Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Le Dernier vol *



Le Dernier vol de Karim Dridi

Synopsis


Sahara Français, 1933.
Partie à la recherche de l'homme qu'elle aime, disparu lors d'une tentative de traversée Londres / Le Cap en avion, l'aventurière et aviatrice Marie Vallières de Beaumont est contrainte de poser son biplan prés d'un poste avancé de "méhariste" français en plein désert saharien.
Confronté à la détermination de la jeune femme, Antoine Chauvet, lieutenant en conflit avec sa hiérarchie, décide de l'aider dans cette quête désespérée, dans un lieu aussi grandiose et hostile que le Ténéré.
Dans ce désert qui ne ment pas, et dans l'abandon qu'il impose, Marie et Antoine découvriront une vérité à laquelle ils ne s'attendaient pas.

L'avis de Thibault

Le Dernier vol est adapté du roman Le Dernier vol de Lancaster, œuvre du journaliste et écrivain français Sylvain Estibal publiée en 2003. Sorti en France, comme Le patient anglais français, le nouveau film de Karim Dridi n'a pas l'envergure du métrage d'Anthony Minghella.

Le Dernier vol est un film romanesque qui raconte la rencontre de deux êtres qui n'ont rien en commun et qui découvrent, au cœur d'un naufrage, qu'ils peuvent se sauver l'un l'autre. Lui, en trouvant une raison de vivre auprès d'elle. Et, elle, en se rendant compte que malgré son amour pour Bill, elle se trompe...

La mise en scène est bien sage. L'histoire est prévisible et s'enlise. Le scénario aurait supporté un découpage narratif, tout en respectant le roman. Assez pauvre, il tarde à se pimenter. Il ne nous emmène nulle part. La fin aurait pu éviter le cut de l'histoire. Le final est tout simplement raté. On croirait que le film est inachevé et que son réalisateur a voulut s'en débarrasser. On aurait voulu voir ce qui se passe ensuite, la relation qui aurait pu naitre entre les deux personnages et ce qu'il advient du détachement de l'armée française. Le film traine beaucoup trop en longueur. Les dialogues sont soit inexistants soit ridicules. Sur écrits que mêmes les acteurs brillants ne peuvent pas les rattraper.

Le Dernier Vol bénéficie de décors incroyablement beaux notamment le désert du Sahara. Le spectateur est fasciné par ces dunes sans fin, ces soleils couchants. Images splendides, photos esthétisantes, bivouacs, chameaux, touaregs, couchers de soleil, tout est réuni pour le plaisir des yeux. Presqu'un documentaire sur les méharées dans le désert avec la sécheresse, les vents de sable, la douceur du soleil matinal, la brûlure du soleil de l'après-midi et la pleine lune qui vous éclaire.

Le Dernier vol marque les retrouvailles à l'écran de Marion Cotillard et Guillaume Canet, six ans après Jeux d'enfants. Les acteurs sont très moyens. Marion Cotillard n'est pas du tout crédible. Guillaume Canet s'en sort un peu mieux mais a l'air de s'ennuyer un maximum. Guillaume Marquet frôle la caricature.

C'est Long et ennuyeux. Pas de passion, pas d'élan romanesque et pas de personnages fiévreux : en clair, pas d'émotion. Le dernier vol ne décolle pas du sol.

Fiche Technique

Genre : Aventure, Romance

Nationalité : Française

Réalisation : Karim Dridi

Casting : Marion Cotillard, Guillaume Canet, Guillaume Marquet, Saïdou Abatcha, Frédéric Epaud, Michael Vander-Meiren, Nabil Imtital, Halimata Graille, Mohamed Kounda et Mohamed Ixa

Durée : 94 min

Année de production : 2009

Attachés de presse : Dominique Segall et Laurence Falleur

Date de sortie : 16 décembre 2009








17/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres