Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Laurent Mélanie : biographie et filmographie



Biographie

 

C'est en 1999 que Mélanie Laurent débute sur grand écran, avec un rôle dans le drame Un Pont entre deux rives, porté par Gérard Depardieu et Carole Bouquet. Deux ans plus tard, elle s'illustre au générique de Ceci est mon corps, mais c'est en 2002 que la jeune actrice française se révèle en incarnant la petite amie de Gaspard Ulliel dans le Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc.


Mélanie Laurent emprunte alors un parcours plutôt atypique. Après avoir accompagné le Snowboarder Nicolas Duvauchelle, elle est au générique du film hong-kongais Rice Rhapsody puis redevient compagne de Gaspard Ulliel dans Le Dernier jour (2004), qui la voit travailler à nouveau pour Rodolphe Marconi deux ans après Ceci est mon corps.


A partir de 2005, les choses s'accélèrent pour cette jeune femme au visage à la fois sévère et fragile : une apparition dans De battre, mon coeur s'est arrêté et un petit rôle dans Indigènes précèdent le délire belge Dikkenek et, surtout, le drame Je vais bien, ne t'en fais pas de Philippe Lioret. L'actrice, César du Meilleur espoir féminin pour son rôle de jeune femme déboussolée par la disparition de son frère, y fait preuve d'une présence et d'une intensité qui l'imposent comme l'un des plus sûrs espoirs du cinéma hexagonal.


Dès lors très demandée, Mélanie Laurent tient la vedette du film policier La Chambre des morts et du thriller Le Tueur avant, en 2008, de parcourir le Paris de Cédric Klapisch. Après avoir réalisé l'un des courts métrages pornographiques du projet X-Femmes, elle est à l'affiche, en 2009, de la comédie Jusqu'à toi de Jennifer Devoldere, puis franchit un nouveau cap -hollywoodien cette fois- en tenant l'un des rôles principaux du Inglourious Basterds de Quentin Tarantino. Un rôle comme la preuve définitive d'une ascension fulgurante, et qui a donné à la comédienne l'occasion d'esquisser quelques pas de danse avec Tarantino himself sur le tapis rouge du Festival de Cannes, où le film était présenté en compétition.


Mélanie Laurent ne quitte pas tout de suite la France de la Seconde Guerre Mondiale et participe en 2010 au drame historique de Rose Bosch, La Rafle. Elle y interprète une courageuse infirmière, tentant de prêter main-forte aux Juifs déportés pendant les terribles évènements du Vel d'Hiv. Variant les personnages, la jeune actrice prend les traits d'une redoutable empoisonneuse l'année suivante, dans le thriller Requiem pour une tueuse. Elle retrouve ensuite la cinéaste Jennifer Devoldere pour la comédie dramatique Et soudain, tout le monde me manque, interprétant la fille d'un Michel Blanc distant. La même année, la comédienne multiplie les projets : elle devient chanteuse (son album, En t'attendant, sort en mai 2011) et passe derrière la caméra avec Adoptés, son premier long métrage.


Filmographie complète de Mélanie Laurent avec mes notes sur 20

Now You See Me de Louis Leterrier - prochainement

 

Night Train to Lisbon de Bille August - Produit en 2013

 

Notoriété publique de Karim Ada - prochainement

 

Amstramgram prochainement

 

Les Adoptés de Mélanie Laurent - Sorti en salle en 2011 11

 

Beginners de Mike Mills - Sorti en salle en 2011 12

 

Et soudain, tout le monde me manque de Jennifer Devoldere - Sorti en salle en 2011 9

 

Requiem pour une tueuse de Jérôme Le Gris - 2011 7

Pollen de Louie Schwartzberg - Sorti en salle en 2011

 

La Rafle (2010), de Roselyne Bosch 17

Le Concert (2009), de Radu Mihaileanu 17

Inglourious Basterds (2009), de Quentin Tarantino 17

L'Amour caché (2009), de Alessandro Capone 11

Jusqu'à toi (2009), de Jennifer Devoldere 12

Paris (2008), de Cédric Klapisch 17

Le Tueur (2008), de Cédric Anger 15


Voyage d'affaires (2008), de Sean Ellis

La Chambre des morts (2007), de Alfred Lot 17

Indigènes (2006), de Rachid Bouchareb 15

Je vais bien, ne t'en fais pas (2006), de Philippe Lioret 18

Dikkenek (2006), de Olivier Van Hoofstadt 12

De battre, mon coeur s'est arrêté (2005), de Jacques Audiard 17

Le Dernier jour (2004), de Rodolphe Marconi 15


Rice Rhapsody (2004), de Kenneth Bi

Snowboarder (2003), de Olias Barco

Embrassez qui vous voudrez (2002), de Michel Blanc 17

Ceci est mon corps (2001), de Rodolphe Marconi

Un pont entre deux rives (1999), de Gérard Depardieu 14



21/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres