Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Inglourious Basterds, le 5 janvier 2010 en DVD ****

Inglourious Basterds de Quentin Tarantino

Synopsis


Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s'échappe de justesse et s'enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d'une salle de cinéma.
Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. "Les bâtards", nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l'actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d'éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l'entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle...

L'avis de Thibault

Avec Inglourious Basterds le nouveau film de Quentin Tarantino, le réalisateur décide de tenter l'aventure du film de guerre. Mais la fiction ne s'attarde pas une seule seconde sur la réalité historique. Les libertés prises sont énormes, tellement énormes que, finalement, ... on les accepte facilement.

On retrouve cet univers propre au réalisateur, bercé de western-spaghetti, teinté d'un humour noir ravageur étroitement lié aux scènes les plus gores, le tout transposé ici dans la France occupé de la seconde Guerre Mondiale. Le sujet semblait délicat. Pourtant, Tarantino se l'approprie sans concessions, faisant de cette page de l'histoire un divertissement apparent auquel viennent se greffer des touches subtiles de dénonciation.

Inglourious Basterds est un "western-spagetti" mélangeant hommages et films. Divisé en cinq chapitres, nécessaire car tous différents dans leur style et le personnage mis en avant, on est immédiatement émerveillé par le soin apporté aux décors et costumes. Le chapitre I fait fortement référence à Sergio Leone de par son titre et par sa réalisation. La scène dans la taverne est un véritable bijou de cinéma. Avec un dénouement jouissif, le réalisateur gratifie de l'ironie dut à leur sort. Rappelons que les nazis prenait un malin plaisir à enfermer et exterminer les juifs dans des camps de la mort. Dans le film, le camp se trouve être un cinéma et ce sont les nazis qui sont pièges dedans. C'est une idée incroyable de tuer les nazis via la pellicule.

On a la joie de découvrir un comédien exceptionnel, l'autrichien Christoph Waltz, qui, jusqu'à présent, avait beaucoup tourné pour la télévision et très peu pour le cinéma. Cela lui change de Derrick. Son rôle de chasseur de juifs polyglotte lui a permis d'obtenir le prix d'interprétation masculine, un prix parfaitement mérité même si François Cluzet (A l'origine) et Tahar Rahim (Un prophète) pouvaient également y prétendre. Il mérite sans conteste son prix d'interprétation à Cannes. Mélange d'abomination et de flegme, il est glaçant à souhait, crispant, inquiétant et surprenant. Il devient le poumon du film. Brad Pitt excelle dans le rôle d'Aldo Rayne. Il réussit une interprétation à la Clark Gable remarquable et hilarante. Mélanie Laurent est troublante et bouleversante. Elle incarne une jeune juive française habitée par le ressentiment et rattrapée par un destin autant exceptionnel que tragique. En femme fatale pleine de haine en vers les nazis, elle apporte une touche de vengeance. Son personnage est le plus important. Daniel Brühl est très émouvant en jeune sniper allemand, érigé en symbole du 3e Reich. Leur relation impossible est très touchante. Diane Kruger est charismatique à souhait en vedette de cinéma agent double. Til Schweiger (Driven, Les daltons) habitué aux navets, trouve son meilleur rôle. Eli Roth est dément. Michael Fassbender est de passage.

Le résultat est une comédie gore qui peut faire réfléchir sur la vengeance et la violence. Un cinéaste pour qui le cinéma est une fureur de vivre.

Fiche Technique

Genre : Guerre

Nationalité : Américaine et Allemande

Réalisation : Quentin Tarantino

Casting : Brad Pitt, Mélanie Laurent, Christoph Waltz, Eli Roth, Diane Kruger, Michael Fassbender, Daniel Brühl, Til Schweiger, Gedeon Burkhard, Mike Myers, B.J. Novak, Samm Levine, Paul Rust, Julie Dreyfus, Denis Ménochet, Léa Seydoux, Anne-Sophie Franck, Michael Bacall, Omar Doom, Sylvester Groth, Martin Wuttke, August Diehl, Christian Berkel, Soenke Möhring, Rod Taylor, Cloris Leachman, Marie de Villepin, Richard Sammel, Jana Pallaske, Jacky Ido, Ludger Pistor, Enzo G. Castellari, Petra Hartung, Anastasia Schifler, Michael Kranz, Samuel L. Jackson, Arndt Schwering-Sohnrey, Volker Michalowski, Ken Duken, Christina Rodriguez, Lena Friedrich, Wolfgang Lindner, Rainer Bock, André Penvern, Sebastian Hülk, Joe Hooker, Carlos Fidel, Christian Brückner, Hilmar Eichhorn, Patrick Elias, Eva Löbau, Salvadore Brandt, Wilfried Hochholdinger, Olivier Girard (II), Michael Scheel, Leo Plank, Andreas Tietz, Bo Svenson et Alexander Fehling

Durée : 153 min

Année de production : 2008

Interdit aux moins de 12 ans

Date de sortie : 19 août 2009
 
 
 
 

Découvrez la playlist IB avec The Film Studio Orchestra


23/08/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres