Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

La tête en friche, le 5 octobre 2010 en DVD ****

 
La tête en friche de Jean Becker

Synopsis


Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu'il est petit, à l'école primaire son instituteur l'a vite pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté " en friche ".
Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.
Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.
Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour " petit-filial ", et un véritable échange...

L'Avis de Thibault

Après Deux jours à tuer avec Albert Dupontel et le regretté Pierre Vaneck, Jean Becker revient avec La tête en friche. Dans ce film, on retrouve tout ce qui fait le succès des œuvres passées du réalisateur depuis Les enfants du marais en 1999 : les épanchements émotionnels, le ton humaniste, les rencontres improbables et l'enrichissement au contact des autres.

Le film raconte une histoire issue de l'adaptation d'un roman de Marie-Sabine Roger. Germain, un homme de 45 ans, est peu gâté par la vie, dont l'éducation et la culture seraient finalement restées en jachère, l'ayant abandonné à un âge enfantin. Sa rencontre avec une vieille femme très cultivée, son opposé en somme, va petit à petit le faire renaître et grandir, cultiver à nouveau sa tête en friche.

Jean Becker est un réalisateur de film simple et humaniste, beau et touchant. Comme souvent, nous avons eu le droit a une jolie fable, pleine de poésie, combinant habillement humour et tendresse. Le sujet, qui pourrait pourtant facilement tomber dans le mièvre est traité avec simplicité, humanité et justesse. Les dialogues ciselés sont signés pour la première fois par le scénariste Jean-Loup Dabadie. Tous les dialogues sont savoureux entre Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus, merveilleux tous les deux. Jean Becker filme en très gros plans serrés les visages permettant ainsi de voir la grandeur du jeu des deux acteurs principaux. Tous les personnages sont touchants et tous les sentiments sont authentiques. Le réalisateur sait magnifiquement tisser les relations entre ses personnages, que ce soit entre Germain et Margueritte ou Germain et sa mère.

C'est la première fois que Gisèle Casadesus et Gérard Depardieu travaillent ensemble mais les deux acteurs ont déjà travaillé avec Jean Becker. L'une sur Les Enfants du marais, l'autre sur Elisa, dans lequel il partageait l'affiche avec Vanessa Paradis. Gisèle Casadesus est tout simplement extraordinaire et merveilleuse pour son grand âge. Quelle performance!! Elle incarne avec une parfaite justesse cette dame douce et passionnée de lecture. Le souvenir de Suzanne Flon est intense. Gérard Depardieu est à l'aise dans ce rôle en or qui lui va comme un gant. L'acteur joue les analphabètes. Son personnage n'a pas été gâté dans sa vie, de sa difficulté à lire et de son éducation avec une mère peu aimable et d'un père qu'il n'a jamais connu. Tout en finesse et tendresse, il devient bouleversant vers la fin. Tous les seconds rôles sont crédibles dans leurs défauts, leurs qualités bien que la plupart d'entre eux soient des archétypes de personnage. Claire Maurier dans un rôle difficile, Maurane, Sophie Guillemin, François-Xavier Demaison, Patrick Bouchitey, Jean-François Stévenin, Jean-Luc Porraz, Mélanie Bernier, Régis Laspalès, Serge Larrivière et Jérôme Deschamps complètent le casting.

De cette ode à la vie découle une pointe de drôlerie, deux doigts de tristesse panachée d'un zeste de mélo. C'est une comédie joyeuse fait sur de petits détails qui donne le sourire à la sortie. Du grand Jean Becker.

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Jean Becker

Casting : Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus, Maurane, Patrick Bouchitey, Jean-François Stévenin, François-Xavier Demaison, Claire Maurier, Sophie Guillemin, Anne Le Guernec, Mélanie Bernier, Régis Laspalès, Jérôme Deschamps, Matthieu Dahan, Bruno Ricci, Lyes Salem, Jean-Luc Porraz, Serge Larivière, Gilles Detroit, Florian Yven

Durée : 82 min.

Année de production : 2009

Attachés de presse : Dominique Segall et Grégory Malheiro

Date de sortie : 2 juin 2010
 
 
 


07/06/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres