Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Gainsbourg Charlotte : biographie et filmographie



Biographie

Fille de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin.

Filleule de Yul Brynner, Charlotte Gainsbourg est initiée très tôt au piano, et songera longtemps à se diriger vers la peinture. Sur un plateau de cinéma dès l'âge de 12 ans (elle incarne la fille de Catherine Deneuve dans Paroles et Musique), elle se fait connaître par une chanson, Lemon incest, interprétée en duo avec son père, qui lui écrira par la suite un album entier, Charlotte for ever, titre également d'un film, controversé, qu'il réalisera en 1986. Le grand public découvre l'actrice en 1985 dans L' Effrontée de Claude Miller. Son émouvante composition de jeune fille rebelle et complexée lui vaut le César du Meilleur espoir féminin. Miller lui offre trois ans plus tard un nouveau rôle d'enfant sauvage dans La Petite Voleuse.

Formant avec Anouk Grinberg un tandem détonant dans Merci la vie de Blier, elle impose un talent et une personnalité propres, faisant oublier sa prestigieuse ascendance, ce qui ne l'empêche pas de tourner sous la direction de son oncle, Andrew Birkin (Cement Garden en 1993, son premier film en anglais), ou de son beau-père Jacques Doillon (Amoureuse). Pourtant, dans les années 90, Charlotte Gainsbourg est peu sollicitée par un cinéma français qui semble lui reprocher de ne plus être l'adolescente farouche de ses débuts. On signalera cependant la sortie en 1996 de Love etc. et de la coproduction européenne Jane Eyre.

Se révélant aussi douée pour la comédie que pour le drame, Charlotte Gainsbourg décroche en 2000 un César du Meilleur Second rôle grâce à La Bûche, film qui lui permet aussi de renouer avec le succès populaire. Un an plus tard, on la retrouve dans le premier long d'Yvan Attal, Ma femme est une actrice, regard décalé sur le métier de comédien, doublé d'une déclaration d'amour d'un cinéaste à sa compagne, rencontrée onze ans plus tôt sur le tournage d'Aux yeux du monde - le couple poursuit sa collaboration avec Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants en 2004.

Naviguant entre gravité (L'Un reste, l'autre part) et légèreté (Prête-moi ta main), Charlotte Gainsbourg est sollicitée par les talents les plus originaux du cinéma français, tels Moll et son inquiétant Lemming en 2005 ou Gondry et sa farfelue Science des rêves en 2006. Mais celle qui enregistre en 2006 un deuxième album entièrement en anglais mène désormais une carrière internationale : épouse de Sean Penn dans 21 grammes d'Inárritu en 2004, elle tourne en Argentine The Golden door (2006), film d'époque de l'Italien Crialese avant de rejoindre le luxueux casting de I'm not there, évocation de la vie de Dylan par Todd Haynes et d'être dirigée par le Danois provocateur Lars von Trier dans Antichrist, film d'épouvante présenté à Cannes en 2009.

Filmographie complète de Charlotte Gainsbourg avec mes notes sur 20

L'Arbre de Julie Bertucelli - Prochainement

Hors-la-loi (projet) - Prochainement

The City of Your Final Destination de James Ivory - Prochainement

Les Sabines (projet) de Yvan Attal - Prochainement

Max et les maximonstres de Spike Jonze - 2009  14

Persécution de Patrice Chéreau - 2009 13

Antichrist (2009), de Lars von Trier 8

I'm Not There (2007), de Todd Haynes

Golden Door (2007), de Emanuele Crialese

Prête-moi ta main (2006), de Eric Lartigau 15

La Science des rêves (2006), de Michel Gondry 16

Lemming (2005), de Dominik Moll 15

L'Un reste, l'autre part (2005), de Claude Berri 17

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2004), de Yvan Attal 16


21 grammes (2004), de Alejandro González Inárritu

Une star internationale (2004), de Laure Marsac

La Merveilleuse odyssée de l'idiot toboggan (2002), de Vincent Ravalec

Ma femme est une actrice (2001), de Yvan Attal 15

Félix et Lola (2001), de Patrice Leconte 11


Passionnément (2000), de Bruno Nuytten

La Bûche (1999), de Danièle Thompson 17

Suspicion (1999), de David Bailey 12


Love etc. (1996), de Marion Vernoux

Anna Oz (1996), de Eric Rochant

Jane Eyre (1996), de Franco Zeffirelli

Grosse fatigue (1994), de Michel Blanc 16

Amoureuse (1992), de Jacques Doillon

Cement Garden (1992), de Andrew Birkin

Merci la vie (1991), de Bertrand Blier

Contre l'oubli (1991), de Patrice Chéreau

Le Soleil même la nuit (1990), de Paolo Taviani

Aux yeux du monde (1990), de Eric Rochant

La Petite Voleuse (1988), de Claude Miller

Jane B. par Agnès V. (1987), de Agnès Varda

Kung-Fu Master (1987), de Agnès Varda

Charlotte for ever (1986), de Serge Gainsbourg

L'Effrontée (1985), de Claude Miller

La Tentation d'Isabelle (1985), de Jacques Doillon

Paroles et Musique (1984), de Elie Chouraqui


03/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres