Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Le siffleur **

 
Le siffleur de Philippe Lefebvre

Synopsis


Armand coule une pré-retraite dorée sous le soleil de la Côte d'Azur, entre sa boutique de prêt-à-porter, sa Viviane chérie et... son jardin secret : l'Aline Roc. Une terrasse, vue sur la mer, où, chaque midi, en dégustant sa sole grillée, il s'isole, s'évade et rêve. Oui, mais voilà, l'Aline Roc va être vendu...

L'avis de Thibault

Après avoir été le scénariste de Mon idole, Ne le dis à personne et Narco, Philippe Lefebvre passe derrière la caméra et réalise Le siffleur, adaptation du roman de Laurent Chalumeau : Maurice le siffleur.

Philippe Lefebvre signe des débuts convenables avec sa nouvelle casquette de metteur en scène et offre au public un produit calibré, mais pas dénué de saveur. Le film n'atteint jamais l'hilarité mais on rigole de temps en temps à un humour cliché pas toujours très léger et fin. La première scène entre le héros et son contrôleur des impôts en est un bon exemple. Dommage car avec une idée de départ excellente, il y avait matière à aller très loin dans l'hilarité. Les personnages sont tous aussi stéréotypés les uns que les autres : on trouve l'homme d'affaire véreux, la bimbo, les petites frappes composé d'un cerveau et d'un débile. Le scénario tient la route mais reste très convenu. Les dialogues du siffleur ne valent pas ceux de Michel Audiard et tombent à plat. Dommage car Philippe Lefebvre a un talent certain.

François Berléand et Thierry Lhermitte sont assez convaincants. On sent le premier investi dans son double rôle, de l'attachant Armand au cynique Maurice et le deuxième est égal à lui même. Malheureusement, un film ne peut reposer uniquement sur ses deux têtes d'affiches. Les deux acolytes Fred Testot et Sami Bouajila finissent très vite par nous agacer. Leurs dialogues censés être drôles sont redondants. Cela fait des années que Clémentine Célarié incarne toujours le même rôle. On se lasse de la revoir toujours en femme mûre et sexy. La belle surprise du film s'La belle surprise du film s'appelle Virgine Effira qui incarne une bimbo diablement sexy qui s'assume bien. Alain Chabat et Anne Marivin sont parfaits en guests stars.

Le Siffleur est à prendre comme une petite comédie simpliste qui fournit le minimum syndical.

Fiche Technique

Genre : Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Philippe Lefebvre

Casting : François Berléand, Thierry Lhermitte, Virginie Efira, Sami Bouajila, Fred Testot, Constance Dolle, Clémentine Célarié, Stéphane De Groodt, Alain Chabat, Alexandra Mercouroff, Arnaud Henriet , Jean-Noël Brouté, Sacha Bourdo, Philippe Lefebvre, Karim Adda, Anne Marivin, Olivier Doran

Durée : 87 min

Année de production : 2008

Attachée de presse : Astrid Gavard

Date de sortie : 6 janvier 2010
 
 
 
 


08/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres