Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Lovely Bones ****

 
Lovely Bones de Peter Jackson

Synopsis


L'histoire d'une jeune fille assassinée qui, depuis l'au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l'enquête...

L'avis de Thibault

Lovely Bones est l'adaptation du roman homonyme d'Alice Sebold, publié en 2003 et paru en France sous le titre La Nostalgie de l'Ange. Onzième long métrage de Peter Jackson, il prend tout le monde à contre-pied. Loin de ses super productions qu'étaient le Seigneur des Anneaux et King-Kong, il revient à ses premiers amours et nous livre un film plus personnel dans la lignée des Créatures Célestes.

Dès le début, on sait ce qu'il va se passer mais on ignore quand le crime va avoir lieu. Avant, on suit les tourments habituels d'une jeune adolescente de 14 ans : ses problèmes amoureux, ses caprices et ses passions. Une vie normale. Jusqu'au viol et au meurtre.

Touchant à un sujet difficile, le réalisateur traite le sujet de façon onirique à travers l'entre-deux mondes, un au-delà propre à l'héroïne, Susie Salmon, à son esprit et à son subconscient évoluant en fonction des émotions du personnage. Peter Jackson ne perd pas de vue son sujet et arrive à garder une tension dramatique. La dernière scène est magistralement orchestrée. Il réussit à distiller un certain malaise, alternant entre une histoire réaliste et émouvante, et une histoire parallèle tout en philosophie. C'est surtout la situation qui est dérangeante, les circonstances, le visage hypocritement souriant du tueur. La suite montre les tourments de la famille durant une année-éclair, le tout narré par Susie du haut de son paradis qu'elle crée continuellement. La fin est originale, on ne s'y attend pas.

Les comédiens sont exceptionnels. Loin de ses rôles dans Julie et Julia ou Le diable s'habille en Prada, Stanley Tucci est particulièrement inquiétant en tueur déséquilibré. Affublé de lentilles de contact, d'une moustache, de fausses dents et de quelques kilos supplémentaires, il est méconnaissable. Un monstre au visage humain. Surprenant. Révélée par Reviens-moi et La Cité de l'ombre, Saoirse Ronan est tout simplement épatante. Initialement le rôle du paternel devait être campé par Ryan Gosling. L'acteur sera remplacé au pied levé par Mark Wahlberg, excellent en père déterminé à connaitre la vérité. Il fait preuve de beaucoup de talent. Susan Sarandon, Rachel Weisz et Rose McIver complètent le casting. Comme à son habitude, Peter Jackson fait un petit caméo dans Lovely Bones : il campe ainsi l'un des clients du magasin de photos où la famille Salmon a ses habitudes.

Peter Jackson nous offre une des plus belles réflexions sur la mort. Poignant.

Fiche Technique

Genre : Drame, Fantastique

Nationalité : Américaine, Britannique et Néo-Zélandaise.

Réalisation : Peter Jackson

Casting : Saoirse Ronan, Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Rachel Weisz, Susan Sarandon, Rose McIver, Christian Thomas Ashdale, Reece Ritchie, Carolyn Dando, Michael Imperioli, Jake Abel, Charlie Saxton, Amanda Michalka, Nikki SooHoo, Andrew James Allen, Thomas McCarthy, Anna George, Stefania Owen, Steven Moreti, Seth F. Miller, Tina Graham et Peter Jackson

Durée : 128 min

Année de production : 2009

Attachées de presse : Anne-Sophie Nguyen Phung et Muriel Kinziger

Date de sortie : 10 février 2010
 
 
 
 

Bande-Annonce VF - Lovely Bones


18/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres