Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Mademoiselle Chambon , le 24 février 2010 en DVD ****

 
Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

Synopsis


Jean est quelqu'un de bien : un bon maçon, un bon fils, un bon père et un bon mari. Et dans son quotidien sans heurt, entre famille et travail, il croise la route de Mademoiselle Chambon, l'institutrice de son fils. Il est un homme de peu de mots, elle vient d'un monde différent. Ils vont être dépassés par l'évidence des sentiments.

L'avis de Thibault

2009 aura marqué le retour des films d'amour dans le cinéma français. Après les films de Catherine Corsini et de Cédric Kahn, c'est au tour de Stéphane Brizé, réalisateur de Je ne suis pas là pour être aimé , qui avait permis à Patrick Chesnais, Anne Consigny et Georges Wilson d'être nommés aux Césars, de nous donner sa vision des choses. Qui mieux que Stéphane Brizé pouvait adapter la subtile et mélancolique musicalité de Mademoiselle Chambon écrit par Eric Holder ?

Mademoiselle Chambon est certainement le plus abouti, le plus touchant et le plus bouleversant depuis La femme d'à côté de François Truffaut, pour nous faire ressentir le sentiment d'une passion entre un homme et une femme. C'est un drame romantique qui met en scène avec beaucoup de délicatesse une histoire simple où la complexité des sentiments amoureux est remarquablement traduite

Mademoiselle Chambon nous dévoile une romance toute en retenue et en finesse, qui avec ses silences et sa simplicité, maintient une tension tout au long du film. Chaque regard est chargé d'émotion et de sensualité. Dans le film, il y a très peu de dialogues et beaucoup de regards pour faire jaillir une intensité qui rappelle Sur la Route de Madison de Clint Eastwood. Un film fait de pudeur et de retenue. Rarement ce thème très classique n'aura été filmé avec autant de finesse, de subtilité et de retenue. La musique délicieuse, utilisée avec parcimonie, relève les scènes clefs.

Dans le rôle de Jean, Vincent Lindon confirme qu'il est un immense acteur. Après Welcome de Philippe Lioret, 2009 est son année. Tout en humilité, Sandrine Kiberlain, réussie sans un mot à être habitée par Véronique Chambon, son personnage. A ce jour, son meilleur rôle. Le jeu des deux acteurs est admirable. La relation est d'autant plus troublante quand on sait que la frontière est ténue entre la fiction et la réalité. Le couple est une évidence. Ils sont en osmose parfaite. Décidément Stéphane Brizé sait constituer des couples de cinéma en état de grâce. Aure Atika (La vie d'Artiste), Bruno Lochet (Camping à la ferme) et Jean-Marc Thibault (Féroce) complètent le casting.

Après le très bon Je ne suis pas là pour être aimé, Stéphane Brizé réussi une nouvelle fois à nous toucher avec ses personnages et leurs sentiments. Une histoire d'amour qui s'écoute au son du violon.

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Stéphane Brizé

Casting : Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain, Aure Atika, Jean-Marc Thibault, Arthur Le Houérou, Bruno Lochet, Abdallah Moundy, Anne Houdy et Michelle Goddet

Durée : 101 min

Année de production : 2008

Attachée de presse : Karine Ménard et Laurence Granec

Date de sortie : 14 octobre 2009
 
 
 


20/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres