Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Petits meurtres à l'Anglaise ***

Petits meurtres à l'Anglaise, le 7 juillet au cinéma ***
 

Petits meurtres à l'Anglaise de Jonathan Lynn

Synopsis


Victor Maynard , un assassin vieux et solitaire, vit pour satisfaire sa formidable mère Louisa. Sa routine professionnelle est interrompue quand il se trouve attiré par l'une de ses prochaines victimes, Rose. Il épargne sa vie et obtient inopinément un jeune apprenti dans le processus, Tony.

L'Avis de Thibault

Petits meurtres à l'Anglaise est un remake du film de Pierre Salvadori : Cible émouvante avec Jean Rochefort, Marie Trintignant, Guillaume Depardieu et Wladimir Yordanoff.

Le film raconte les aventures d'un tueur professionnel et quinquagénaire qui va voir sa vie bouleversée par une femme qu'il est censé tuer. L'histoire est bien construite, avec un bon dosage du rythme entre l'action, l'humour décalé, les rebondissements... Le film nous offre son lot de courses poursuites et de meurtres.

Petits meurtres à l'anglaise est un véritable régal car Jonathan Lynn a dynamisé le scénario original, en l'arrosant de sauce à l'absurde style Monty Python, en l'assaisonnant au piment Blake Edwards sans donner à son héros la maladresse de Peter Sellers, en le truffant de contre-emploi dans L'Emmerdeur d'Edouard Molinaro. Il aligne les jeux de mots et les dialogues tranchants comme des rasoirs. On s'amuse beaucoup devant toutes les situations cocasses.

On retiendra la cache du trio traqué dans un palace londonien, à deux chambres du commanditaire de leurs poursuivants, l'épisode de Tony dans la salle de bains ou les apparitions de la mère de Victor, évoquant Norman Bates de Psychose ou Ma Dalton. De même que le sadisme d'Hector Dixon n'est pas sans rappeler Alex d'Orange Mécanique.

Bill Nighy est particulièrement à l'aise et son personnage Victor Maynard en devient très crédible et plus que savoureux. Il nous donne une magnifique leçon d'humour anglais. Rupert Grint nous prouve qu'il est aussi doué en tant que comédien comique. Il est juste hilarant ! Cela le change de son personnage de Ron Weasley et cela fait du bien de le voir dans un autre rôle. Par sa désarmante naïveté, son efficace inadaptation et sa maladresse payante, il donne corps à un parfait Tony. Emily Blunt en kleptomane est amusante et charmante.

Les gags se suivent et l'humour noir, très British nous fait passer un excellent moment. Une bonne comédie anglaise efficace et drôle.

Fiche Technique

Genre : Action , Comédie , Drame

Nationalité : Française et Britannique

Réalisation : Jonathan Lynn

Casting : Bill Nighy, Rupert Grint, Emily Blunt, Rupert Everett, Eileen Atkins, Martin Freeman, Gregor Fisher, James O'Donnell, Geoff Bell, Graham Seed, Philip Battley, Stephanie Lammond, Sia Berkeley et Rory Kinnear

Durée : 98 min.

Année de production : 2009

Attachée de presse : Agnès Leroy

Titre original : Wild Target

Date de sortie : 7 juillet 2010

 

 



12/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres