Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Margin Call, le 2 mai 2012 au cinéma ****

Margin Call, le 2 mai 2012 au cinéma ****

Margin Call de J. C. Chandor

Synopsis


Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le meilleur ou triche. La dernière nuit d'une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres...

L'Avis de Thibault

Sois le premier, le meilleur ou triche ! Telle est la devise d'un trader qui se respecte. C'est cette devise que J.C Chandor met en scène en réalisant Margin Call, son premier film. Inspiré de la véritable histoire de la crise financière de 2008, Margin call relate l'amorçage de la bombe financière et les quelques heures suivantes dans les bureaux de la grande banque américaine Lehman Brothers qui déclencha les évènements des sub-primes.

On suit le parcours d'un jeune analyste qui, suite au dernier conseil de l'un de ses chefs gracieusement remercié lors d'une vague express de licenciements, va se retrouver face à une estimation parfaitement viable et réaliser le cataclysme financier se trouvant aux portes du monde. Lâchant immédiatement l'info auprès de l'un de ses supérieurs, celle-ci va alors remonter toute la hiérarchie et sortir les plus hauts placés de leur torpeur, essayant tant bien que mal de trouver comment encaisser la situation. Le choix plane au-dessus de leurs têtes : soit ils sont amenés à être confrontés au peu de conscience qu'il leur reste, soit à s'engager dans leur survie professionnelle et financière. Au bout, un bouc-émissaire sera jeté en pâture et un plan instauré.

Relatant en une unité de temps et de lieu, le film est subtilement écrit. Objet d'une nomination aux Oscars 2012 dans la catégorie Meilleur Scénario Original, il s'intéresse au domaine de la finance et traduit bien le monde financier d'aujourd'hui. Les dialogues sont quant à eux assez percutants. Le film est passionnant et glaçant dans la manière dont il aborde de façon très réaliste et sans concessions son sujet.

Le film a le bon ton de rester compréhensible et ne tombe pas dans le piège facile de l'argot financier. La grande qualité de Margin Call réside dans sa capacité à rendre simple des notions abstraites ou complexes. J.C. Chandor rend son œuvre accessible à tous. Le film montre aussi combien les dirigeants semblent totalement détachés du travail d'un trader. On entend Kevin Spacey dire qu'il ne comprend rien à ces conneries affichés sur l'écran, Simon Baker demander à lui parler en langage clair ou encore Jeremy Irons solliciter le jeune analyste pour lui expliquer le problème comme s'il parlait à un enfant. Belle manière de souligner que eux non plus ne comprennent pas grand-chose.

Le film de J.C. Chandor n'est pas pour autant un brûlot anti-capitaliste, plutôt une vision sans concession ni complaisance d'un système dont le fonctionnement rappelle celui de la chaîne alimentaire. Les requins de la finance restent des êtres humains avec leurs doutes et leurs peurs et c'est cet aspect humain des dérives du pouvoir de l'argent que cette fiction nous dévoile avec un cynisme plein d'intelligence.

Le sentiment de puissance et de supériorité des traders et autres chefs d'équipes est très bien mis en scène. La vie privée est priée de rester au vestiaire. La vue qu'ils ont depuis leurs bureaux de gratte ciel et les plans en contres plongées en font des dieux. J.C Chandor réussit tout de même le tour de force de glisser quelques plans qui en disent plus que de longs discours comme ces deux boss, entourés d'une femme de ménage, qui s'inquiètent de leur avenir ou même lorsqu'un jeune trader sorti de la fac, éclate en sanglots dans les toilettes parce qu'il va se faire virer...

Le casting prestigieux donne une intensité à chacun des membres de la hiérarchie cette société boursière en ébullition. J.C. Chandor ne sacrifie jamais un personnage au détriment d'un autre. Zachary Quinto, également attaché à la production avec sa société Before the Door, s'affirme. Il est l'une des faces de l'humanité dans ce film. Comme son personnage, le téléspectateur est effrayé de voir la catastrophe arriver. Oscarisé dans American Beauty et Usual Suspects, Kevin Spacey s'est fait rare à l'écran ses dernières années. Il est encore très convaincant. Leurs personnages sont les plus approfondis. L'un représente le futur jeune requin talentueux encore empreint d'une émotion qui s'éteindra par la force des choses et l'autre devient un vieux patron en proie à sa conscience qui perçoit clairement les répercussions négatives sur l'échelle économique de cette vente massive décidée de manière inconsidérée, mais ravalera aussitôt sa fierté, ses pensées et ses émotions à des fins personnelles. Décidément à l'aise dans tous les rôles, Stanley Tucci donne une profondeur incroyable à son personnage. Jeremy Irons est impeccable en requin de la finance. Il rappelle avec nostalgie les grandes heures de l'acteur du temps du Mystère Von Bulow ou de Faux semblants. Simon Baker, bien connu des aficionados de séries télé, surprend dans son rôle rempli d'amertume. A contre-emploi, Penn Badgley est convaincant. Quand Demi Moore joue les figurantes, Paul Bettany confirme son talent.

Margin Call est l'un des meilleurs films sur la Bourse, là où Oliver Stone ratait le coche avec son second opus Wall Street : l'argent ne dort jamais qui marquait pourtant le retour du grand Gordon Gekko. A regarder en complément de The Company Men.

Fiche Technique

Genre : Drame, Thriller

Nationalité : Américaine

Réalisation : J. C. Chandor

Interprètes : Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Penn Badgley, Simon Baker, Mary McDonnell, Demi Moore, Stanley Tucci, Aasif Mandvi, Ashley Williams, Susan Blackwell, Maria Dizzia, Al Sapienza, Jim Kirk, Jimmy Palumbo, Peter Y. Kim, Grace Gummer et Oberon K.A. Adjepong

Durée : 107 minutes

Année de production : 2011

Attaché de presse : Jean-Pierre Vincent

Date de sortie : 2 mai 2012

Vous devriez aussi aimer : Cleveland contre Wall Street , De bon matin ...
 
 


03/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres