Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Le coach, le 13 janvier 2010 en DVD ***

 
Le coach d'Olivier Doran

Synopsis


Chêne est un coach renommé qui accumule les succès professionnels. Mais c'est aussi un joueur invétéré qui a des dettes colossales. A bout de patience, sa femme le quitte.
Pris à la gorge par ses créanciers, Chêne accepte un contrat qui peut le sauver : coacher à son insu Marmignon, un directeur très singulier qui semble être le pire coaché imaginable.

L'avis de Thibault

Après avoir été comédien pour Alain Berbérian, Alain Chabat et Agnès Jaoui, Olivier Doran réalise son troisième film après Le déménagement et Pur week end.

Coacher et être coaché, voilà des activités très tendances en ces temps de crise. On a tous de plus en plus besoin d'un coach en matière de travail, de sport ou de séduction. Même le Président de la République a un coach. Les émissions de télévision fleurissent (Super Nanny, Pascal, le grand frère). Le réalisateur n'a pas tardé à s'emparer du sujet.

D'autant que tout les propos prononcés dans le film par le coach sont vrais. Une intervention discrète est contraire à l'éthique. Il y a bien 6 types de personnalités selon le Docteur Kayler : Le rebelle, le rêveur, le travailleur, le promoteur, le persévérant et l'empathique. Patrick Marmillon est un empathique. Il n'est absolument pas con comme Jacques Villeret dans le diner de cons, il est tout simplement gentil.

Le scénario écrit par Denis Bardiau et Bruno Bachot est réussit. On sent une vraie filiation avec Francis Veber dans l'écriture des dialogues et le comique de situation. La comédie repose sur un duo composé d'un gentil coincé et d'un requin sur de lui mais antipathique, un Clown Blanc et un Auguste. Des personnages que tout oppose. C'est du bon Veber. La mayonnaise prend, à la différence d'un Emmerdeur, sorti l'année dernière, remake du film d'Edouard Molinaro avec le même Richard Berry. Les situations sont plaisantes mais attendues. Le thème du coaching est bien abordé avec humour.! Certaines scènes sont à la fois drôles et touchantes ( le test chez Le Notre, Le diner au restaurant, le cours de séduction). Quelques répliques hilarantes resteront dans les mémoires.

Les acteurs sont bons naturellement. Jean-Paul Rouve se révèle aussi agaçant que touchant et Richard Berry en coach perdu confirme son grand talent pour la comédie. Il est très sobre et donne tout son meilleur. Le duo fonctionne à merveille. Anne Marivin, depuis Chouchou confirme son immense talent de comédienne. Didier Bezace (vu dans Mariages, Ma vie en l'air ou Ca ira mieux demain) est irrésistible dans le rôle d'Hubert Dompierre. Le comportement de son personnage est jubilatoire. Enfermé dans des rôles de gentils (Sinclair dans Le mystère de la chambre jaune), Jean-Noël Brouté a la possibilité d'incarner un vrai méchant et de dévoiler une autre facette de son talent. A noter la participation de Laure Manaudou, qui en deux répliques, n'est pas crédible. On sent que la nageuse récite son texte sans en mettre le ton. Mélanie Bernier (Mes stars et moi), Florence Pernel, Jacques Boudet, Jean-Philippe Ecoffey en directeur du casino et Olivier Doran complètent le casting.

Le film est très classique et donc très prévisible. Mais le film possède de bons gags porté par d'excellents comédiens.

Fiche Technique

Genre : Comédie

Nationalité : Française

Réalisation : Olivier Doran

Casting : Jean-Paul Rouve, Richard Berry, Anne Marivin, Mélanie Bernier, Didier Bezace, Jean-Noël Brouté, Florence Pernel, Jacques Boudet, Jean-Philippe Ecoffey, Laure Manaudou, Virginia Anderson, Didier Sidbon, Dorylia Calmel, Juliette Poissonnier et Olivier Doran

Durée : 92 min

Année de production : 2008

Budget : 6 500 000 euros

N° de visa : 119980

Attachée de presse : BCG

Date de sortie : 9 septembre 2009
 
 
 
 


10/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres