Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hommage à Yasmine Belmadi décédé le 18 Juillet 2009 : biographie et filmographie



Adieu Yasmine

Le jeune comédien Yasmine Belmadi, à l'affiche d'Adieu Gary est décédé le samedi 18 juillet 2009 dans un accident de scooter.

Véritable espoir du cinéma français, Yasmine Belmadi a commencé sa carrière de comédien dès 1997 avec le rôle d'un jeune homosexuel dans le moyen-métrage Les corps ouverts de Sébastien Lifshitz. Un cinéaste qui fera de nouveau appel à ses talents, quelques années plus tard, pour faire partie du trio amoureux de Wild Side en 2004. En 1999, il est Karim pour François Ozon dans Les amants criminels et en 2000, il est Djamel dans Un dérangement considérable de Bernard Stora. Habitué du cinéma d'auteur, on a pu l'apercevoir dans des films comme Filles Uniques de Pierre Jolivet, Qui a tué Bambi ? de Gilles Marchand ou la comédie Beur blanc rouge de Mahmoud Zemmouri en 2006. On le retrouve en 2008 dans le film de Laetitia Masson : Coupable. Il y incarne Mercier.

Le 22 juillet 2009, il sera à l'affiche de son ultime film : Adieu Gary de Nassim Amaouche aux côtés de Jean-Pierre Bacri. Interprétant un ex-taulard, le comédien était présent au dernier Festival de Cannes, où le film a été récompensé par le Grand Prix de la Semaine de la critique.

Le comédien, âgé 33 ans, aurait, selon le journal Le Parisien qui s'appuie sur un témoignage recueilli par la police, "percuté un lampadaire alors qu'il se débarrassait d'une cigarette" alors qu'il conduisait un scooter.

Filmographie complète de Yasmine Belmadi avec mes notes sur 20

Adieu Gary (2009), de Nassim Amaouche

Coupable (2008), de Laetitia Masson 13

Beur blanc rouge (2006), de Mahmoud Zemmouri

Au petit matin (2005), de Xavier Gens

Wild Side (2004), de Sébastien Lifshitz

Grande école (2004), de Robert Salis

Qui a tué Bambi ? (2003), de Gilles Marchand 15

Filles Uniques (2003), de Pierre Jolivet 14


Les Gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels (2001), de Eric Assous

Coffee N'Dreams (2001), de Sébastien Dacek

Un dérangement considérable (2000), de Bernard Stora

Les Amants criminels (1999), de François Ozon 14

Les Passagers (1999), de Jean-Claude Guiguet

Les Corps ouverts (1997), de Sébastien Lifshitz


21/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres