Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Bienvenue à bord *

Bienvenue à bord, le 5 octobre 2011 au cinéma *

Bienvenue à bord de Eric Lavaine

Synopsis


Isabelle, DRH d'une grande compagnie maritime, a commis l'erreur de choisir pour amant son patron. Avant d'embarquer pour la croisière inaugurale du fleuron de la flotte, il décide de la débarquer de sa vie et de son boulot !

L'Avis de Thibault

La croisière ne nous amuse décidément pas. Après le film du même nom signé Pascale Pouzadoux sorti en avril 2011, voici que débarque Bienvenue à bord et son casting nettement plus attractif commercialement parlant : Valérie Lemercier, Frank Dubosc et Gérard Darmon.

Voici la nouvelle comédie de Éric Lavaine, après le très sympathique Incognito et le très mauvais Protéger et Servir avec Clovis Cornillac. La réalisation est de facture classique. Il n'y a pas du tout d'originalité. Bienvenue à bord n'offre aucune réelle nouveauté et ne casse pas 3 pattes à un vilain petit canard.

L'idée originale était de réutiliser le personnage de Francis et raconter sa tentative de se faire connaître en mer. Finalement, après de longues réflexions, le metteur en scène créa un nouveau personnage au nom différent, permettant ainsi une plus ample marge de manœuvre autour du scénario. Dommage.

L'ensemble du film manque de rythme. Le sens de la comédie ne fait jamais mouche. Bienvenue à Bord comporte quelques petites longueurs dans l'ensemble. Le scénario est truffé de gags lourds comme le plomb et qui n'a pas le sens de la réplique. Certains gags, sans subtilités, tombent à l'eau comme le faux gay campé par Philippe Lellouche ou la parodie de Titanic en point d'orgue. Les dialogues sont pauvres. Certains personnages ne servent à rien. Plus le film avance et plus il sombre petit à petit. La partie émotionnelle dérisoire vient à elle seule gâcher l'intégralité du film. Mais pourquoi le film vire-t-il au mélo dans son dernier quart d'heure ?

Pour Bienvenue à bord, Eric Lavaine retrouve Franck Dubosc, qu'il avait déjà dirigé deux ans auparavant dans Incognito. Le comique agace un peu dans le rôle de du simplet candide et gentil qui joue trop du comique de répétition. Il récite avec une nonchalance presque mécanique son rôle du con touchant. C'est le fond de commerce de l'acteur qui trouve encore le moyen de nous montrer ses fesses. Franck Dubosc fait encore et toujours du Franck Dubosc. Il pourrait peut être essayé de faire autre chose. Valérie Lemercier est toujours pétillante. Mais que fait-elle sur ce radeau qui prend l'eau de toute part ? Comment Valérie Lemercier a-t-elle pu tourner dans un tel navet, si ce n'est pour payer ses impôts ? A noter la présence touchante d'Enrico Macias. Gislaine Londez, malgré son mal de mer, reprend du service dans un tout petit rôle. Jean Michel Lamy est ridicule.

Un poil plus réussit que La croisière. Utilisant le thème dépaysant et récréatif de la croisière, le film n'arrive jamais à décoller, raclant les fonds de cale avec des rôles secondaires sans réelle envergure. Bienvenue A Bord est une comédie Titanic : elle fait un naufrage !

Fiche Technique

Genre : Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Eric Lavaine

Interprètes : Franck Dubosc, Valérie Lemercier, Gérard Darmon, Luisa Ranieri, Lionnel Astier, Elisa Servier, Philippe Lellouche, Jean-Michel Lahmi, Guilaine Londez, Shirley Bousquet, Elisabeth Margoni, Reem Kherci, Francois Vincentelli et Enrico Macias

Durée : 90 minutes

Année de production : 2010

Attachées de presse : Alexandra Schamis et Sandra Cornevaux

Date de sortie : 5 octobre 2011

Vous devriez aussi aimer : La Croisière, Incognito ...
  
  


07/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres