Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Shrek 4, il était une fin, le 8 décembre 2010 en DVD **

Shrek 4, il était une fin, le 30 juin au cinéma **
 
Shrek 4, il était une fin de Mike Mitchell

Synopsis


Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre malodorant et mal léché ? Domestiqué, assagi, Shrek a perdu jusqu'à l'envie de rugir et regrette le bon vieux temps où il semait la terreur dans le royaume. Aujourd'hui, tel une idole déchue, il se contente de signer des autographes à tour de bras. Trop triste...
C'est alors que l'habile et sournois Tracassin lui propose un contrat. Shrek se retrouve soudain transporté dans un monde parallèle totalement déjanté où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi, où Fiona et son bien-aimé ne se jamais rencontrés...
Shrek va-t-il réussir à déjouer le sortilège, à repasser de l'autre côté du miroir, à sauver ses amis, à retrouver son monde et reconquérir l'amour de sa vie ?

L'Avis de Thibault

Après un Shrek 3, pas vraiment convaincant, revoilà l'ogre vert pour un ultime volet réalisé par Mike Mitchell réalisateur de Famille à louer avec Ben Affleck et de L'Ecole fantastique avec Michael Angarano.

Dans le premier film, Shrek apprend à s'aimer. Dans Shrek 2, il découvre la vie de famille et dans Shrek le troisième, il assume son rôle de père et de mari. Dans ce dernier volet, Shrek pique une crise de nerf : celle de la quarantaine.

Dans Shrek 4, le méchant de service est le nain Tracassin. Déjà présent dans Shrek le troisième, il a même subit un ravalement de façade et malgré sa petite taille, il rejoint Lord Farquaad, Charmant et sa mère la Bonne Fée au rang des méchants charismatiques. C'est un très bon vilain roublard, malicieux, sournois et pathétique qui accompagné par une flopée de sorcières, tout droit sortie du Magicien d'Oz, fait régner la terreur.

On peut dire que Dreamworks a trouvé le bon filon et l'exploite jusqu'au bout. Mais au fur et à mesure des épisodes, Shrek perd un élément essentiel de sa saga : son humour. La vanne est fainéante et le concept usé. En effet, les scénaristes écrivent une histoire qui se tient mais oublient les parodies. Fini Pinocchio se prenant pour Ethan Hunt ou Ariel se faisant dévorer par le requin tout droit sorti des Dents de la mer. Ce qui faisait le charme de Shrek a disparu.

Au niveau de la 3D et comme pas mal de films, elle ne sert pratiquement pas à grand-chose. Shrek 4, il était une fin aurait mieux fait de rester en 2D.

Shrek 4 marque la fin de l'ogre vert mais à l'instar de X-men, il y aura un spin-off "Origine" de Shrek centré sur le personnage du Chat Potté avant sa rencontre avec le célèbre ogre vert, ou comment Potté est devenu un dangereux tueur. On jubile.

Fiche Technique

Genre : Animation , Comédie , Fantastique

Nationalité : Américaine

Réalisation : Mike Mitchell

Casting : Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz, Antonio Banderas, John Cleese, Julie Andrews, Jon Hamm, Craig Robinson, Walt Dohrn, Jane Lynch, Cody Cameron, Larry King, Regis Philbin, Conrad Vernon, Aron Warner, Cody Cameron et les voix françaises d'Alain Chabat, Med Hondo, Barbara Tissier, Boris Rehlinger, Michel Prudhomme, Tania Torrens, Xavier Fagnon, Pascal Légitimus, William Coryn, Marie Madeleine Burguet le Doze, Alexandre Gillet, Jean Barney, Jacques Bouanich, Emmanuel Garijo, Philippe Catoire et Jean-loup Horwitz

Durée : 93 min.

Année de production : 2010

Titre original : Shrek Forever After

Film pour enfants à partir de 6 ans

Attachées de presse : Michèle Abitbol-Lasry et Séverine Lajarrige

Date de sortie : 30 juin 2010
 
 
 


28/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres