Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Frot Catherine : biographie et filmographie



Biographie


Fille d'un ingénieur et d'une prof de maths, Catherine Frot entre à 17 ans à l'Ecole de la Rue Blanche, puis au Conservatoire. Confondatrice en 1978 de la Compagnie du Chapeau Rouge, à laquelle se joindra bientôt Jean-Pierre Darroussin. Elle fait sa première apparition à l'écran en 1980 dans Mon oncle d'Amérique de Resnais. Tout en continuant de se consacrer essentiellement au théâtre, elle trouve quelques petits rôles au cinéma (Psy, Elsa, Elsa, Chambre à part). Voisine de Robin Renucci dans Escalier C, elle obtient pour cette prestation une nomination au César du meilleur second rôle.

Au milieu des années 90, Catherine Frot triomphe sur les planches dans Un air de famille, le spectacle de Bacri et Jaoui : elle y interprète Yoyo, la belle-soeur nunuche, un personnage drôle et attendrissant qui lui vaut le Molière du second rôle. Lorsque Cédric Klapisch adapte la pièce à l'écran, le succès est encore au rendez-vous, et l'actrice décroche un César en 1997. Abonnée aux rôles de bourgeoise un peu pincée, elle enchaîne alors les comédies : maîtresse de Lhermitte dans Le Dîner de cons de Francis Veber (1998), elle apparaît également dans Paparazzi puis La Nouvelle Eve .

En 1999, Catherine Frot est pour la première fois en haut de l'affiche grâce à La Dilettante, succès-surprise de Pascal Thomas, dans lequel elle campe une provinciale au caractère bien trempé -elle retrouvera plus tard le cinéaste à l'occasion d'une joyeuse virée chez Agatha Christie (Mon petit doigt m'a dit, 2005) dans lequel elle joue les détectives. Avec sa voix un rien gouailleuse, l'actrice s'illustre dans des comédies (Chouchou, 7 ans de mariage) qui assoient encore un peu plus sa popularité. Mais elle dévoile bientôt d'autres facettes de son talent : vedette de Chaos (2001), film engagé de Coline Serreau, elle incarne ensuite avec retenue la terroriste repentie de la trilogie de Lucas Belvaux (2003) et la pianiste secrète de La Tourneuse de pages (2006). Héroïne d'oeuvres qui revisitent le patrimoine national (Vipère au poing, Boudu), Frot ajoute aussi de nouveaux spécimens à sa galerie de femmes candides et décalées (Les Soeurs fachées en 2005, Odette Toulemonde en 2007). En 2006, elle s'essaye au film d'animation dans Cendrillon & le prince (pas trop) charmant, en prêtant sa voix à l'affreuse belle-mère, une première pour elle "de jouer" un personnage antipathique. Frot change par la suite totalement de registre, en jouant une femme tourmentée, persuadée que sa fille est toujours vivante dans L'Empreinte de l'ange, premier film de Safy Nebbou. En 2008, toujours sous la direction de Pascal Thomas, elle reprend son rôle de Prudence Beresford, dans Le Crime est notre affaire.

Filmographie complète de Catherine Frot avec mes notes sur 20

Imogène (Prochainement), de Alexandre Charlot

Le Vilain (2009), de Albert Dupontel 17

Les Derniers jours du monde (2009), de Jean-Marie Larrieu 14

Le Crime est notre affaire (2008), de Pascal Thomas 15

L'Empreinte de l'ange (2008), de Safy Nebbou 17

Cendrillon & le prince (pas trop) charmant (2007), de Paul J. Bolger 12

Odette Toulemonde (2007), de Eric-Emmanuel Schmitt 16

La Tourneuse de pages (2006), de Denis Dercourt 17

Le Passager de l'été (2006), de Florence Moncorgé-Gabin 16

Mon petit doigt m'a dit (2005), de Pascal Thomas 13

Boudu (2005), de Gérard Jugnot 15

Les Soeurs fâchées (2004), de Alexandra Leclère 15

Vipère au poing (2004), de Philippe de Broca 16


Eros thérapie (2004), de Danièle Dubroux

7 ans de mariage (2003), de Didier Bourdon 15

Chouchou (2003), de Merzak Allouache 13

Cavale (2003), de Lucas Belvaux 17

Après la vie (2003), de Lucas Belvaux 18

Un couple épatant (2003), de Lucas Belvaux 15

Chaos (2001), de Coline Serreau 18

Mercredi, folle journée ! (2001), de Pascal Thomas 14

Inséparables (1999), de Michel Couvelard 14

La Dilettante (1999), de Pascal Thomas 13

La Nouvelle Eve (1999), de Catherine Corsini 12


A vot'service (1999), de Eric Bartonio

Dormez, je le veux ! (1998), de Irene Jouannet

Ca reste entre nous (1998), de Martin Lamotte 14

Paparazzi (1998), de Alain Berbérian 15

Le Dîner de cons (1998), de Francis Veber 18


Il suffirait d'un pont (1997), de Solveig Dommartin

Un Air de famille (1996), de Cédric Klapisch 18

J'ai pas sommeil (1994), de Claire Denis

Une femme dans l'ennui (1994), de Michel Couvelard

Juste avant l'orage (1993), de Bruno Herbulot

Vent d'est (1993), de Robert Enrico

Vieille Canaille (1993), de Gérard Jourd'hui

Bienvenue à bord (1990), de Jean-Louis Leconte

Tom et Lola (1990), de Bertrand Arthuys

Sushi sushi (1990), de Laurent Perrin

Chambre à part (1989), de Jacky Cukier

Le Moine et la sorcière (1987), de Suzanne Schiffman

Elsa, Elsa (1985), de Didier Haudepin

Escalier C (1985), de Jean-Charles Tacchella 15

Une Pierre dans la bouche (1983), de Jean-Louis Leconte

Guy de Maupassant (1982), de Michel Drach

La Nuit du lac (1982), de Sebastien Grall

Si je réponds pas, c'est que je suis mort (1982), de Christine Van de Putte

Les Babas cool (1981), de François Leterrier

Psy (1981), de Philippe de Broca

Mon Oncle d'Amérique (1980), de Alain Resnais


16/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres