Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Partir, le 3 février 2010 en DVD ****

 
Partir de Catherine Corsini

Synopsis


Suzanne a la quarantaine. Femme de médecin et mère de famille, elle habite dans le sud de la France, mais l'oisiveté bourgeoise de cette vie lui pèse. Elle décide de reprendre son travail de kinésithérapeute qu'elle avait abandonné pour élever ses enfants et convainc son mari de l'aider à installer un cabinet. A l'occasion des travaux, elle fait la rencontre d'Ivan, un ouvrier en charge du chantier qui a toujours vécu de petits boulots et qui a fait de la prison. Leur attraction mutuelle est immédiate et violente et Suzanne décide de tout quitter pour vivre cette passion dévorante.

L'avis de Thibault

Qui d'autre qu'une femme pour dévoiler, ce qui se trame dans le cœur d'une autre femme. Aprés avoir donné un rôle en or à Karin Viard dans La nouvelle Eve, Catherine Corsini offre un très beau personnage dans la lignée de Madame Bovary à Kristin Scott Thomas. Il faut dire que Les ambitieux était trop simple, pas assez abouti et pas assez ambitieux.

Partir traduit magnifiquement les émois de l'amour charnel et la course à l'abîme d'une femme emportée par sa passion et bousculant les barrières sociales. C'est l'histoire d'une passion destructrice où la dépendance ainsi que l'appartenance sont traitées tout en intensité, en profondeur. L'arrière plan d'une ville de province, élément essentiel à la compréhension du drame, n'est pas sans rappeler le cinéma de Claude Chabrol.

La réalisatrice montre la puissance dévastatrice de l'Amour lorsqu'il fait irruption dans une vie, évidemment lorsqu'on ne l'attend pas - ou plus. Le sujet de la passion intense est merveilleusement traité. Le climat est chaud pour une ambiance chaude, qui colle parfaitement avec l'atmosphère du film. Une histoire de passion qui met à plat des réalité sociales peu ragoutante et la spirale presque sans issue qu'implique cette passion . Plus le scénario progresse plus il laisse ressortir une forme de rage inassouvie, un désespoir profond. La relation mère fils est très interressante.

Mais l'atout majeur dans ce film est l'interprétation de Kristin Scott Thomas. A chacune de ces apparitions, elle est juste bouleversante et émouvante. Elle est déchirante dans sa passion incontrôlable. L'actrice porte le film à bout de bras et s'investit corps et âme dans ce rôle de femme courageuse prise au piège de l'amour. On vit avec elle son bonheur et sa souffrance. Sergi Lopez est comme à l'accoutumée simplement formidable. Il arrive même à introduire une touche d'humour! Quant à Yvan Attal, il est également très crédible dans le rôle de l'époux trompé, mi-touchant mi-salaud. Il est peu présent à l'image mais surprenant et convaincant.

L'interprétation des trois acteurs principaux donne au film une intensité exceptionnelle... les ravages de la passion ont rarement été aussi bien montrés dans le cinéma français contemporain... beau comme une étreinte, brûlant et émotif. Tragique, qui laisse des traces...
Assurément le meilleur film de Catherine Corsini à ce jour.

Fiche Technique

Genre : Drame

Nationalité : Française

Réalisation : Catherine Corsini

Casting : Kristin Scott Thomas, Sergi López, Yvan Attal, Bernard Blancan, Alexandre Vidal, Daisy Broom, Aladin Reibel, Anne Marlange, Berta Esquiro, Philippe Laudenbach et Gérard Lartigau

Durée : 85 min

Année de production : 2008

N° de visa : 119493

Date de sortie : 12 août 2009
 


20/08/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres