Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

L'Amour dure trois ans, le 18 janvier 2012 au cinéma ***

L'Amour dure trois ans, le 18 janvier 2012  au cinéma ***

L'Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

Synopsis


Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d'Anne. Il est sûr à présent que l'amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice va renverser toutes ses certitudes.

L'Avis de Thibault

L'amour dure trois ans est la seconde adaptation d'un roman de Frédéric Beigbeder après celle de 99 francs par Jan Kounen. L'écrivain signe son premier et son meilleur film avec cette adaptation de son livre éponyme.

Dans cette adaptation de et par Beigbeder, on retrouve encore une fois tout le lyrisme de l'auteur, ses espoirs, sa tendance à la misogynie aussi... C'est frais, c'est léger. Malgré l'intrigue plutôt simple, la réflexion est tout même profonde. La mise en scène permet de changer une vulgaire comédie à l'eau de rose en véritable réflexion sur ces questions qui nous on tous harcelées à un moment de notre vie. Qu'est ce que l'amour ? Existe-t-il vraiment ? Et combien de temps dure t'il? Le réalisateur démontre un grand sens du détail et de l'autodérision. Beigbeder s'amuse et tente des effets de mise en scène très réussis. Entre cynisme et humour décalé, les répliques foisonnent d'élégance et de grâce, d'intelligence aussi. Le ton sarcastique avec lequel il signe le scénario reste la plus grande réussite de ce film. L'amour dure trois ans constitue d'une certaine manière le pendant français du cinéma de Woody Allen. Il en contient en tout cas les principales caractéristiques: il se situe entre l'autobiographie et la fiction, manie une certaine forme d'auto-dérision et nous plonge dans le monde du showbiz local, ici la jet-set parisienne. Multipliant les références et les clins d'oeil Beigbeder, qui s'en tire bien pour un coup d'essai et arrive à nous faire rire de lui et de notre vie. C'est très parisien ...un peu nombriliste même...mais le rythme est la.

Les acteurs rendent dynamique cette comédie romantique. Au départ, l'interprétation très narrative et nonchalante de Gaspard Proust peut effrayer, mais plus on avance plus ce dernier apparaît à l'aise dans ce rôle à la frontière entre le héros, le narrateur et l'imitateur. Très touchant, l'acteur apporte une forme de tendresse au personnage médiatique parfois un peu énervant quoiqu'attachant qu'est Frédéric Beigbeder. Sa désinvolture faussement misogyne est hilarante. C'est une révélation. Il tire élégamment son épingle du jeu. Louise Bourgoin trop parfaite est sans âme. Elle semble souvent mal à l'aise. Coup de chapeau à Valérie Lemercier qui est parfaite en éditrice, jouant tout en nuances et sans excès. Une actrice qui a pris de la maturité et frôle maintenant le génie. Annie Duperey est admirable de crédibilité en mère célibattante. Bernard Menez, que l'on n'avait pas vu depuis longtemps, est parfait. Il semble s'être bonifié avec l'âge. Jonathan Lambert est lui aussi très étonnant de sobriété mais aussi de drôlerie. Déception en revanche pour Joey Starr qui tombe comme un cheveu dans la soupe. On se demande ce qu'il vient faire ici. Nicolas Bedos est aussi énervant que d'habitude. On retrouve une cohorte de célébrités, d'intellectuels, de journalistes, d'amis de Canal plus qui pointent leur nez (Finkielkraut, Denisot, Marc Lévy,...) et des paquets de jolies filles plus décoratives qu'intéressantes.

Même si Beigbeder fait des infidélités à son roman, on ne boudera pas notre plaisir devant le charme, quelque peu narcissique, de cette comédie romantique.

Fiche Technique

Genre : Romance, Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Frédéric Beigbeder

Interprètes : Louise Bourgoin, Gaspard Proust, Joey Starr, Jonathan Lambert, Frédérique Bel, Nicolas Bedos, Valérie Lemercier, Elisa Sednaoui, Bernard Ménez, Anny Duperey, Thomas Jouannet, Christophe Bourseiller, Michel Legrand, Michel Denisot, Nicolas Rey et Marc Lévy

Durée : 98 minutes

Année de production : 2011

Attachés de presse : Anne-Sophie Aparis, Alexis Delage-Toriel et Agnès Leroy

Date de sortie : 18 janvier 2012

Vous devriez aussi aimer : (500) jours ensemble, Un jour ...
 
 


21/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres