Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Les Papas du dimanche, le 25 janvier 2012 au cinéma *

Les Papas du dimanche, le 25 janvier 2012 au cinéma **

Les Papas du dimanche de Louis Becker

Synopsis


Trompé par sa femme, Antoine quitte le foyer et va s'installer chez Léo, son ami d'enfance. Léo et sa femme Léa, vont l'aider à surmonter cette épreuve. Le plus dur pour lui, c'est le manque de ses trois enfants. Le fameux week-end sur deux qui fait de vous un Papa du dimanche, un peu amateur, comme l'est un pêcheur ou un conducteur du dimanche. La vie doit continuer, le sourire et la joie revenir. Un apprentissage difficile puis progressivement joyeux de cette nouvelle vie où même une nouvelle rencontre amoureuse trouvera peut-être sa place...

L'Avis de Thibault

Adapté du roman écrit par François D'Epenoux, Les papas du dimanche est le premier film réalisé par Louis Becker, producteur réalisateur, fils de Jean et petit fils de Jacques. Le talent n'est pas nécessairement héréditaire et nous en avons ici la preuve.

Antoine, la quarantaine découvre tout à coup que sa femme qui lui a donné trois beaux enfants la trompe avec son associé... Il la quitte et se réfugie chez un couple d'amis... La blessure, la vraie c'est sa séparation avec les enfants .., être un papa du dimanche avec toutes les difficultés relationnelles que cela représente vis-à-vis de ses jeunes enfants. Il va falloir réécrire une nouvelle page avec tout ce que ça comporte...

Ici, rien n'est fait dans la dentelle ! Que de lieux communs, d'idées convenues, de clichés jusqu'à nous proposer une fin où tout est bien qui finit bien ! L'enchaînement des stéréotypes et la pauvreté du scénario finissent d'achever ce petit film qui semble plus formaté pour la télévision que pour le grand écran. Aucune surprise, tout est deviné, les répliques, les situations, le dénouement.. Rien n'est creusé, on navigue en surface. Le réalisateur ne parvient pas à transposer à l'écran toute la richesse esthétique de la ville de La Rochelle.

Révélé en 2005 par la série Clara Sheller et le film Tout pour plaire, Thierry Neuvic s'est depuis illustré dans de nombreuses œuvres cinématographiques et télévisuelles. Le comédien est triste : il souffre d'un manque de charisme. Olivier Baroux est sans saveur. Seule Maryline Canto est convaincante mais son rôle n'est pas bien écrit.

Seul point positif, la reprise de Sophie Hunger : Le vent l'emportera qui clôt le film.

Les papas du dimanche est d'un ennui on ne peut plus profond ! Sans surprise. Dommage, l'idée de raconter le divorce du coté du père qui n'a pas la garde des enfants était en soi une idée sympathique. Encore eut il fallu avoir quelque chose d'intéressant à raconter.

Fiche Technique

Genre : Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Louis Becker

Interprètes : Thierry Neuvic, Hélène Fillières, Olivier Baroux, Marilyne Canto, Nina Rodriguez, Nicolas Rompteaux, Arauna Bernheim-Dennery, Sandra León Becker, Thierry Lhermitte, Sacha Bourdo, Renan Carteaux, Elodie Franck et Olivier Suire

Durée : 90 minutes

Année de production : 2011

Attachée de presse : Isabelle Sauvanon

Date de sortie : 25 janvier 2012

Vous devriez aussi aimer : Mes amis, mes amours, Divorces ...
 
  


18/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres