Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Thomassin Florence : biographie et filmographie



Biographie



Après avoir suivi différents cours de théâtre et embrassé une carrière de danseuse de cabaret, Florence Thomassin se dirige vers le septième art dans les années 80 en interprétant des petits rôles dans des courts ou moyens métrages. En 1995, dans Elisa de Jean Becker, elle se distingue dans le rôle de la mère (en flash-back) de Vanessa Paradis, avant de se faire remarquer en croqueuse d'hommes dans Ainsi soient-elles.

Florence Thomassin passe de femme très sensuelle (Le Plaisir et ses petits tracas) à femme fragile, nommée aux Césars dans la catégorie Meilleur second rôle féminin pour Une Affaire de Gout de Bernard Rapp en 2000. La même année avec Rien à faire, elle montre qu'elle est aussi crédible en prolétaire qu'en bourgeoise blasée. Après avoir remporté le prix de la meilleure comédienne au Festival de Saint Tropez pour le téléfilm Les Vilains de Xavier Durringer, elle enchaîne les rôles sur petit puis sur grand écran, notamment dans Le Coeur des hommes, où le personnage de Jean-Pierre Darroussin tombe amoureux d'elle, ou dans Douches froides où elle interprète la mère du jeune héros (Johan Libéreau).

L'un de ses succès au cinéma se passera d'images: narratrice dans Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet, elle impose en voix off son timbre troublant. En 2006, c'est la consécration, elle est à l'affiche de Président, du Grand Meaulnes et du polar sombre Ne le dis à personne de son ami Guillaume Canet. Elle alterne aisément les registres, retrouvant l'année d'après Marc Esposito et toute l'équipe pour Le Coeur des hommes 2.

Prostituée violentée dans Mesrine : L'Instinct de mort (2008), Florence Thomassin s'inscrit au générique de Tête de Turc, drame mis en scène par Pascal Elbé. Après un rôle dans Roses à crédit d' Amos Gitaï, elle est la Marquise de Mézières de Bertrand Tavernier dans La Princesse de Montpensier (2010), sélectionné au Festival de Cannes 2010.

Filmographie complète de Florence Thomassin avec mes notes sur 20

Dubaï Flamingos de Delphine Kreuter - Prochainement

Roses à crédit de Amos Gitaï - 2010

La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier - 2010 16

Tête de Turc de Pascal Elbé - 2010 16

Mesrine : L'Instinct de mort (2008), de Jean-Francois Richet 17

Soit je meurs, soit je vais mieux (2008), de Laurence Ferreira Barbosa 15

57000 km entre nous (2008), de Delphine Kreuter

Le Coeur des hommes 2 (2007), de Marc Esposito 17

Vent mauvais (2007), de Stéphane Allagnon 14

Ne le dis à personne (2006), de Guillaume Canet 18

Le Grand Meaulnes (2006), de Jean-Daniel Verhaeghe 14

Président (2006), de Lionel Delplanque 15

Nuit noire 17 octobre 1961 (2005), de Alain Tasma 16

L'Anniversaire (2005), de Diane Kurys 16

Douches froides (2005), de Antony Cordier 14


Un Long dimanche de fiançailles (2004), de Jean-Pierre Jeunet 18

Le Coeur des hommes (2003), de Marc Esposito 17

Une Affaire de Gout (2000), de Bernard Rapp 15


Rien à faire (1999), de Marion Vernoux

Le Plaisir et ses petits tracas (1998), de Nicolas Boukhrief

L'Ile au bout du monde (1998), de Henri Herré

Paddy (1998), de Gérard Mordillat

Dobermann (1997), de Jan Kounen

Les Victimes (1996), de Patrick Grandperret

Des nouvelles du bon Dieu (1996), de Didier Le Pêcheur

Beaumarchais, l'insolent (1996), de Edouard Molinaro 17

Elisa (1995), de Jean Becker 17


Ainsi soient-elles (1995), de Patrick Alessandrin

Mina Tannenbaum (1994), de Martine Dugowson

Un père et passe (1989), de Sebastien Grall



14/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres