Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Le Bruit des glaçons, le 25 javier 2011 en DVD ****

xvdw
 
Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier

Synopsis


C'est l'histoire d'un homme qui reçoit la visite de son cancer. " Bonjour, lui dit le cancer, je suis votre cancer. Je me suis dit que ça serait peut-être pas mal de faire un petit peu connaissance... "

L'Avis de Thibault

Avec Le Bruit des glaçons, inclassable et jubilatoire, le grand Bertrand Blier des Valseuses, Buffet froid ou Calmos est de retour après quelques déceptions comme Les Côtelettes ou Combien tu m'aimes ? . On a sorti Blier de son formol.

Charles Faulque était un auteur à succès, il a même eu le Goncourt. Aujourd'hui, sa femme l'a quitté en emmenant leur fils, il n'écrit plus, il vit seul avec sa bonne et passe sa journée avec un seau à glaçons à la main car son vin blanc bien frais est sa drogue quotidienne. Un jour, son cancer lui rend visite.

Bertrand Blier aime bien les sujets tabous et le cancer en est un de premier choix. L'idée de départ est originale, séduisante et culottée : donner vie humaine au cancer. L'idée du film est venue du visage d'un homme, croisé vingt ans plus tôt par le réalisateur, qui voyait en lui une tête de cancer.

La scène d'ouverture du film, assez angoissante, est tournée dans le but de mettre tout le monde mal à l'aise grâce à un plan d'Albert Dupontel vu de dos, qui marche sur un chemin de campagne, les bras écartés et à grandes enjambées. La musique suggère la gravité. L'argument du cancer Dupontel rendant une visite de convenance (puis s'incrustant quand le mal s'installe et prospère) à l'écrivain déchu Dujardin, Blier le scénariste sait en tirer magnifiquement parti. Le climat, la lenteur, le huis clos du film correspond tout à fait au ton nécessaire pour le sujet. L'émotion est présente et donne une touche de réalisme dans ce film surréaliste.

Ainsi, Charles et Louise comme leurs acolytes maîtres des tuméfactions se livrent aux délices de cette Comédie Humaine version grinçante, échangeant les répliques ciselées par Blier le dialoguiste. Chaque mot, chaque phrase est travaillée, acide pour finalement amener un sourire. Les dialogues, noirs à souhait, sont parfois déroutants mais souvent justes et drôles. On rit du cancer. La prouesse est grande.

Les acteurs sont exceptionnels. Jean Dujardin et plus que touchant en alcoolique au sourire ravageur qui lutte contre son cancer. Albert Dupontel qui a vraiment la tête de l'emploi, est grinçant à souhait. Le rôle du Cancer lui sied à merveille. Les deux comédiens se retrouvent après Le convoyeur. Anne Alvaro s'en sort avec plus que les honneurs. Elle est très convaincante. Le jeu de Myriam Boyer sonne juste. Christa Théret est très juste et Emile Berling est très émouvant. Audrey Dana, Geneviève Mnich, Eric Prat, Farida Rahouadj et Jean Dell complètent le casting.

Le bruit des glaçons est un film d'humour noir et complètement décalé. Mais au final, le sujet principal du film n'est peut-être pas tant le cancer que l'amour. Le Cinéma comme on l'aime!

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Bertrand Blier

Casting : Jean Dujardin, Albert Dupontel, Anne Alvaro, Myriam Boyer, Audrey Dana, Christa Theret, Emile Berling, Geneviève Mnich, Eric Prat, Farida Rahouadj et Jean Dell

Durée : 87 min.

Année de production : 2009

Attachées de presse : Alexandra Schamis et Sandra Cornevaux

Date de sortie : 25 aout 2010
 
 


26/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres