Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Hellphone, le 15 octobre 2007 en DVD ***



Hellphone de James Huth

Synopsis


Skater fan d'AC/DC, en terminale dans un lycée parisien, Sid rêve d'un téléphone portable. Avec lui, il pourra séduire Angie, sublime jeune fille fraîchement débarquée de New York, pendue pour l'instant au bras de Virgile, le playboy de l'école. Mais le téléphone que Sid achète dans cet étrange bazar chinois se révèle avoir d'étranges pouvoirs...
Hellphone a choisi Sid. L'amitié avec Pierre, son ami d'enfance, et l'amour pour Angie sauront-ils résister à la relation passionnelle entre Sid et son téléphone ?

L'Avis de Thibault

Audacieux et fort du succès de Brice de Nice, James Huth tente le coup (de fil) avec Hellphone, comédie horrifique déjantée, inscrite au forfait énergie et délire illimités, une comédie pour adolescents boutonneux en manque de sensations fortes. Surfant plus du côté d'un Sérial Lover que de Brice de Nice, Hellphone n'avait pour unique prétention affichée que celle de faire un teen-movie à la française, avec toute la dimension parodique que cela pouvait induire. Tout est tourné en dérision, que ce soit dans le comportement des personnages, ou bien dans les décors, costumes et situations. Le film a un vrai scénario, rythmé, riche, loufoque, parsemé de gags efficaces et de références à plusieurs films dont Aladin, Gremlins, Star Wars, Forrest Gump, M le maudit etc... Les caricatures d'élèves et de profs poussées à l'extrême arrachent nos fous rires, car le spectateur se retrouve forcément dans un personnage et reconnait un de ses enseignant.

Jean-Baptiste Maunier est très crédible. Il tient toute sa place au sein d'une équipe de jeunes acteurs très crédibles, et gagne dans ce film ses vrais galons d'acteur. Benjamin Jungers pour son premier rôle est vraiment très bon, Anaïs Demoustier loin de son rôle dans L'année suivante, est l'hilarante blonde de service. Un rôle à contre emploi. On la retrouve la semaine prochaine dans Le prix à payer d'Alexandra Leclère. Vladimir Consigny, le fils d'Anne Consigny, et Edouard Collin tirent aussi leur épingle du jeu. Les seconds rôles adultes viennent se greffer dont Nicolas Briançon (L'avion, Les poupées russes), Bruno Salomone, Clothilde Mollet (La tourneuse de pages, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain), Gilles Gaston Dreyfus (Danse avec lui) et même un certain Brice Agostini.

C'est vraiment trash comme il faut. Parmi les must-see : un élève se fait renverser par un camion estampillé "fumer tue" alors qu'il s'allume une clope, la scène gore dans la cuisine, le strip tease et le comming out d'un jeune au dessus des big mac avec Boney M en fond.

Un petit bijou complétement déjanté par l'auteur de Brice de Nice.

Fiche technique

Genre : Comédie fantastique

Nationalité : Française

Réalisation : James Huth

Interprètes : Jean-Baptiste Maunier, Jennifer Decker, Benjamin Jungers, Vladimir Consigny, Edouard Collin, Baptiste Caillaud, Anaïs Demoustier, Judith Chemla, Quentin Grosset, Géraldine Martineau, Gilles Gaston-Dreyfus, Christian Hecq, Clotilde Mollet, Bruno Salomone, Gilles Privat, Silvie Laguna, Cyril Gueï et Nicolas Briançon

Durée : 98 minutes

Année de production : 2006

Date de sortie : 28 mars 2007

N° de visa : 115 664

Box Office France : 288 288 entrées



09/07/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres