Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hallyday Johnny : biographie et filmographie



Biographie

Johnny Hallyday, véritable légende de la chanson française, débute sa carrière cinématographique en 1955 avec une toute petite apparition dans Les Diaboliques, à l'âge de douze ans. Profitant de son succès naissant dans la musique, il apparaît ensuite, adolescent, dans le film à sketchs Les Parisiennes, puis dans Cherchez l'idole et D'ou viens-tu Johnny ?, deux comédies musicales, la seconde entièrement basée sur son nouveau statut d'icône de la chanson.

C'est en 1967, avec le film A tout casser, dont il compose la bande-originale, que Johnny Hallyday révèle pour la première fois de véritables dons pour la comédie. Aptitudes malheureusement mises en retrait devant le succès phénoménal qu'il rencontre dans la musique. Ses apparitions sur grand écran ne se résument alors souvent qu'à des clins d'oeil, le Français incarnant son propre rôle de chanteur-vedette.

Désireux de prouver ses talents devant la caméra, Johnny Hallyday voit se présenter une superbe opportunité en 1985, date à laquelle il interprète un organisateur de combats de boxe dans Detective de Jean-Luc Godard. Sa carrière d'acteur connaît alors un vif regain, puisqu'il enchaîne avec Conseil de famille de Costa-Gavras. Après une période creuse, Hallyday, jusqu'alors plutôt cantonné aux films policiers, s'essaie à la comédie avec La Gamine (1991), où il joue un rebelle au coeur tendre.

Accaparé par une carrière musicale très dense et au succès jamais démenti, Johnny Hallyday met en retrait le cinéma dans les années 90. Mais, très attiré par le grand écran, il repart de plus belle à l'assaut du septième art à la fin de la décennie : il incarne un torero à la retraite (Pourquoi pas moi?, 1999), se joue de son image en campant une vieille gloire du rock désabusée (Love me, 2000), et interprète en 2002 un braqueur rebelle dans L' Homme du train de Patrice Leconte, où il côtoie Jean Rochefort.

Depuis, on revoit régulièrement Johnny Hallyday au cinéma, en particulier dans des comédies comme Wanted, où il cotoie Harvey Keitel, Gérard Depardieu et Renaud, ou encore Quartier VIP, où il incarne un maton. En 2005, il joue avec son statut d'idôle avec la comédie Jean-Philippe : aux côtés de Fabrice Luchini, il incarne Jean-Philippe Smet (son véritable nom) dans un monde où Johnny Hallyday n'existe pas ! Après avoir fait une apparition au générique de La Panthère Rose 2, Johnny Hallyday est en 2009 la vedette du thriller Vengeance de Johnnie To, présenté en compétition à Cannes, et dans lequel il incarne un ancien tueur à gages à la recherche de sa fille kidnappée.

Filmographie complète de Johnny Hallyday avec mes notes sur 20

En tant qu'acteur

Vengeance (2009), de Johnnie To 15

La Panthère Rose 2 (2009), de Harald Zwart 10

Jean-Philippe (2006), de Laurent Tuel 17

Quartier VIP (2005), de Laurent Firode 10

Les Rivières pourpres 2 - les anges de l'apocalypse (2004), de Olivier Dahan 14

Wanted (2003), de Brad Mirman 9

L'Homme du train (2002), de Patrice Leconte 15


Mischka (2002), de Jean-François Stévenin

Love me (2000), de Laetitia Masson 12

Pourquoi pas moi? (1999), de Stéphane Giusti

Paparazzi (1998), de Alain Berbérian 15

La Gamine (1991), de Hervé Palud

Conseil de famille (1986), de Costa-Gavras

Terminus (1986), de Pierre-William Glenn

Détective (1985), de Jean-Luc Godard

Le Jour se lève et les conneries commencent (1981), de Claude Mulot

L'Animal (1977), de Claude Zidi

L'Aventure, c'est L'Aventure (1972), de Claude Lelouch 12

Malpertuis (1972), de Harry Kumel

Point de chute (1970), de Robert Hossein

Le Spécialiste (1969), de Sergio Corbucci

A tout casser (1968), de John Berry

13 jours en France (1968), de Guy Gilles

Les Poneyttes (1967), de Joël Le Moigné

Cherchez l'idole (1963), de Michel Boisrond

D'où viens-tu, Johnny ? (1963), de Noël Howard

Les Parisiennes (1962), de Marc Allégret

Les Diaboliques (1955), de Henri-Georges Clouzot

En tant que compositeur

Signes extérieurs de richesse (1983), de Jacques Monnet

A tout casser (1968), de John Berry


19/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres