de Julien Leclercq

Supernova expérience # 1 (2003), de Pierre Vinour

L'Enfant du pays (2003), de René Féret

A la petite semaine (2003), de Sam Karmann 17

Haute tension (2003), de Alexandre Aja

La Mentale (2002), de Manuel Boursinhac 14

Irreversible (2002), de Gaspar Noé 16

Une Affaire privée (2002), de Guillaume Nicloux 16


The Chateau (2002), de Jesse Peretz

Les Frères Gravet (2002), de René Féret

Virilité (2001), de Ronan Girre

Le Pacte des loups (2001), de Christophe Gans 16

Les Aliénés (2001), de Yvan Gauthier

Le Monde à l'envers (2000), de Rolando Colla

Les Rivières Pourpres (2000), de Mathieu Kassovitz 17

Sauve-moi (2000), de Christian Vincent

Sur un air d'autoroute (2000), de Thierry Boscheron

Marie, Nonna, la vierge et moi (2000), de Francis Renaud

Les Convoyeurs attendent (1999), de Benoît Mariage 15

Seul contre tous (1999), de Gaspar Noé

Comme une bête (1998), de Patrick Schulmann

Le Poulpe (1998), de Guillaume Nicloux 15

Les Couloirs du temps, les visiteurs 2 (1998), de Jean-Marie Poiré 12

Prison à domicile (1998), de Christophe Jacrot 8

Un héros très discret (1996), de Jacques Audiard 17


La Haine (1995), de Mathieu Kassovitz

Les Anges gardiens (1995), de Jean-Marie Poiré 16

Pigalle (1995), de Karim Dridi

Faut pas rire du bonheur (1995), de Guillaume Nicloux

Carences (1994), de David Rozenberg

Jour de fauche (1992), de Vincent Monnet

Carne (1991), de Gaspar Noé

Tabataba (1988), de Raymond Rajaonarivelo

Ne réveillez pas un flic qui dort (1988), de José Pinheiro 18

La Java des ombres (1983), de Romain Goupil

La Communion solennelle (1977), de René Féret

Un Mari c'est un mari (1976), de Serge Friedman

Les Doigts dans la tête (1974), de Jacques Doillon

Les Camisards (1970), de René Allio

Le Doulos (1962), de Jean-Pierre Melville



14/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres