Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Devos Emmanuelle : biographie et filmographie

Devos Emmanuelle : biographie et filmographie
  
Biographie

Fille de comédiens, Emmanuelle Devos quitte le lycée en classe de première pour se consacrer au théâtre. Elève au cours Florent, elle y a pour professeur Francis Huster, qui lui offrira sa première apparition à l'écran dans On a volé Charlie Spencer ! en 1986. Proche de la jeune génération de cinéastes issus de la Fémis, elle tourne dans les premières oeuvres de deux de ses plus brillants représentants : Noémie Lvovsky (le court Dis-moi oui, dis-moi non en 1989) et Arnaud Desplechin (le moyen-métrage La Vie des morts en 1990).

Aux côtés d'Emmanuel Salinger ou Marianne Denicourt, Emmanuelle Devos devient une des figures familières de l'univers de Desplechin : à l'intérieur du choral Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), ses émouvants monologues lui valent une nomination au César du Meilleur espoir féminin en 1997. Cérébrale et charnelle à la fois, l'actrice tient des seconds rôles dans les films de plusieurs jeunes auteurs tels que Lvovsky (Oublie-moi) ou Sophie Fillières (Aïe), et fait quelques incursions dans un cinéma plus grand public (Le Déménagement, Peut-être).

Emmanuelle Devos connaît la consécration en 2001 avec Sur mes lèvres, le thriller de Jacques Audiard : sa composition de secrétaire sourde et complexée lui vaut le César de la Meilleure actrice. Elle enchaîne avec L'Adversaire, d'après Emmanuel Carrère, dans lequel elle campe la maîtresse de Daniel Auteuil, son partenaire dans l'ambitieux western médiéval Rencontre avec le dragon. Si Bienvenue en Suisse lui permet de révéler son talent comique, Devos reste fidèle aux auteurs, à commencer par son mentor Arnaud Desplechin qui la choisit pour être l'héroïne du romanesque Rois et reine en 2004. Retrouvant également Audiard, pour une participation dans De battre mon coeur s'est arrêté, elle replonge dans l'univers trouble de Carrère à l'occasion de La Moustache (2005) et dans celui, plein de fantaisie, de Sophie Fillières (Gentille). En 2009, elle campe la Mairesse d'une petite ville tombé sous la coupe d'un escroc (campé par François Cluzet) en quête de rédemption dans le bouleversant A l'origine de Xavier Giannoli, ce qui lui vaut une nouvelle fois le César de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle en 2010.
 
Œuvrant entre drame et comédie comme à l'accoutumée, Emmanuelle Devos retrouve Vincent Lindon en 2011 pour La Permission de minuit puis s'affiche la même année au casting de Pourquoi tu pleures ?, premier film de la jeune franco-israélienne Katia Lewkowicz, aux côtés de Benjamin Biolay. L'année suivante, elle accompagne Pascal Elbé, auquel elle n'a pas donné la réplique depuis la comédie Vive nous ! (2000), dans le Fils de l'autre, drame identitaire sous la direction de la cinéaste Lorraine Levy.

Filmographie complète d'Emmanuelle Devos avec mes notes sur 20

 

Projet Violette Leduc de Martin Provost - prochainement


13, rue Mandar de Idit Cebula - prochainement


Reine d'Espagne de Carole Lambert - prochainement

 
The Unspoken de Fien Troch - prochainement


Le Fils de l'autre de Lorraine Levy - Sorti en salle en 2012 15


Pourquoi tu pleures ? de Katia Lewkowicz - Sorti en salle en 2011 13

 

La Permission de minuit de Delphine Gleize - 2011 16


Complices de Frederic Mermoud - 2010 17

Les Beaux gosses de Riad Sattouf - 2009 12

Coco avant Chanel de Anne Fontaine - 2009 16

A l'origine de Xavier Giannoli - 2009 17

Les Herbes folles de Alain Resnais - 2009 12

Bancs publics (Versailles rive droite) de Bruno Podalydès - 2009 15


Plus tard tu comprendras de Amos Gitaï - 2009

Un conte de Noël (2008), de Arnaud Desplechin 18

Deux vies plus une (2007), de Idit Cebula 14


Ceux qui restent (2007), de Anne Le Ny 17

J'attends quelqu'un (2007), de Jérôme Bonnell 13


Gentille (2005), de Sophie Fillières

La Moustache (2005), de Emmanuel Carrère 15

De battre, mon coeur s'est arrêté (2005), de Jacques Audiard 17

Rois et reine (2004), de Arnaud Desplechin 18

La Femme de Gilles (2004), de Frédéric Fonteyne 14

Bienvenue en Suisse (2004), de Léa Fazer 13

Rencontre avec le dragon (2003), de Hélène Angel 13


Il est plus facile pour un chameau... (2003), de Valeria Bruni Tedeschi

Petites coupures (2003), de Pascal Bonitzer 13

Au plus près du paradis (2002), de Tonie Marshall 12

L'Adversaire (2002), de Nicole Garcia 17

Sur mes lèvres (2001), de Jacques Audiard 16


Esther Kahn (2000), de Arnaud Desplechin

Vive nous ! (2000), de Camille de Casabianca

Cours toujours (2000), de Dante Desarthe

Aïe (2000), de Sophie Fillières 12

Peut-être (1999), de Cédric Klapisch 14


La Tentation de l'innocence (1999), de Fabienne Godet

Roule ma poule (1999), de Caroline Vignal

La Vie ne me fait pas peur (1999), de Noémie Lvovsky

Les Cendres du paradis (1999), de Dominique Crevecoeur

Artemisia (1997), de Agnes Merlet

Le Déménagement (1997), de Olivier Doran 8

Anna Oz (1996), de Eric Rochant

Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) (1996), de Arnaud Desplechin

Oublie-moi (1995), de Noémie Lvovsky

Consentement mutuel (1994), de Bernard Stora

Les Patriotes (1994), de Eric Rochant

A Clara (1994), de Diane Pierens

Sauve-toi (1993), de Jean-Marc Fabre

La Sentinelle (1992), de Arnaud Desplechin

La Vie des morts (1991), de Arnaud Desplechin

Dis-moi oui, dis-moi non (1990), de Noémie Lvovsky

Embrasse-moi (1990), de Noémie Lvovsky

On a volé Charlie Spencer ! (1986), de Francis Huster


01/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres