Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

The Dark Knight, Le Chevalier Noir, le 13 février 2009 en DVD ****




The Dark Knight, Le Chevalier Noir de Christopher Nolan

Synopsis


Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l'aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L'association s'avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker...

L'avis de Thibault

Batman Begins avait le mérite de redonner ses lettres de noblesse à un héros dont on croyait l'avenir cinématographique impossible. Le film était largement à la hauteur de sa réputation, mais autant dire qu'il n'est que l'ombre de ce Dark Knight. Christopher Nolan nous livre l'adaptation la plus pertinente et la plus juste du mythe Batman. Il fait de Batman un personnage intéressant, intriguant et humain. Il fait de Batman un super héros pas comme les autres, un homme de justice qui deviendra le pariât pour sa ville.

Christopher Nolan revient à la charge avec un film sombre, violent, et une maîtrise parfaite de son art. Il nous montre un Gotham sombre et pourri par la corruption et la mafia. Il crée une atmosphère urbaine absolument unique, avec une séquence de braquage en ouverture rappelant le Heat de Michael Mann. Le scénario n'est pas en reste et est riche en rebondissements. Toutes les phases d'action sont très réfléchies et maîtrisées avec à la fois une violence physique et psychologique. The dark knight est beaucoup plus sombre, à l'image de son Joker.

Christopher Nolan insuffle surtout une verve tragique et réaliste, renouvelant ainsi les films de super héros, d'autant plus que la rigueur de sa mise en scène impressionne. Et c'est bien là le cœur du film : une tragédie antique où les figures de la droiture, du chaos, de la vertu et du doute s'affrontent, au milieu d'un Gotham tentaculaire. Les relations entre les personnages sont cohérentes, subtiles et assez développées que pour amener le film au niveau d'un thriller de très bonne facture. Les personnages semblent tous voués à un destin fatal joué d'avance. La musique quant à elle rend une ambiance des plus machiavéliques, un must digne de son excellent compositeur qu'est Hans Zimmer.

Si Michael Caine et Morgan Freeman ont des rôles au final réduit au minimum syndical, on ne peut pas en dire autant de Gary Oldman, dernier rempart incorruptible de la ville. Il correspond bien à l'image que l'on a de Gordon dont la paranoïa ne cesse d'augmenter. Maggie Gyllenhaal efface toutes traces de Katie Holmes, devenant ici bien plus qu'une simple potiche. Aaron Eckart prouve tout le bien que l'on pensait de lui depuis Thank You For Smoking, et s'avère être impeccable dans le costume instable de Dent, le procureur incorruptible, véritable héros de Gotham. La transformation de Harvey Dent en Double Face est elle aussi superbe. Il est vraiment la figure tragique de l'histoire. Son maquillage est extrêmement bien détaillé. Christian Bale insuffle une fragilité, un doute chez Bruce Wayne, beaucoup plus palpable que dans Batman Begins. Il hésite un peu plus, devient lâche en se cherchant un remplaçant. Il est le Batman le plus sombre, le plus charismatique qu'il soit.

Heath Ledger livre une prestation époustouflante dans le rôle du Joker, littéralement flippant. Si on le compare avec le Joker joué par Nicholson dans le Batman de Tim Burton : rien à voir. Jack Nicholson était délirant dans son coté bouffon. Heath Ledger est plus dans le coté sinistre, sordide et effrayant. Il rend son Joker plus humain, plus fou et plus psychopathe. C'est le méchant le plus machiavélique de l'histoire du cinéma depuis Hannibal Lecter, le psychopathe cannibale. A la fois terrifiant, ignoble, laid et inhumain, le Joker de Heath Ledger fascine et déchaîne l'émotion. Heath Ledger habite le Joker et le Joker habite Heath Ledger. Ils ne font plus qu'un et crèvent littéralement l'écran. Un joker plus noir, plus fou, plus manipulateur, bref plus chaotique et plus diabolique ! Sa prestation laisse sans voix.

Au final, Christopher Nolan respecte totalement le mythe de Batman tout en se l'appropriant et en l'ancrant dans la société contemporaine ; en ressort le meilleur film de super-héros de tous les temps. The dark night est le blockbuster le plus pessimiste sur la société américaine et la nature humaine qui la compose.

Fiche technique

Genre : Fantastique, Action

Nationalité : Américaine

Réalisation : Christopher Nolan

Casting : Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Maggie Gyllenhaal, Michael Caine, Gary Oldman, Morgan Freeman, Monique Gabriela Curnen, Ron Dean, Cillian Murphy, Chin Han, Eric Roberts, Nestor Carbonell, Ritchie Coster, Anthony Michael Hall, Keith Szarabajka, Colin McFarlane, Joshua Harto, Melinda McGraw, Nathan Gamble, Michael Vieau, Michael Stoyanov, William Smiley, Danny Goldring, Michael Jai White, Matthew O'Neill, William Fichtner, Olumiji Olawumi, Gregory Beam, Erik Hellman, Beatrice Rosen, Vincenzo Nicoli, Edison Chen, Nydia Rodriguez Terracina, Andy Luther, Will Zahrn, James Fierro, Patrick Leahy, Sam Derence, Jennifer Knox, Patrick Clear, Sarah Jayne Dunn, Chucky Venice, Winston Ellis, David Dastmalchian, Sophia Hinshelwood, Keith Kupferer, Joseph Luis Caballero, Richard Dillane, Daryl Satcher, Chris Petschler, Aidan Feore, Philip Bulcock, Paul Birchard, Walter Lewis, Vincent Riotta, Nancy Crane, K. Todd Freeman, Matt Shallenberger, Michael Andrew Gorman, Lanny Lutz, Peter Defaria, Matt Rippy, Andrew Bicknell, Ariyon Bakare, Doug Ballard, Helene Wilson, Tommy Campbell, Craig Heaney, Lorna Gayle, Lisa McAllister, Peter Brooke, Joshua Rollins, Dale Rivera, Matthew Leitch, Tommy Tony Lister, Thomas Gaitsch, William Armstrong, Adam Kalesperis, Tristan Tait, Bronson Webb, David Ajala, Gertrude Kyles, Jonathan Ryland, James Scales, Nigel Carrington, Ian Pirie, Lateef Lovejoy, Grahame Edwardes, Roger Monk, Ronan Summers, Wai Wong, Michael Corey Foster, Hannah Gunn et Brandon Lambdin

Durée : 147 minutes

Année de production : 2008

Date de sortie : 13 Aout 2008

Titre original : The Dark Knight

Budget : 180 000 000 $

Box Office France : 3 036 568 entrées

Box Office USA : 530 723 626 $

N° de visa : 121053


02/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres