Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

My Week with Marilyn, le 4 avril 2012 au cinéma ***

My Week with Marilyn, le 4 avril 2012 au cinéma ***

My Week with Marilyn de Simon Curtis

Synopsis


Au début de l'été 1956, Marilyn Monroe se rend en Angleterre pour la première fois. En pleine lune de miel avec le célèbre dramaturge Arthur Miller, elle est venue tourner LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui restera célèbre pour l'avoir réunie à l'écran avec Sir Laurence Olivier, véritable légende du théâtre et du cinéma britanniques, qui en est aussi le metteur en scène.
Ce même été, Colin Clark, 23 ans, met pour la première fois le pied sur un plateau de cinéma. Tout juste diplômé d'Oxford, le jeune homme rêve de devenir cinéaste et a réussi à décrocher un job d'obscur assistant sur le plateau. Quarante ans plus tard, Clark racontera ce qu'il a vécu au fil des six mois de ce tournage mouvementé dans son livre, « The Prince, the Showgirl and Me ». Mais il manque une semaine dans son récit...
Son second livre, « Une semaine avec Marilyn », relate la semaine magique qu'il a passée, seul, avec la plus grande star de cinéma du monde.
Tour à tour drôle et poignant, MY WEEK WITH MARILYN porte un regard intime et rare sur l'icône de Hollywood, en racontant le lien aussi bref que puissant qui s'est noué entre cette femme exceptionnelle et le jeune homme qui a su la comprendre mieux que le reste du monde.

L'Avis de Thibault

My Week with Marilyn est l'adaptation du roman éponyme de Colin Clark, lequel aborde la relation intense qu'il a vécu avec la star planétaire Marilyn Monroe sur le tournage du Prince et la danseuse, alors qu'il occupait le poste de 3ème assistant réalisateur.

Ah, la belle Marilyn. Le sexe-symbole féminin depuis plus d'un demi-siècle. L'icône d'une époque, mythe de la gent masculine, est un personnage cinématographiquement fragile. La bête de scène, fragile, un peu dingue, rock'n'roll star qui se transforme de temps en temps en une bête de foire...

Avec My Week With Marilyn, Simon Curtis tente de dévoiler la part humaine du mythe en s'appuyant sur le récit de Colin Clark ayant passé quelques jours avec la sublime artiste. A l'heure où les biopics semblent à la mode, les scénaristes ont judicieusement opté pour une courte tranche de vie de Marilyn Monroe, celle de sa collaboration conflictuelle avec Laurence Olivier à l'occasion du tournage du Prince et la Danseuse. Astucieux de la part du réalisateur. Cela permet de créer une atmosphère, de poser le personnage et de développer ses traits de caractères.

Le fil de la narration est tenu par le rôle d'un assistant de production, complice amoureux éphémère de l'actrice, qui permet de revenir une fois de plus sur les facettes bien connues de Marilyn. Le jeune homme à travers qui nous vivons l'histoire doit d'abord se trouver une place dans l'industrie du cinéma. Et quand il y parvient, il doit trimer pour la garder. Tout ce passage est absolument passionnant. On nous invite à rêver de ce poste de larbin et à se prendre pour ce gamin culotté et chanceux. L'angle d'approche est infiniment plus subtil, puisque c'est par le prisme du tournage du Prince et la danseuse, que l'on redécouvre Marilyn Monroe, ses démons personnels, son rapport ambivalent à la célébrité, son manque de confiance en elle et en ses qualités d'actrice, mais aussi son pouvoir d'attraction naturel sur des hommes, tous enamourés dès l'instant où il la voyait. L'histoire est passionnante et nous dévoile une Marilyn Monroe peu sûre d'elle, en détresse à la fois capable de louper ses répliques comme de réussir la plus magnifique des prises.

L'ensemble repose sur la prestation majestueuse de sa comédienne principale. Michelle Williams incarne Marilyn Monroe à la perfection. Loin de caricaturer l'originale, l'actrice trouve le parfait équilibre dans sa fragilité, son instabilité et sa séduction. Tour à tour paumée, farouche, élégante, défaite, fragile, aimante, agressée ou manipulatrice elle incarne avec panache et retenue une inaccessible Marilyn. Elle est tout simplement extraordinaire et envoûtante dans son rôle. Très convaincant dans le rôle de Colin Clark, Eddie Redmayne apporte ce qu'il faut d'innocence. Il s'en sort admirablement. Kenneth Branagh est parfait en Sir Laurence Olivier balançant entre mépris et admiration vis à vis de sa partenaire. Apportant une certaine prestance, il n'y avait que lui pour interpréter le rôle, tantôt suave et tantôt colérique. Le comédien, spécialiste de Shakespeare, réinvente le cabotinage avec grâce. Julia Ormond est une merveilleuse Vivien Leigh en proie aux doutes. C'est un bonheur de la retrouver si rayonnante. N'oublions pas Emma Watson qui même sans sa baguette magique parvient à délivrer une bonne interprétation en timide et charmante maquilleuse. Harry Potter semble bien terminé pour la jeune actrice. Dominic Cooper campe efficacement son rôle secondaire antipathique. Et les quelques apparitions de Judi Dench se savourent de manière élégante.

Un demi-siècle après sa mort, la plus poupoupidou des stars américaines continuent d'alimenter les fantasmes et d'influencer la pop culture. Elle est et restera toujours un mythe. My Week with Marilyn est une œuvre qui offre un véritable hommage à Miss Monroe. Une petite surprise pleine de fraîcheur.

Fiche Technique

Genre : Biopic

Nationalité : Américaine et Britannique

Réalisation : Simon Curtis

Interprètes : Michelle Williams, Eddie Redmayne, Julia Ormond, Kenneth Branagh, Judi Dench, Dougray Scott, Dominic Cooper, Emma Watson, Toby Jones, Jim Carter, Zoë Wanamaker, Derek Jacobi, Pip Torrens, Geraldine Somerville, Michael Kitchen, Miranda Raison, Karl Moffatt, Simon Russell Beale, Robert Portal, Philip Jackson, Victor McGuire, Richard Attlee, Michael Hobbs, Brooks Livermore, Rod O'Grady, Richard Clifford, Gerard Horan, Alex Lowe, Georgie Glen, Richard Shelton, Peter Wight, Paul Herzberg, James Clay, Des McAleer, Jem Wall, Ben Sando, Josh Morris et David Rintoul

Durée : 102 minutes

Année de production : 2011

Attachée de presse : Delphine Olivier

Date de sortie : 4 avril 2012

Vous devriez aussi aimer : The Lady, La Môme ...
 
  


09/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres