Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Molière, le 26 septembre 2007 en DVD ****



Molière de Laurent Tirard


Synopsis

En 1644, Molière a 22 ans. Son Illustre Théâtre, fondé avec les Béjart un an plus tôt, est en banqueroute. Poursuivi par ses créanciers, Molière est jeté en prison, relâché, puis de nouveau enfermé. Libéré, il disparaît. C'est en tout cas ce que les historiens s'accordent à dire, qui ne retrouvent plus sa trace avant plusieurs mois, quelque part en province, où Molière et sa troupe débutent une tournée de treize ans qui leur fera parcourir la France, avant leur retour triomphal à Paris. Que s'est-il passé pendant la disparition de Molière ? Ce film se propose de répondre à cette question, en plongeant le jeune auteur au cœur d'une aventure qui va lui ouvrir les yeux et l'esprit, à la fois sur sa vie d'homme et sur son travail d'artiste.

L'avis de Thibault

Laurent Tirard utilise l'histoire de France pour raconter un passage de la vie de Molière. À 22 ans, l'écrivain s'absente mystérieusement et le réalisateur en profite pour inventer ce qui s'est passé durant toutes ces années. Nul besoin de connaître l'intégralité de l'œuvre de l'auteur pour apprécier ce film, bien que cela aide notamment pour certaines répliques. Replongeons-nous dans le Tartuffe et Le bourgeois gentilhomme, deux pièces majeures de Jean Baptiste Poquelin qui ont fait tant souffrir collégiens et lycéens.

Le scénario écrit avec Grégoire Vigneron possède d'excellents dialogues et certains deviendront cultes. Laurent Tirard retrouve Édouard Baer après Mensonges et trahisons et plus si affinités. Le comédien incarne avec jubilation Dorante, l'arnaqueur professionnel qui profite de la crédulité du pauvre Jourdain. La pétillante Ludivine Sagnier joue les pestes de courtisane et Fanny Valette les filles amoureuses. Laura Morante et Romain Duris forment un très beau couple. L'une apporte le charme avec un zeste de commedia Dell'arte, l'autre une présence qui nous fait croire au personnage de Molière. L'on en oublie même Bernard Giraudeau dans Marquise et Tcheky Karyo dans Le Roi danse. Lorsque que l'écrivain et comédien imite à Elmire tous les personnages de la maison, Romain Duris prouve qu'il a véritablement un talent comique et qu'il fait partie de la jeune génération d'acteur dont on peut être fier.

Fabrice Luchini incarne Monsieur Jourdain, ce qui est très surprenant puisque dans la pièce, le personnage est un imbécile. Hors l'acteur n'a rien d'un sot, il aime la langue de Molière et déclare volontiers du La Fontaine et du Céline à tout va. Il se sert de sa folie pour rendre le personnage touchant et humain. Les cours du professeur de danse (Arié Elmaleh) et celui de musique (Eric Berger) sont irrésistibles. Quant au cours de philosophie, c'est Molière, précepteur particulier, qui enseigne la prose à Monsieur Jourdain.

Molière est un film bien écrit aux dialogues savoureux qui pétillent dans la bouche de comédiens d'exceptions.

Merci à Mesdemoiselles Gaillard et Manar pour m'avoir transmis le plaisir d'écrire à travers Molière :

« Ferais-je de la prose sans que je le susse ? »

Fiche Technique

Genre : Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Laurent Tirard

Casting : Romain Duris, Fabrice Luchini, Laura Morante, Ludivine Sagnier, Edouard Baer, Fanny Valette, Mélanie dos Santos, Gonzague Montuel , Gilian Petrovsky, Sophie-Charlotte Husson, Arie Elmaleh, Clio Barant, Eric Berger, Annelise Hesme, Luc Tremblais, Nicolas Vaude, Philippe Du Janerand, Isabelle Caubère, François Civil, Jean-Michel Lahmi et Isabelle Vitari   

Musique/ movie score : Frédéric Talgorn

Durée : 120 minnutes

Année de production : 2006

Date de sortie : 31 Janvier 2007

Budget : 16 millions €

N° de visa : 114 850

 

Découvrez la playlist molière de thibaultlebert


04/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres