Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hommage à Laurent Terzieff décédé le 2 juillet 2010 : biographie et filmographie

Hommage à Laurent Terzieff décédé le 2 juillet 2010 : biographie et filmographie
 
Grande figure du théâtre français, salué par deux Molière en 2010, l'acteur et metteur en scène Laurent Terzieff s'est éteint à l'hôpital de la Salpêtrière ce vendredi 2 juillet à la suite de complications pulmonaires à l'âge de 75 ans.

Fils d'une plasticienne et d'un sculpteur russe qui émigra en France pendant la Grande Guerre, Laurent Terzieff, âgé de 9 ans en 1944, est marqué par le spectacle des bombardements. Adolescent féru de philosophie et de poésie, il assiste, fasciné, à une représentation de La Sonate des spectres de Strindberg mise en scène par Roger Blin, et décide alors de devenir comédien. Il fait ses débuts sur scène en 1953 au Théâtre de Babylone de Jean-Marie Serreau dans Tous contre tous d'Adamov, auteur-fétiche d'un acteur qui affichera, tout au long de sa carrière, une prédilection pour les dramaturges contemporains (Milosz, Schisgal).

Laurent Terzieff a une vingtaine de pièces à son actif lorsque Marcel Carné le repère dans une fiction télévisée, L'Affaire Weidmann, et lui propose un des rôles principaux des Tricheurs, portrait de la jeunesse existentialiste. Cette première apparition à l'écran en 1958 apporte au comédien une forte notoriété, le public s'identifiant à son personnage d'étudiant bohème et cynique. Lui qui confiera s'être toujours senti proche de la génération qui l'avait précédé joue alors dans les oeuvres tardives de cinéastes estampillés "qualité française", comme Autant-Lara (trois films : Les regates de San-Francisco, Le Bois des amants et Tu ne tueras point, portrait d'un objecteur de conscience en 1961) et Clouzot avec La Prisonnière, dans lequel il interprète un artiste manipulateur qui n'est pas sans rappeler le réalisateur lui-même.

Partenaire de B. B. dans A coeur joie, ce beau ténébreux campe un voyou dans Les Garcons de Bolognini (1959), un film écrit par Pasolini qui lui offrira plus tard le rôle du Centaure dans Médée. Sollicité par de grands cinéastes italiens, Terzieff l'engagé incarne en 1961 un révolutionnaire dans Vanina Vanini de Rossellini et apparaît en 1976 dans Le Désert des Tartares de Zurlini. En France, Buñuel l'emmène sur la route de Compostelle dans son iconoclaste Voie lactée en 1969. Terzieff croisera d'autres poètes sur son chemin : Garrel (quatre films dont Le Révélateur, tourné en plein mai 68) et Godard (Détective, 1985).

Mais à partir des années 80, il se fait plus rare sur les écrans, se consacrant essentiellement au théâtre, au sein de sa compagnie, fondée en 1961. Signalons néanmoins ses compositions de trotskiste dans Rouge Baiser et d'anar dans Germinal de Claude Berri aux côtés de Renaud et de Gérard Depardieu en 1993. En 2002, il est Mr Grenier dans le film Peau d'ange de Vincent Perez. A 70 ans, l'acteur au visage émacié n'a rien perdu de son magnétisme, comme le prouve sa fantomatique apparition en Maître Anet dans Mon petit doigt m'a dit de Pascal Thomas en 2005 aux côtés de Catherine Frot et André Dussollier. Sa dernière apparition remonte à 2007 dans J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit. Il donnait la réplique à Jean Rochefort, Roger Dumas, Jean Pierre Kalfon et Venantino Venantini. Il devait faire une apparition dans le très attendu Largo Winch 2, actuellement en tournage pour une sortie en février 2011.

Filmographie complète de Laurent Terzieff avec mes notes sur 20

Largo Winch 2 de Jérôme Salle - 2011 16

J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit - 2008 16

Mon petit doigt m'a dit de Pascal Thomas - 2005 13


Rien, voilà l'ordre de Jacques Baratier - 2004

Peau d'ange de Vincent Perez - 2002

Territori d'ombra de Paolo Modugno - 2001

Le Manuscrit du Prince de Roberto Andò - 2000

Sulla Spiaggia e di Là dal Molo de Giovanni Fago - 1999

La Guerre dans le haut pays de Francis Reusser - 1999

Le Radeau de la méduse de Iradj Azimi - 1998

Le Pianiste de Mario Gas - 1997

Fiesta de Pierre Boutron - 1995

Germinal de Claude Berri - 1993 18

Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar - 1989

Don Bosco de Leandro Castellani - 1988

Etoile de Peter Del Monte - 1988

D'Annunzio de Sergio Nasca - 1986

La Ragazza dei lilla de Flavio Mogherini - 1986

Diesel de Robert Kramer - 1985

Rouge Baiser de Véra Belmont - 1985

Détective de Jean-Luc Godard - 1985

La Flambeuse de Rachel Weinberg - 1981

Noces de sang de Souheil Ben-Barka - 1980

Couleur chair de Francois Weyergans - 1979

Utopia de Iradj Azimi - 1979

Le Voyage au jardin des morts de Philippe Garrel - 1978

Le Desert des Tartares de Valerio Zurlini - 1976

Un ange passe de Philippe Garrel - 1975

Il pleut sur Santiago de Helvio Soto - 1975

Jeu de Réginald Gray - 1975

Les Hautes solitudes de Philippe Garrel - 1974

Bröder Carl de Susan Sontag - 1971

Ostie de Sergio Citti - 1970

La Voie lactée de Luis Buñuel - 1969

Médée de Pier Paolo Pasolini - 1969

La Prisonnière de Henri-Georges Clouzot - 1968

Le Révélateur de Philippe Garrel - 1968

A coeur joie de Serge Bourguignon - 1967

Le Voyage du père de Denys de La Patellière - 1966

Le Horla de Jean-Daniel Pollet - 1966

Tu ne tueras point de Claude Autant-Lara - 1963

Balade pour un voyou de Jean-Claude Bonnardot - 1962

Les Culottes rouges de Alex Joffé - 1962

La Dénonciation de Jacques Doniol-Valcroze - 1962

Les Sept Péchés capitaux de Claude Chabrol, Edouard Molinaro, Jean-Luc Godard, Sylvain Dhomme, Max Douy - 1962

Vanina Vanini de Roberto Rossellini - 1961

Les Garçons de Mauro Bolognini - 1961

Le Bois des amants de Claude Autant-Lara - 1960

Les regates de San-Francisco de Claude Autant-Lara - 1960

Kapo de Gillo Pontecorvo - 1959

Premier mai de Luis Saslavsky - 1958

Les Tricheurs de Marcel Carné - 1958


03/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres