Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Le Hérisson **



Le Hérisson de Mona Achache

Synopsis


L'histoire d'une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l'énigmatique Monsieur Kakuro Ozu.

L'avis de Thibault

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery est un best seller qui a remporté le Prix des libraires en 2007. Mona Achache, jeune réalisatrice a réussit à acheter les droits du livre et offre un film tendre, teinté de mélancolie.

Tout commence par une petite fille intello déjà désabusée de la vie qui décide le jour de ses douze ans de se suicider. Deux catégories de personnes émergent de son cerveau : Les insignifiants poissons rouges et les élégants et mystérieux hérissons. Elle nouera un lien avec Renée Michel, la concierge. D'apparence anodine, Mme Michel est en fait féru de culture, cachant au plus profond de son être un Amour sans faille envers la Littérature. Ses rencontres successives avec la jeune Paloma, puis Monsieur Ozu lui apporteront donc beaucoup. Rejetée du fait de sa laideur et de sa fonction, une seule envie nous envahit, celle de l'aimer. Simplement, mais surement. Il se dégage de ces deux personnages un profond respect de l'autre, qui doucement glisse vers un sentiment plus intime.

Comme toute adaptation cinématographique, le résultat diffère quelque peu de l'œuvre originale. Certains choix ont été faits, parmi lesquels des ajouts voire des suppressions. Mais qu'ils soient justifiés ou pas, l'essentiel a bel et bien été conservé, à savoir l'esprit du livre. Le début du film est un peu chaotique, mais rapidement l'histoire s'installe. La trouvaille des dessins permet aussi d'installer l'ambiance.

La réalisatrice s'avère beaucoup trop frileuse dans sa mise en scène académique. Le film manque cruellement d'ambition. Si le spectacle demeure agréable à regarder, on ne dépasse que très rarement le niveau esthétique d'un téléfilm. Les sentiments auraient du être étayés de façon plus profonde. L'émotion des personnages semble parfois distante. Le film reste trop lisse. D'une facture terriblement classique pour une jeune réalisatrice.

Josiane Balasko est exceptionnelle, subtile et bouleversante dans ce rôle de concierge plus raffinée et cultivée quelle n'y parait. Elle montre encore une fois l'étendu de son talent scénique. L'actrice habite parfaitement le personnage disgracieux et pourtant si richement humain de Renée. Elle est un vrai hérisson à la noble élégance. Garence Le Guillermic dans le rôle de Paloma fait preuve d'un très grand courage. Mais aussi intelligente qu'elle puisse être, elle n'est pas crédible. Bien légère, elle s'exprime, avec érudition et choisit scrupuleusement ses mots, sur ses congénères familiaux. Il est dommage que le rôle d'Ariane Ascaride soit aussi réduit.

Dans son ensemble, Le hérisson a beaucoup de grâce mais qui manque de caractère. Regarderez-vous votre concierge de la même manière ? Que ferez-vous pour elle ?

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Mona Achache

Casting : Josiane Balasko, Garance Le Guillermic, Togo Igawa, Anne Brochet, Wladimir Yordanoff, Ariane Ascaride, Sarah Le Picard, Jean-Luc Porraz, Gisèle Casadesus, Mona Heftre, Samuel Achache, Valérie Karsenti et Stephan Wojtowicz

Durée : 100 min

Année de production : 2009

Budget : 9 000 000 euros

N° de visa : 118 455

Date de sortie : 03 Juillet 2009



09/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres