Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Ma Première fois , le 18 janvier 2012 au cinéma *

Ma Première fois , le 18 janvier 2012  au cinéma *

Ma Première fois de Marie-Castille Mention-Schaar

Synopsis


Zachary a 20 ans. Sombre et indépendant, il collectionne les conquêtes amoureuses et les échecs scolaires. Sarah a 18 ans. Première de la classe, fragile, elle comble ses manques affectifs grâce à une maîtrise parfaite de sa vie. Rien ne devrait les rapprocher et pourtant, l'année du bac, durant six mois, ils vont vivre un amour contre lequel on ne peut rien, le vrai, le grand, celui qui marque une vie pour toujours.

L'Avis de Thibault

Ma première fois est le premier film de Marie-Castille Mention-Schaar en tant que réalisatrice. Un film qu'elle qualifie d'autobiographique. Avant de travailler sur son premier long, Marie-Castille Mention-Schaar a produit et scénarisé La Première étoile, une comédie qui a remporté un vif succès en 2009.

Ma première fois est une histoire d'amour entre deux ados que tout semble opposer.

La mise en scène est ridicule notamment la scène du pont sous la pluie. Le scenario est ultra convenu, prévisible et n'a rien d'une découverte : une jeune fille sage et modèle tombe amoureuse d'un rebelle. Vu et revu dans les romans arlequins. Il y a des erreurs qui auraient largement pu être évitées. Les dialogues et les situations frôlent le ridicule comme la jeune ado déprimé à Mégève emmitouflée dans un plaid et éclairée à la bougie ou sa première fois au coin d'un feu. Sans parler des situations attendues. Les dialogues, sensés évoquer l amour, sont comme inconnus de notre culture poétique. Même si ce n'est pas du Paul Verlaine ou du Arthur Rimbault, on n'est peut être pas obligé de donner dans le style Hélène et les Garçons avec Tu m'aimes comment ?, Jusqu'aux étoiles ! Tu me rends meilleur. Toutes les ficelles sont un peu grosses. Le film enchaîne clichés sur clichés sans aucune finesse. On est triste de voir tant de niaiseries et de scènes bidons se suivre et accumuler les fausses bonnes idées, gâchant le peu d'intérêt qu'aurait pu développer cette histoire. Le film s'enlise, cette histoire d'amour devient drôle. La fin est tellement clichée et prévisible qu'on a envie de rire malgré la gravité du propos. Ridicule à souhait, tout ce qui est censé nous émouvoir nous fait hurler de rire.

Les personnages sont tous caricaturaux : le beau ténébreux au caractère fougueux qui au fond est un vrai gentil, en conflit avec son père, qui fait de la photo et la jolie fille première de la classe qui n'a jamais connu son père, qui veut faire de grandes études, la meilleure amie bonne poire, toujours là quand il faut, le beau père conciliant ...

Les acteurs principaux sont mauvais. Ils ont trop peu de caractère. Martin Cannavo est le jeune acteur qui joue le rôle de Zach. Un tout premier rôle pour ce mannequin que la réalisatrice a découvert sur internet, sur un bandeau publicitaire. C'est bien de mettre un mannequin pour le rôle de Zac mais encore faut il qu'il dégage quelque chose... Trop monocorde et vide, il forme un duo avec la jeune Esther Comar. Vincent Perez est juste dans son rôle de beau-père attentif et aimant.

Le conte de fée raconté par la réalisatrice est lisse et sans profondeur. Ma première fois ne dégage pas une once de sensualité. Pourquoi avoir fait un film pareil ? Et comment a-t-on pu financer un scénario aussi ridicule ?

Fiche Technique

Genre : Drame, Romance

Nationalité : Française

Réalisation : Marie-Castille Mention-Schaar

Interprètes : Esther Comar, Martin Cannavo, Vincent Perez, Judith El Zein, Lilly-Fleur Pointeaux, Lolita Chammah, Anne Loiret, Xavier Maly, Philippe Ogouz, Jérôme Daran, Yvette Petit, Nicolas Guillot, Anna Cottis, Vladimir Consigny, Valérie Stroh, Hugo Becker, Frédéric Noaille, Chow Chun Lee, Joëlle Baland, Katya Gaydukova, Chloé Ubaldi, Leïna Monrose et Odimey Ouamba Awola

Durée : 95 minutes

Année de production : 2011

Attachés de presse : Dominique Segall, Nicolas Weiss et Delphine Olivier

Date de sortie : 18 janvier 2012

Vous devriez aussi aimer : Une semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires), LOL - Laughing Out Loud ...
 
 


22/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres