Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hommage à Bernard-Pierre Donnadieu décédé le 27 décembre 2010 : biographie et filmographie

Hommage à Bernard-Pierre Donnadieu décédé le 27 décembre 2010 : biographie et filmographie

Après Pierre Vaneck, Maxime Leroux, Bruno Cremer et Julien Guiomar, le cinéma français vient encore de perdre cette année l'un de ses plus charismatiques seconds couteaux. Atteint d'un cancer, l'acteur Bernard-Pierre Donnadieu s'est éteint ce lundi 27 décembre à Versailles. Il était âgé de 61 ans.

Né à Paris le 2 juillet 1949, cet ancien élève de Robert Hossein débute sa carrière au cinéma à l'âge de 25 ans en faisant de nombreuses apparitions chez de grands réalisateurs. On le voit ainsi jouer dans Le Locataire de Roman Polanski et Si c'était à refaire de Claude Lelouch en 1976, Coup de tête de Jean-Jacques Annaud et Judith Therpauve de Patrice Chéreau en 1978. En 1981, il interprète l'inspecteur Farges lancé aux trousses de Jean-Paul Belmondo dans Le Professionnel. Mais c'est surtout l'année d'après qu'il connaît la consécration en incarnant le "vrai" Martin Guerre aux côtés de Gérard Depardieu dans le film de Daniel Vigne. Son visage dur, son regard droit et franc et ses traits tirés le cantonneront souvent dans des rôles de brutes épaisses et de bads guys. Dans les années 80, il marque de sa présence charismatique quelques thrillers comme le très violent Rue barbare en 1983, sa composition d'un criminel dangereux lui vaudra une nomination au César du Meilleur acteur dans un second rôle, L'Indic, Urgence en 1984 - où il fait face à Richard Berry en malfrat néo-nazi - Les Loups entre eux en 1985 de José Giovanni ou encore L'Homme qui voulait savoir en 1989 - film pour lequel il remporte le Prix d'interprétation aux Festivals de Madrid et de Porto.

Les fresques sont également un genre dans lequel Bernard-Pierre Donnadieu excelle. Pour preuves, ses prestations dans la moyenâgeuse Passion Béatrice de Bertrand Tavernier en 1987, le polaire Agaguk de Jacques Dorfmann et Justinien Trouvé, ou le bâtard de Dieu, l'unique réalisation du producteur Christian Fechner en 1993, Vercingétorix : la légende du druide roi en 2001 ou encore Antonio Vivaldi, un prince à Venise en 2007.Mais certains préfèreront se souvenir de son brillant retour au cinéma dans Faubourg 36 de Christophe Barratier en 2008. Donnant la réplique à Gérard Jugnot, Clovis Cornillac et Kad Merad, il campait Galapiat, un homme d'affaires peu scrupuleux ayant pris possession du music-hall "Le Chansonia".

Pour les plus jeunes, il était aussi l'une des voix des films d'animation Cars et Chicken Little en 2005 et Bee Movie en 2007.

Filmographie complète de Bernard-Pierre Donnadieu avec mes notes sur 20

Police blues de Marc-André Grynbaum - Prochainement

Faubourg 36 de Christophe Barratier - 2008 17

Bee movie - drôle d'abeille de Simon J. Smith, Steve Hickner - 2007 15

Antonio Vivaldi, un prince à Venise de Jean-Louis Guillermou - 2007 7

Cars de John Lasseter - 2006 16

Chicken Little de Mark Dindal - 2005 12

Vercingétorix : la légende du druide roi de Jacques Dorfmann - 2001 5


BTK - Born To Kast de Xavier Gens - 2000

Ne vous inquietez pas Marie-Therese de Alain Brunard - 1996

Faut pas rire du bonheur de Guillaume Nicloux - 1995

Caboose de Richard Roy - 1995

La Faute de Karel Prokop - 1994

Mauvais garçon de Jacques Bral - 1993

Szwadron de Juliusz Machulski - 1993

Justinien Trouvé, ou le bâtard de Dieu de Christian Fechner - 1993

Agaguk de Jacques Dorfmann - 1993

Rosenemil de Radu Gabrea - 1992

Blanc d'ébène de Cheik Doukouré - 1992

Marcellino de Luigi Comencini - 1992

Christian de Gabriel Axel - 1991

Connemara de Louis Grospierre - 1990

L'Homme qui voulait savoir de George Sluizer - 1989

Les Fous de Bassan de Yves Simoneau - 1987

La Passion Béatrice de Bertrand Tavernier - 1987

Les Loups entre eux de José Giovanni - 1985

Flagrant desir de Claude Faraldo - 1985

Max mon amour de Nagisa Oshima - 1985

L'Intruse (II) de Bruno Gantillon - 1985

Urgence de Gilles Béhat - 1985

Rue Barbare de Gilles Béhat - 1984

Liberty Belle de Pascal Kané - 1983

La Vie est un roman de Alain Resnais - 1983

L'Indic de Serge Leroy - 1983

La Mort de Mario Ricci de Claude Goretta - 1983

Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne - 1982

Le Professionnel de Georges Lautner - 1981

Les Uns et les autres de Claude Lelouch - 1981

5% de risque de Jean Pourtalé - 1980

Un homme, deux femmes de George Sluizer - 1979

Coup de tête de Jean-Jacques Annaud - 1979 17

Judith Therpauve de Patrice Chéreau - 1978

Mon premier amour de Elie Chouraqui - 1978

Un si joli village de Etienne Périer - 1978

Si c'était à refaire de Claude Lelouch - 1976

Le Locataire de Roman Polanski - 1976

Le Corps de mon ennemi de Henri Verneuil - 1976

Docteur Françoise Gailland de Jean-Louis Bertuccelli - 1976


02/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres