Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Berry Richard : biographie et filmographie

 

Biographie 

Dès l'âge de 16 ans, Richard Berry développe un intérêt particulier pour le théâtre. Il rejoint une troupe de comédiens amateurs et se passionne pour les classiques de Racine, Corneille, Molière et Beaumarchais. Après un premier échec au concours d'entrée du Conservatoire, il y est finalement admis en 1969. A sa sortie, il intègre la Comédie Française et y restera sept ans. Elie Chouraqui lui offre son premier grand rôle au cinéma dans Mon premier amour en 1978. Il apparaît alors souvent dans des premières oeuvres, comme Un assassin qui passe (1981) de Michel Vianey et Putain d'histoire d'amour (id.) de Gilles Béhat. A partir de 1982, Richard Berry diversifie son registre. On le voit au générique de La Balance de Bob Swaim, qui connaît un énorme succès, et dans la suite d'Un homme et une femme, Un homme et une femme : vingt ans déjà (1986) de Claude Lelouch.

 

En 1984, le tournage de La Garce marque le début d'une belle collaboration avec la cinéaste-comédienne Christine Pascal, collaboration qui se poursuivra avec le drame familial Le Petit prince a dit (1992) et Adultère, mode d'emploi (1995). De famille, il en est également question dans Le Grand Pardon que Richard Berry interprète en 1982 pour Alexandre Arcady, un réalisateur auquel il restera fidèle durant toute sa carrière (Le Grand carnaval, L'Union sacrée, Pour Sacha, Le Grand pardon II, K, Là-bas, mon pays, Entre chiens et loups).

 

Au début des années 90, il a l'honneur de jouer dans les deux derniers films d'Henri Verneuil inspirés de ses mémoires : Mayrig (1992) et 588, rue Paradis (id.). C'est durant cette décennie qu'il connaît ses plus grands succès dans la comédie avec Un grand cri d'amour (1998) de Josiane Balasko et le doublet Pédale douce (1996) / Quasimodo d'el Paris (1999) qui lui permet de donner la réplique à son ami Patrick Timsit. Ce dernier sera d'ailleurs l'acteur principal de sa première réalisation, L'Art (délicat) de la séduction en 2001. Richard Berry réitérera l'expérience de la mise en scène avec Moi César, 10 ans 1/2, 1,39 m (2003), et sur le mode du thriller avec La Boîte noire (2005), emmené par José Garcia, et L'Immortel (2010), adapté du roman homonyme de Franz-Olivier Giesbert.

 

Prêtant sa voix au célèbre aventurier dans l'adaptation de la bande dessinée Corto Maltese, la cour secrète des arcanes (2002), l'acteur-cinéaste continue de s'illustrer chez des cadors de la comédie à tandem comme Francis Veber (L'Emmerdeur, 2008), Olivier Doran (Le Coach, 2009) et Dominique Farrugia (Le Marquis, 2011), ce qui ne l'empêche pas pour autant d'apparaître au générique d'oeuvres à tonalité plus dramatique telles que Mes enfants ne sont pas comme les autres (2003) de Denis Dercourt et Comme ton père (2007) avec Gad Elmaleh.

 

Filmographie complète de Richard Berry avec mes notes sur 20

En tant qu'acteur

Le Marquis de Dominique Farrugia - 2011 10


L'Immortel de Richard Berry - 2010 17

Le Coach de Olivier Doran - 2009 16

L'Emmerdeur de Francis Veber - 2008 7

Cliente de Josiane Balasko - 2008 17

Les Insoumis de Claude-Michel Rome - 2008 16


Comme ton père (2007), de Marco Carmel 15

J'veux pas que tu t'en ailles (2007), de Bernard Jeanjean 12

Les Aiguilles rouges (2006), de Jean-Francois Davy 13

La Doublure (2006), de Francis Veber 16


Terminus (2006), de Francis Veber

L'Américain (2004), de Patrick Timsit 7

Les Clefs de bagnole (2003), de Laurent Baffie 8

Tais-toi ! (2003), de Francis Veber 12


Mes enfants ne sont pas comme les autres (2003), de Denis Dercourt

Ah ! si j'étais riche (2002), de Michel Munz 13

Corto Maltese, la cour secrète des arcanes (2002), de Pascal Morelli

Entre chiens et loups (2002), de Alexandre Arcady 10

Le Nouveau Jean-Claude (2002), de Didier Tronchet 12

Un Ange (2001), de Miguel Courtois 14

15 août (2001), de Patrick Alessandrin 16

L'Art (délicat) de la séduction (2001), de Richard Berry 10


Les Gens qui s'aiment (2000), de Jean-Charles Tacchella

Là-bas, mon pays (2000), de Alexandre Arcady 14

Quasimodo d'el Paris (1999), de Patrick Timsit 12

Une journée de merde (1999), de Miguel Courtois 8


Les Agneaux (1999), de Marcel Schüpbach

Un Grand cri d'amour (1998), de Josiane Balasko 12

K (1997), de Alexandre Arcady 13


Tout est fini entre nous (1996), de Furio Angiolella

Pédale douce (1996), de Gabriel Aghion 16

L'Univers de Jacques Demy (1995), de Agnès Varda

Adultère, mode d'emploi (1995), de Christine Pascal

L'Appât (1995), de Bertrand Tavernier 16

Arthur (1995), de Felicie Dutertre

Consentement mutuel (1994), de Bernard Stora

Le Joueur de violon (1994), de Charles Van Damme

Le Grand pardon II (1992), de Alexandre Arcady

Le petit prince a dit (1992), de Christine Pascal 18

588, rue Paradis (1992), de Henri Verneuil

Mayrig (1992), de Henri Verneuil

Ma vie est un enfer (1991), de Josiane Balasko 14

Pour Sacha (1991), de Alexandre Arcady

Shadows of the past (1991), de Gabriel Pelletier

Modigliani (1990), de Franco Brogi Taviani

La Baule-les-Pins (1990), de Diane Kurys 14

L'Entraînement du champion avant la course (1990), de Bernard Favre

L'Union sacrée (1989), de Alexandre Arcady

Migrations (1988), de Aleksandar Petrovic

Cayenne Palace (1987), de Alain Maline

Spirale (1987), de Christopher Frank

Un Homme et une femme : vingt ans déjà (1986), de Claude Lelouch

Taxi Boy (1986), de Alain Page

Suivez mon regard (1986), de Jean Curtelin

Lune de miel (1985), de Patrick Jamain

Spécial Police (1985), de Michel Vianey

Urgence (1985), de Gilles Béhat

Sauvage et Beau (1984), de Frédéric Rossif

La Garce (1984), de Christine Pascal

L'Addition (1984), de Denis Amar

La Trace (1983), de Bernard Favre

Le Grand carnaval (1983), de Alexandre Arcady

Le Jeune marié (1983), de Bernard Stora

Le Crime d'amour (1982), de Guy Gilles

La Balance (1982), de Bob Swaim

Une chambre en ville (1982), de Jacques Demy

Le Grand pardon (1982), de Alexandre Arcady 16

Putain d'histoire d'amour (1981), de Gilles Béhat

Un Assassin qui passe (1981), de Michel Vianey

Premier voyage (1980), de Nadine Trintignant

L'Homme fragile (1980), de Claire Clouzot

Mon premier amour (1978), de Elie Chouraqui

La Gifle (1974), de Claude Pinoteau

Absences répétées (1972), de Guy Gilles



En tant que réalisateur

L'Immortel de Richard Berry - 2010 17

La Boîte noire de Richard Berry - 2005 15

Moi César, 10 ans 1/2, 1,39 m de Richard Berry - 2003 15

L'Art (délicat) de la séduction (2001), de Richard Berry 10



18/09/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres