Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Shutter Island, le 24 juin 2010 en DVD ****

 
Shutter Island de Martin Scorsese

Synopsis


En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

L'avis de Thibault

Martin Scorsese, l'un des plus grands réalisateurs américains actuels, adapte l'excellent polar tiré du roman de Dennis Lehane : Shutter Island et retrouve pour la quatrième fois son acteur fétiche : Léonardo DiCaprio.

Le film créé dès le départ une atmosphère efficace et immerge le spectateur dans un monde fermé. L'apparition du ferry dans la brume ainsi que l'entrée sur l'île sont remarquables. Cette étrange sensation d'étouffer nous accroche à la gorge et nous ronge les veines. Quelques scènes sont particulièrement angoissantes. Mention spéciale à la séquence de grattage d'allumette qui est magnifiquement bien montée et vraiment captivante.

Très vite, Shutter Island adopte la perception du Marshall, vacillante et paranoïaque. En mettant le pied dans cet institut psychiatrique sur cette île au large de Boston, Teddy Daniels est loin de se douter qu'il sera confronté à ses traumatismes et son passé. Le Marshall voit ses certitudes s'évanouir une à une. Pris au piège d'une enquête labyrinthique, le spectateur se fait manipuler à sa guise. L'habileté de Martin Scorsese est de brouiller les pistes en nous faisant rencontrer des personnages dont on ne sait s'ils sont vrais ou faux tout en disséminant des tas d'indices sur cette quête intérieure. Voyage kafkaïen au cœur des tourments de l'âme entre réel et cauchemar, Shutter Island soulève plus de questions qu'il n'y paraît.

La réalisation est magnifique, chaque plan est réfléchi, chaque son est adéquat. On sent cette montée d'angoisse que dégage le film. Et Scorsese fait tout pour alourdir l'atmosphère, convoquant pluie et bourrasques, falaises fouettées par le resac, cavernes moites et lugubres, personnel dérangeant. L'ambiance est malsaine à souhait, oppressante et les flash-backs sont nombreux mais superbes, horribles voire psychédéliques...

Shutter Island est la quatrième collaboration entre Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio qui avaient déjà tourné Gangs of New York, Aviator et Les Infiltrés ensemble. Le duo est toujours aussi puissant et remarquable. Léonardo DiCaprio réalise une performance tout simplement incroyable, habillant son jeu instinctif de traits rageurs incontrôlés. Avec quelques kilos en plus, il livre une époustouflante prestation d'acteur, à la fois émouvant, touchant, crédible en flic hanté par la mort de sa femme. Le comédien est à son apogée. Après avoir envisagé Robert Downey Jr. et Josh Brolin, Martin Scorsese proposa le rôle de Chuck Aule à Mark Ruffalo qui s'en sort plutôt bien. Ben Kingsley est aussi très bon tout comme Max von Sydow. On retrouve Ted Levine et John Carroll Lynch, qui avaient tous deux joué des serial killers, dans Le Silence des agneaux et Zodiac.

Shutter Island est un voyage dans la pensée où la folie à ses maux à dire. Une étouffante plongée dans la psyché humaine par le maestro Scorsese. Welcome to Shutter Island ! Vous n'en sortirez pas indemne...

Fiche Technique

Genre : Thriller

Nationalité : Américaine

Réalisation : Martin Scorsese

Casting : Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo, Ben Kingsley, Michelle Williams, Emily Mortimer, Jackie Earle Haley, Max von Sydow, Ted Levine, Patricia Clarkson, Ruby Jerins, Drew Beasley, Ken Cheeseman, Curtiss Cook, Christopher Denham, Gary Galone, Tom Kemp, Elias Koteas, Dennis Lynch, John Carroll Lynch, Robert Masiello, Joseph Mckenna, Aidan Cole Mitchell, Nellie Sciutto, Gregory Seymore, Joseph Sikora et Damian Zuk

Durée : 137 min

Année de production : 2008

Interdit aux moins de 12 ans

Attachés de presse : Jean-Pierre Vincent et Sophie Saleyron 

Date de sortie : 24 février 2010
 
 
 
 

SHUTTER ISLAND - BANDE-ANNONCE VF


26/02/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres