Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Mon père est femme de ménage, le 6 septembre 2011 en DVD ***

Mon père est femme de ménage, le 13 avril au cinéma ***

Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine

Synopsis


Polo a 16 ans et les complexes d'un ado de son âge. Entre une mère alitée et une soeur qui rêve d'être miss, le seul qui s'en sorte à ses yeux, c'est son père. Hélas, il est femme de ménage...

L'Avis de Thibault

Mon père est femme de ménage est l'adaptation du roman éponyme de Saphia Azzeddine, qu'elle a décidé de transposer sur grand écran quelque part entre La vie est un long fleuve tranquille et Les Beaux Gosses. Produit par Nathalie Rheims et Thomas Langmann, le film est dédié à la mémoire de Claude Berri.

Paul est un jeune adolescent de 16 ans, vivant avec son père, femme de ménage, sa mère paralysée des jambes et sa soeur ainée qui rêve de gagner un concours de beauté. Il vit chichement dans une banlieue parisienne avec ses amis et a bien du mal à franchir le cap de l'adolescence.

Dépeindre le monde de l'adolescence est difficile et Saphia Azzeddine offre une belle analyse. La nouvelle réalisatrice sait décidément nous toucher à la fois à l'écrit comme à l'écran. Contrairement au titre, le héros n'est pas le père mais plutôt le fils. On ne peut s'empêcher une comparaison entre Les beaux gosses et Mon père est femme de ménage. La différence principale est qu'ici ce n'est pas le flirt qui est l'élément central du film mais la relation sociale des parents. La relation entre un père un peu maladroit et son fils est très émouvante. C'est un film tendre et intelligent.

Le scénario est convaincant. Le chômage, la misère et l'échec scolaire, sont autant de thèmes qui auraient pu alourdir le film, mais qui se révèlent comme des territoires de jeux pour rendre sympathique un univers assez morose. Il a une énergie positive jamais misérabiliste. La famille de Paulo est attendrissante, Saphia Azzeddine ne dresse en aucun cas un tableau pathos de cette famille touchée par la crise.

Saphia Azzeddine séduit grâce à des dialogues qui font très souvent mouche. De nombreuses répliques du film sont savoureuses, en particulier ceux de François Cluzet. Le film comprend quelques bons gags franchement drôles.

François Cluzet est toujours aussi excellent dans ses rôles. Comme avec Vincent Lindon, par des petits détails, il habite son personnage, que se soit en escroc, en alcoolique, en hôtelier où en père de famille. On le verra bientôt en aristocrate tétraplégique aux côtés d'Omar Sy dans Intouchables. Nanou Garcia est hilarante. L'actrice dispose enfin d'une vraie reconnaissance, après avoir commencé sa carrière en 1984. Elle apparaît dans Gardiens de l'ordre, Tout ce qui brille, Le Nom des gens pour la seule année 2010. Et puis le jeune Jérémie Duvall, après avoir séduit dans Le fils à Jo de Philippe Guillard, s'impose véritablement comme une des révélations masculines de l'année. Il est épatant.

Mon père est femme de ménage est une comédie sincère, fraiche avec de bons sentiments qui s'impose comme un film de comédiens et de dialogues, justement écrit et parfaitement interprété. Belle comédie tonique, juste et irrésistible.

Fiche Technique

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Saphia Azzeddine

Interprètes : François Cluzet, Jérémie Duvall, Nanou Garcia, Alison Wheeler, Aïmen Derriachi, Jules Sitruk, Barbara Probst, Franck Keïta, Abdel-Akim Mebtouche, Mélèze Bouzid, Eric Naggar, Anne Loiret, Béatrice Michel et Sabrina Chebli

Durée : 80 minutes

Année de production : 2010

Attachés de presse : Dominique Segall et Grégory Malheiro

Date de sortie : 13 avril 2011
 
  


17/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres