Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Les petits mouchoirs, le 23 février 2011 en DVD ****

Les petits mouchoirs, le 20 octobre au cinéma ****

Les petits mouchoirs de Guillaume Canet

Synopsis


A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.

L'Avis de Thibault

Comme l'après Bienvenue chez les Chtis, l'après Ne le dis à personne faisait office de film très attendu à la vue du succès de son thriller. Mon Idole était un beau galop d'essai, Ne le dis à personne avait une bonne maitrise, mais ici avec ses Petits mouchoirs, Guillaume Canet est au sommet de la perfection. Et c'est avec un film de potes dans la lignée des Husbands de John Cassavetes, Un éléphant, ça trompe énormément d'Yves Robert Les Copains d'abord de Lawrence Kasdan ou de Mes meilleurs copains de Jean Marie Poiré, qu'il signe un film plein de vie, de réalisme et une morale pleine d'amour.

Comme chaque année, Max invite tous ses amis en vacances dans sa maison de bord de mer du Cap-Ferret. Peu avant le départ, Ludo est victime d'un accident. Malgré cela le groupe d'ami décide de partir tout de même. Marie, Vincent, Eric et les autres vont alors être confrontés à leurs relations parfois tendues et à tous leurs secrets, bien caché jusqu'alors sous leurs petits mouchoirs.

Guillaume Canet maîtrise son sujet. Comédie drôle et cynique en surface, drame de la difficulté relationnelle en amour et en amitié en sous-jacente, chronique sociale très contemporaine et juste, Canet embrasse de nombreux thèmes sans se disperser. Sa réalisation évite la superficialité en étant sensible, intelligente et rythmée. Sa mise en scène est très maîtrisée dans la fluidité et la cohérence d'ensemble. Ici, il est capable de tenir un film de 2h30 sans qu'on s'en lasse. Certaines scènes sont éloquentes comme le fameux plan séquence d'introduction. Les situations sont souvent drôles, certaines sont carrément hilarantes, et ramènent toujours à un vécu qu'on a tous connu: le plaisir d'être entouré de copains. Mais le film joue sans cesse la nuance pour montrer que tout n'est pas rose chez ces amis en apparence si soudés. C'est là toute la force du film. Ce film agit comme un vrai miroir, et la justesse avec laquelle Canet filme l'humain est presque effrayante.

On sent que Guillaume Canet a écrit ce film avec ses tripes. Les dialogues percutants fusent. Certaines répliques pourraient, sans prétentions, devenir cultes. Elles font toutes mouches autour du personnage de Max. La qualité et la maturité de l'écriture passent avec talent de l'humour à l'émotion plus poignante. L'alternance du rire et des larmes structure l'ensemble avec une belle cohérence. Tant de sentiments naturels et humains sonnent vrais.

L'interprétation est remarquable et donne le vertige. Guillaume Canet réussit le tour de force de créer un grand nombre de personnages profonds et charismatiques, avec leurs propres histoires, et surtout de les faire cohabiter ensemble. La complicité qui unit cette bande transpire à chaque seconde du film. Chaque personnage est unique, est creusé, et touche, à sa manière.
Francois Cluzet est une fois de plus formidable dans son rôle de cadre indéstressable. Ses petites crises de nerf sont déjà cultes. Déroutant. Benoît Magimel qui a connu Guillaume Canet en 1994 sur le téléfilm La Colline aux mille enfants, incarne un rôle à contre-emploi de ce qui l'a l'habitude d'incarner. Il est plus qu'émouvant avec ce rôle extraordinaire. C'est lui le plus touchant. Marion Cotillard est tout à fait crédible ! Le rôle lui convient parfaitement. Gilles Lellouche, en branleur au grand cœur, est toujours aussi brut et efficace dans ses prestations. Exaltant. A l'origine, Guillaume Canet avait écrit le rôle d'Antoine pour lui-même. C'est en voyant le spectacle de Laurent Lafitte qu'il a changé d'avis et lui a offert le rôle. Déjà présent dans Mon idole et Ne le dis à personne, le comédien est grandiose en amoureux pathétique. Ami en CM1 avec le réalisateur avec qui il a également fait sa première communion, Jean Dujardin est parfait. Et même si Valérie Bonneton et Pascale Arbillot sont plus en retrait, elles sont toutes les deux épatantes. Mais la révélation du film s'appelle Joel Dupuch qui incarne un rôle tout en tendresse. L'ostréiculteur du Cap Ferret incarne Jean-Louis l'ostréiculteur dans Les Petits Mouchoirs. Bouleversant! L'acteur avait déjà fait une petite apparition dans Ne le dis à personne. Le jeu des comédiens touche par leur justesse et l'appoint qu'ils ont à tenir et donner de l'ampleur à un personnage.

Comme à son habitude Guillaume Canet accompagne son film d'une bonne musique parfaite dans son rôle accélérateur d'émotion. La bande son est agréable et colle parfaitement à la pellicule. On retrouve ici du Ben Harper, du Janis Joplin, du Maxime Nucci, du Damien Rice et du Bonnie Tyler pour ne citer qu'eux.

Film de potes, partiellement autobiographique, les Petits Mouchoirs renouvelle le genre avec une sensibilité très personnelle. Un véritable coup de poignard en plein cœur ! Inclassable, personnel, attachant, sensible, drôle et poignant en même temps. Un très beau film sur la solitude malgré les amis, sur l'égoïsme de la vie en communauté et sur les petits et grands mensonges de la vie quotidienne. Guillaume Canet va faire partie des grands réalisateurs s'il continue à faire d'aussi belles choses.

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Guillaume Canet

Interprètes : François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel, Gilles Lellouche, Jean Dujardin, Laurent Lafitte, Valérie Bonneton, Pascale Arbillot, Joel Dupuch, Anne Marivin, Hocine Mérabet, Louise Monot, Edouard Montoute, Mathieu Chédid, Sara Martins et Maxim Nucci

Durée : 154 minutes

Année de production : 2010

Attachés de presse : Dominique Segall et Grégory Malheiro

Date de sortie : 20 octobre 2010

 

 



21/10/2010
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres