Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens ***

Le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens, le 27 octobre au cinéma ***

Le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens de Zack Snyder

Synopsis


Le film suit Soren, une jeune chouette fascinée par les histoires épiques que lui racontait son père sur les Gardiens de Ga'Hoole, une bande de mythiques guerriers ailés qui avait mené une grande bataille pour sauver la communauté des chouettes des Sangs Purs.

L'Avis de Thibault

En quelques années, Zack Snyder a réussi à clairement s'imposer dans le milieu du 7e Art avec des adaptations diverses visuellement parfaites et au scénario écrit avec précision. Du remake réussi du cultissime Zombie de Romero à Watchmen en passant par 300, il est passé de jeune espoir à metteur en scène indéniablement talentueux. Pour son quatrième film, il adapte avec surprise les trois premiers romans de la longue saga littéraire des Gardiens de Ga'Hoole de Kathryn Lasky.

Zack Snyder semble avoir une prédilection pour l'héroïsme, cet héroïsme qui donne naissance aux légendes, aux mythes, aux âme guerrières, à la noblesse des actes, ... mais aussi à l'initiation, à l'apprentissage, au courage, à la bravoure, au sacrifice, à l'humilité, à la tradition orale et à l'histoire contée . Le scénario du film suffit amplement. Beaucoup moins simpliste et manichéen que l'on pourrait le croire.

Zack Snyder propose donc une aventure épique pleine d'action et de rebondissements avec comme héros des hiboux plus vrais que nature. Enfin une belle histoire avec des péripéties entraînantes et des éléments perturbateurs pertinents. Le jeune héros en devenir, Soren, poursuit sa quête, son destin, porté par un courage exemplaire qu'il puise dans le récit des anciens, non pour devenir un héros mais pour retrouver des valeurs telle l'unité de la famille, retrouver et aider les siens mais aussi aider les autres.

L'intelligence de Le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens va même plus loin, on y frôle des concepts purement Shakespeariens par le biais d'une lutte fratricide au milieu d'une guerre de clans, de la trahison, de manipulations au sein du pouvoir, ... Aller au-delà de ses propres limites, de la quête de soi, de l'affrontement de ses propres peurs, de les transcender pour devenir soi-même une légende, autant d'éléments qui ramènent au splendide Jonathan Livingston le Goeland.

Il y a aussi un petit côté écologique quand on constate que les Gardiens vivent dans un arbre au milieu de l'océan en pleine harmonie avec le vivant, société utopique dans laquelle le rôle, quel qu'il soit, de chacune et chacun est essentiel à la bonne marche de cette société plus qu'utopique, alors que ceux dont la quête est le pouvoir vivent sur la terre dans un milieu aride, sans arbre, sans herbes, sans vie, sur une terre désolée.

On est vite pris dans un tourbillon d'émotion tant visuellement que par ce que nous raconte l'histoire. Les chouettes sont tellement bien personnifiées qu'elles deviennent attachantes et leurs émotions bien exprimées dans leurs regards. Les chouettes ont tout pour devenir les nouveaux héros magiques des enfants! On retrouve un petit mélange du Seigneur des Anneaux. Les gardiens ont la grâce des elfes, Soren le courage de Frodon et que dire de Metalbear qui reflète un Sauron plus méchant que jamais!

Le doublage est de qualité, d'autant plus que le casting original est énorme : Jim Sturgess Geoffrey Rush, Abbie Cornish et Hugo Weaving. Quatre après The Queen, l'actrice britannique Helen Mirren interprète à nouveau une reine.

La 3D est en tout point parfaite et est parfaitement utilisé tant pour la qualité, la profondeur, la texture et pour certains éléments qui sortent de l'écran. Elle se prête très bien à ce genre de film. Quand on doit suivre les chouettes dans les airs, ou encore lors des combats, l'effet est superbe. On a l'impression de voler avec les personnages ... Les séquences d'hyper slow motion (ces ralentis extrêmes chers au réalisateur) sont d'une beauté quasi hypnotiques, ses slow motion sont longs et splendides. Cette animation est d'une richesse visuelle exceptionnelle. Les textures des hiboux sont fantastiques, voir les plumes réagir au vent est éblouissant.

Contre toute attente, Zack Snyder atteint des sommets avec cette adaptation des premiers tomes de la saga écrite par Kathryn Lasky. Imprégné d'un véritable souffle épique et baroque, un film visuellement parfait et éblouissant abordant le thème indémodable du combat entre le bien et le mal. Un conflit Caïn/Abel au royaume des hiboux. La fin laisse place à une suite... Chouette alors...

Fiche Technique

Genre : Animation , Fantastique , Aventure

Nationalité : Australienne

Réalisation : Zack Snyder

Interprètes : Avec les voix originales de Jim Sturgess, Helen Mirren, Geoffrey Rush, Emily Barclay, Abbie Cornish, Essie Davis, Adrienne DeFaria, Joel Edgerton, Deborra-Lee Furness, Sacha Horler, Bill Hunter, Ryan Kwanten, Anthony LaPaglia, Miriam Margolyes, Sam Neill, Barry Otto, Richard Roxburgh, Angus Sampson, Hugo Weaving, David Wenham, Leigh Whannell, Gareth Young, Amanda Bishop, Anthony Cogin, Trent Dalzell, James Evans, Lelda Kapsis, Andrew McDonnell et John Xintavelonis

Durée : 99 minutes

Année de production : 2010

Titre original : Legend Of The Guardians - The Owls of Ga'Hoole

Attachés de presse : Eugenie Pont, Carole Chomand, Sabri Ammar et Caroline Marechal

Date de sortie : 27 octobre 2010

 

 



09/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres