Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hommage à Julien Guiomar décédé le 22 novembre 2010 : biographie et filmographie


Inoubliable dans Z , L'Aile ou la cuisse ou Les Ripoux, l'acteur Julien Guiomar, second rôle incontournable dans le cinéma populaire des années 70 et 80, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Il était âgé de 82 ans.

Né à Morlaix le 3 mai 1928, il étudie la comédie et participe à l'aventure du TNP avec Jean Vilar. Il se produit alors au Festival d'Avigon en 1959 dans les pièces Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare et Mère Courage de Bertolt Brecht. Poursuivant sa carrière sur les planches et pour le petit écran (Le Capitaine Fracasse de François Chatel, La Case de l'Oncle Tom de Jean-Christophe Averty, la série Méditerranée), Julien Guiomar se fait surtout connaître du grand public par ses compositions hautes en couleur au cinéma. Colonel de la junte militaire grecque fourbe et borné dans Z de Costa Gavras en 1969, politicien véreux dans Adieu poulet en 1975, PDG de la chaîne de restauration rapide Tricatel dans L'Aile ou la cuisse de Claude Zidi en 1976, éminence grise dans Mort d'un pourri en 1977... il se fait une spécialité des personnages antipathiques forts en gueule et aux allures fourbes.

Fidèle de Belmondo (Le Voleur, Borsalino, Les Mariés de l'an II, L'Incorrigible...) ou de Claude Zidi (L'Animal, La Zizanie...), il devient rapidement une figure incontournable du cinéma populaire français. Son physique imposant et ses airs autoritaires lui valent également de jouer des rôles de commissaire (Inspecteur La Bavure, Les Ripoux, Dernier été à Tanger) ou de militaire (le colonel Vincent dans Papy fait de la résistance), ce qui ne l'empêche pas pour autant de tourner sous la direction de Téchiné (Souvenirs d'en France, 1975) ou de Sautet (Mado, 1976). Après avoir traversé la décennie 90 avec beaucoup de discrétion, il s'était fait remarquer ces dernières années par de courtes apparitions dans J'ai faim !!! (2001) de Florence Quentin et Clandestino (2003) de Paule Muxel.

Filmographie complète de Julien Guiomar avec mes notes sur 20

Clandestino de Paule Muxel - 2003

Le Secret de le Belle de Mai de Patrick Volson - 2002

J'ai faim !!! de Florence Quentin - 200111

Que la lumiere soit de Arthur Joffé - 1998

Violetta, la reine de la moto de Guy Jacques - 1997

Je m'appelle Victor de Guy Jacques - 1993

Léolo de Jean-Claude Lauzon - 1991

Robinson & compagnie de Jacques Colombat - 1991

Plein fer de Josée Dayan - 1990

Astérix et le coup du menhir de Philippe Grimond - 1989 15

African Timber de Peter F. Bringmann - 1989

Dernier été à Tanger de Alexandre Arcady - 1987

Flag de Jacques Santi - 1987

Les Deux crocodiles de Joël Seria - 1987

Le Débutant de Daniel Janneau - 1986

L'Arbre sous la mer de Philippe Muyl - 1985

Les Ripoux de Claude Zidi - 1984 16

Carmen de Francesco Rosi - 1984

Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré - 1983 18

Un Chien dans un jeu de quilles de Bernard Guillou - 1983

Est-ce bien raisonnable ? de Georges Lautner - 1981 15

Inspecteur la bavure de Claude Zidi - 1980 14

Le Bar du téléphone de Claude Barrois - 1980

Je suis photogénique de Dino Risi - 1980

Cher Papa de Dino Risi - 1979

Ils sont fous ces sorciers de Georges Lautner - 1978

La Zizanie de Claude Zidi - 1978 10

Mort d'un pourri de Georges Lautner - 1977 15


L'Animal de Claude Zidi - 1977

Mado de Claude Sautet - 1976

L'Aile ou la cuisse de Claude Zidi - 1976 16

Barocco de André Téchiné - 1976

Adieu poulet de Pierre Granier-Deferre - 1975 17

L'Incorrigible de Philippe de Broca - 1975

Souvenirs d'en France de André Téchiné - 1975

Aloïse de Liliane de Kermadec - 1975

Tendre Dracula de Pierre Grunstein - 1975

Une Baleine qui avait mal aux dents de Jacques Bral - 1975

Section spéciale de Costa-Gavras - 1975 18

Bons baisers... à lundi de Michel Audiard - 1974

Stavisky de Alain Resnais - 1974

La Moutarde me monte au nez de Claude Zidi - 1974

La Raison du plus fou de Francois Reichenbach - 1973

L'Etrangleur de Paul Vecchiali - 1972

Les Mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau - 1971

Borsalino de Jacques Deray - 1970

La Horse de Pierre Granier-Deferre - 1970

Doucement les basses de Jacques Deray - 1970

La Voie lactée de Luis Buñuel - 1969

Z de Costa-Gavras - 1969

La Fiancée du pirate de Nelly Kaplan - 1969

La Louve solitaire de Edouard Logereau - 1968

L'auvergnat et l'autobus de Guy Lefranc - 1968

Toutes folles de lui de Norbert Carbonneaux - 1967

Le Roi de cœur de Philippe de Broca - 1966

Le Voleur de Louis Malle - 1966

Qui mange quoi ? de Jean-Paul Lilienfeld -



25/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres