Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hommage à Claude Berri décédé le 12 janvier 2009 : biographie et filmographie



Le réalisateur français Claude Berri est décédé le lundi 12 janvier à l'âge de 74 ans.

Le réalisateur et producteur Claude Berri est mort aujourd'hui à l'âge de 74 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral. Il avait été admis ce week-end en réanimation dans le service de neuro-chirurgie de l'hôpital de la Salpetrière, à Paris.

Issu d'une famille juive ashkénaze, Claude Langmann est né en 1934. Il se destine à une carrière de fourreur, le métier de son père. Mais l'adolescent, qui se découvre une passion pour le théâtre, se tourne vers le monde du spectacle. Elève au Cours Simon, il fait sa première apparition à l'écran dans Rue de l'Estrapade de Jacques Becker en 1953. Mais Claude Langmann -devenu Berri- tarde à devenir une vedette, et décide au début des années 60 de produire une pièce de théâtre de François Billetdoux, Le Comportement des époux Bradbury, qui se révèle un échec cuisant.

Après avoir travaillé avec Maurice Pialat -son futur beau-frère- sur le film Janine, Claude Berri réalise en 1962, à partir d'une histoire lue dans un journal, Le Poulet, court-métrage qui décroche un Oscar et un prix à Venise. Il devra toutefois attendre cinq ans pour tourner son premier long, Le vieil homme et l'enfant avec Michel Simon et le jeune Alain Cohen. Succès public, ce film inaugure une série d'oeuvres autobiographiques, le plus souvent interprétées par le réalisateur, qui relate avec tendresse et humour différents épisodes de sa vie : son adolescence avec La Première fois en 1976, ses relations avec son père dans Le Cinéma de papa en 1970, son service militaire avec Le Pistonné en 1969 ou encore sa découverte de la libération sexuelle avec Sex-shop en 1972. Désemparé après sa rupture avec Anne-Marie Rassam, sa première épouse, il livre avec Je vous aime en 1980, un film sur la réflexion de la vie conjugale.

C'est en finançant ses propres films que Claude Berri se lance dans l'activité de producteur avec sa société Renn, que Pathé prendra plus tard dans son giron. A partir de la fin des années 60, il finance de nombreux longs-métrages, en prenant soin d'alterner comédies populaires -il produit la plupart des films de Claude Zidi-, cinéma d'auteur (L'homme blessé, Trois places pour le 26) et projets hors-normes : Tess de Roman Polanski en 1979, Valmont de Milos Forman en 1989, L'ours et L'amant de Jean-Jacques Annaud et La Reine Margot de Patrice Chéreau en 1994.

En tant que cinéaste, il filme Coluche dans un rôle à contre emploi et Richard Anconina dans Tchao Pantin. Puis, il puise dans le patrimoine littéraire et historique français et signe plusieurs oeuvres à gros budget qui font la part belle aux comédiens. En 1986, il filme le diptyque Jean de Florette-Manon des Sources qui réunissait Yves Montand, Gérard Depardieu, Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart. Il retrouve Gérard Depardieu dans Uranus et Germinal. Il y campe Maheu aux cotés de Renaud, Miou Miou et Jean Carmet. Dans Lucie Aubrac, il offre à Carole Bouquet le rôle de la résistante aux côtés de Daniel Auteuil. Juliette Binoche s'étant désistée.

A la fin des années 90, Claude Berri continue d'occuper une place centrale dans le paysage cinématographique : producteur des champions du box-office Astérix et Obélix contre César et Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, il investit aussi dans des premiers films (Ma femme est une actrice d'Yvan Attal, Didier d'Alain Chabat, Les trois frères de Didier Bourdon, Le bison et sa voisine Dorine d'Isabelle Nanty) et des oeuvres saluées par la critique (Les sentiments de Noémie Lvovsky, Amen de Constantin Costa-Gavras).

Très affecté par le suicide de son ex-femme Anne-Marie puis de l'accident de son fils Julien Rassam tombé d'une fenêtre, Claude Berri revient, comme réalisateur, à un cinéma plus personnel. Il se met à nu dans La Débandade qui est boudé par le public. Il poursuit son exploration du couple, de la rencontre à la rupture, avec Une femme de ménage, adapté du roman de Christian Oster.

Dans Autoportrait, sa biographie publiée en 2003 chez son ami Léo Scheer, il essayait de traduire les humeurs d'un certain Claude Berri Langmann, son vrai nom qu'il regrettait de ne pas avoir gardé. Il s'était mis à nu et il révélait avec humour et sincérité les aspects les plus secrets de sa vie privée. Le bilan d'un homme qui évoque aussi bien ses dépressions que son diabète et aussi sa passion pour l'art, dont il fut un collectionneur éclairé, capable de se ruiner pour un Dubuffet ou un Ryman.

En 2005, il évoque dans L'un reste, l'autre part, l'accident de son fils Julien, sa dépression et sa rencontre avec Nathalie Rheims, son âme sœur et sa compagne avec laquelle il passera les dernières années de sa vie. Ce film mêle la comédie au drame et réunit Daniel Auteuil, Pierre Arditi, Nathalie Baye et Charlotte Gainsbourg.

Tournée en collaboration avec François Dupeyron, il livre avec Ensemble, c'est tout, une émouvante et fidèle adaptation du best-seller d'Anna Gavalda, avec Guillaume Canet et Audrey Tautou. En 2007, Claude Berri produit Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon, le plus grand succès de l'histoire du cinéma français. Plus récemment, Claude Berri travaillait sur L'Ombre des autres, un film fantastique où Mylène Farmer incarne une chercheuse en médecine du 19e siècle.

Il venait de débuter le tournage de Trésor avec Alain Chabat, Mathilde Seigner, Hélène Vincent, Isabelle Nanty, Fanny Ardant et Stéphane Freiss. C'est François Dupeyron, réalisateur de La chambre des officiers qui aura pour but de terminer le film.

En 2003, cet amateur d'art contemporain et de photographie est élu président de la Cinémathèque.

Filmographie complète de Claude Berri avec mes notes sur 20

En tant qu'acteur

Le Fantôme d'Henri Langlois (2005), de Jacques Richard (II)

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2004), de Yvan Attal 14

Les Clefs de bagnole (2003), de Laurent Baffie 7


Va savoir + (2002), de Jacques Rivette

Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (2002), de Alain Chabat 17

Les Rois mages (2001), de Didier Bourdon 12


Va savoir (2001), de Jacques Rivette

Dernières nouvelles des étoiles (2000), de Babeth Si Ramdane

La Débandade (1999), de Claude Berri 10

Un Grand cri d'amour (1998), de Josiane Balasko 11

Didier (1997), de Alain Chabat 16

Les Trois frères (1995), de Bernard Campan 17


L'Univers de Jacques Demy (1995), de Agnès Varda

La Machine (1994), de François Dupeyron

Stan the Flasher (1990), de Serge Gainsbourg

L'Homme blessé (1983), de Patrice Chéreau

Le Roi des cons (1981), de Claude Confortès

Le Mâle du siècle (1974), de Claude Berri

Le Cinéma de papa (1971), de Claude Berri

Sex-shop (1971), de Claude Berri

Mazel Tov ou le mariage (1969), de Claude Berri

La Ligne de démarcation (1966), de Claude Chabrol

Compartiment tueurs (1965), de Costa-Gavras18

Et vint le jour de la vengeance (1964), de Fred Zinnemann

Les Sept Péchés capitaux (1962), de Claude Chabrol

Janine (1962), de Maurice Pialat

La Bride sur le cou (1961), de Roger Vadim

La Vérité (1960), de Henri-Georges Clouzot

Les Bonnes femmes (1960), de Claude Chabrol

J'irai cracher sur vos tombes (1959), de Michel Gast

Les Jeux dangereux (1958), de Pierre Chenal

French Cancan (1955), de Jean Renoir

Le Bon Dieu sans confession (1953), de Claude Autant-Lara

Le Blé en herbe (1953), de Claude Autant-Lara

Rue de l'Estrapade (1952), de Jacques Becker


En tant que réalisateur

Trésor (2009) 12

Ensemble, c'est tout (2007) 17

L'Un reste, l'autre part (2005) 16

Une femme de ménage (2002) 13

La Débandade (1999) 10

Lucie Aubrac (1997) 15

Germinal (1993) 18

Uranus (1990) 16

Manon des Sources (1986) 18

Jean de Florette (1986) 18

Tchao pantin (1983) 18

Le Maitre d'école (1981) 12


Je vous aime (1980)

Un moment d'égarement (1977)

La Première fois (1976)

Le Mâle du siècle (1974)

Le Cinéma de papa (1971)

Sex-shop (1971)

Le Pistonné (1970)

Mazel Tov ou le mariage (1969)

Le Vieil homme et l'enfant (1966)

La Chance et l'amour (1964)

Les Baisers (1963)

Le Poulet (1963)

En tant que producteur

Trésor (2009), de Claude Berri 12

Bienvenue chez les Ch'tis (2008), de Dany Boon 17

Le Scaphandre et le papillon (2007), de Julian Schnabel 17

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2004), de Yvan Attal 14

San Antonio (2004), de Frédéric Auburtin 7

Les Sentiments (2003), de Noémie Lvovsky 17

Le Bison (et sa voisine Dorine) (2003), de Isabelle Nanty 13

Une femme de ménage (2002), de Claude Berri 13

Amen (2002), de Costa-Gavras 17

Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (2002), de Alain Chabat 17

Les Rois mages (2001), de Didier Bourdon 12

Ma femme est une actrice (2001), de Yvan Attal 15

La Boîte (2001), de Claude Zidi 10

Mauvaise passe (1999), de Michel Blanc 10

Astérix et Obélix contre César (1999), de Claude Zidi 12

Le Pari (1997), de Didier Bourdon 14

Arlette (1997), de Claude Zidi 11

Lucie Aubrac (1997), de Claude Berri 15

Didier (1997), de Alain Chabat 16


Le Roi des Aulnes (1996), de Volker Schlöndorff

Les Trois frères (1995), de Bernard Campan 17

La Reine Margot (1994), de Patrice Chéreau 18


La Séparation (1994), de Christian Vincent

Germinal (1993), de Claude Berri 18

Une Journée chez ma mère (1993), de Dominique Cheminal

L'Amant (1992), de Jean-Jacques Annaud

Uranus (1990), de Claude Berri 16

Valmont (1989), de Milos Forman

Trois places pour le 26 (1988), de Jacques Demy

L'Ours (1988), de Jean-Jacques Annaud 18

A gauche en sortant de l'ascenseur (1988), de Edouard Molinaro

La Petite Voleuse (1988), de Claude Miller

Hôtel de France (1987), de Patrice Chéreau

Le Fou de guerre (1985), de Dino Risi

Les Enragés (1984), de Pierre-William Glenn

Tchao pantin (1983), de Claude Berri 18

L'Africain (1983), de Philippe de Broca

La Femme de mon pote (1983), de Bertrand Blier

Banzaï (1983), de Claude Zidi 10

Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982), de Jean Yanne 12


Je vous aime (1980), de Claude Berri

Inspecteur la bavure (1980), de Claude Zidi 15

Tess (1979), de Roman Polanski

Un moment d'égarement (1977), de Claude Berri

La Première fois (1976), de Claude Berri

Le Mâle du siècle (1974), de Claude Berri

Pleure pas la bouche pleine (1973), de Pascal Thomas

Le Cinéma de papa (1971), de Claude Berri

L'Enfance nue (1970), de Maurice Pialat

Le Pistonné (1970), de Claude Berri

Mazel Tov ou le mariage (1969), de Claude Berri

En tant que producteur délégué

La Graine et le mulet (2007), de Abdellatif Kechiche

La Maison du bonheur (2006), de Dany Boon 16

L'Un reste, l'autre part (2005), de Claude Berri 16


L'Homme blessé (1983), de Patrice Chéreau


03/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres