Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : Contagion ***

Contagion, le 9 novembre 2011 au cinéma ***

Contagion de Steven Soderbergh

Synopsis


Une pandémie dévastatrice explose à l'échelle du globe... Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d'exposer la vie d'une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d'un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l'OMS, s'efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu'à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu'on "cache la vérité" à la population...

L'Avis de Thibault

Après les Ocean's Eleven, Steven Soderbergh signe une nouvelle œuvre chorale Contagion avec une grosse distribution autour des oscarisés Matt Damon, Kate Winslet et Marion Cotillard. Depuis Traffic et Erin Brokovitch, le réalisateur ne nous a pas fait un bon film.

Vache folle, Grippe aviaire, H1N1... Chaque fois, c'est la même chose : un cas, puis plusieurs, une contamination rapide et à grande échelle. Une contamination d'ordre planétaire, comment ça marche ? Toute la procédure à suivre en cas de pandémie mondiale est ici décortiquée avec soin pour que nous sachions exactement de quoi il retourne, allant même parfois assez loin dans le jargon scientifique. Malgré ses allures de film choral impliquant un grand nombre de personnages, le film va aborder le problème du virus par une approche frontale, assez technique par certains aspects. Dès le début du film, Steven Sodherberg donne le ton, découpé, centré sur les détails mais surtout n'hésitant pas à sacrifier l'une des stars annoncées. Le réalisateur filme son histoire de manière froide voire clinique.

Contagion part de la première personne contaminée et suit l'expansion de cette fièvre mystérieuse. Le virus se répand à une vitesse grand V d'une poignée de mains, d'un frôlement, d'un éternuement. Le mal se propage de manière fulgurante allant du bloggeur freelance convaincu par la théorie du complot au jeune père se retrouvant tout à coup seule avec sa fille. Si la maladie est la menace principale, il y en a une autre qui guète à chaque instant, c'est la panique. La rumeur, personnalisée par Jude Law, se répand aussi vite que le virus et nous montre bien que celui-ci n'est peut-être pas le pire des ennemis.

Le problème est que le scénario s'étale sur trop de personnages et n'aboutit à rien sur aucune des histoires. On a bien du mal à se prendre d'affection pour quiconque dans cette histoire au ton mortuaire. Le film manque énormément d'émotion comme si voir des gens mourir était une banalité. Avec l'histoire de Laurence Fishburne nous avons tout de même droit à quelques scènes intimistes intéressantes pour que le film recèle un minimum d'humanité. Si elle n'est pas poussée, elle n'en est donc pas moins présente.

Matt Damon joue un père, qui vient de perdre une partie de sa famille et il ne semble pas du tout affecté. Jude Law joue un blogueur super influent mais on le voit jamais bloguer. Le personnage de Marion Cotillard est plus que jamais inutile. Elle explique des choses à un groupe mais le son est inexistant. On aurait aimé savoir ce qu'elle raconte. Elle joue quand même une grande épidémiologiste mais ne prononce jamais rien de scientifique.

Aidé par la bande son éléctro de Cliff Martinez, le compositeur de Drive qui signe un score dont les rythmiques strictes donneraient presque l'impression d'entendre la propagation de l'infection.

Contagion s'attache plus à l'effet reportage qu'à l'effet spectaculaire. Un Steven Soderbergh plutôt classique.

Fiche Technique

Genre : Drame , Science fiction , Thriller

Nationalité : Américaine

Réalisation : Steven Soderbergh

Interprètes : Marion Cotillard, Matt Damon, Laurence Fishburne, Jude Law, Kate Winslet, Bryan Cranston, Jennifer Ehle, Gwyneth Paltrow, Tien You Chui, Josie Ho, Daria Strokous, Griffin Kane, Yoshiaki Kobayashi, John Hawkes, Monique Gabriela Curnen, Teri McEvoy, Sue Redman, Teri Campbell, Stef Tovar, Mary Jo Faracy, Grace Rex, Armin Rohde, Joseph Anthony Foronda, Philip James Brannon, Rebecca Spence, David Lively, Andrew White (II), Larry Clarke, Anna Jacoby-Heron, Ira Blumen, Scott Stangland, Jimmy Chung, Rick Uecker, Tara Mallen, Demetri Martin, Elliott Gould, Enrico Colantoni, John Hines, Joshua Weinstein, Sarah Charipar, Mark Czoske, Dan Aho, Chin Han, Hee-Wan Kwon, Phil Tang, Robert Chi, Blair Robertson (II), Randy Lowell, Pete Sack, Brian J. O'Donnell, Kwok Wah Wong, Raymond Tsang Sau Ming, Jim Ortlieb, Annabel Armour, Sanaa Lathan, Kara Zediker, Joshua Pollock, Laura T. Fisher, Peter Kelly, Mary Beth Dolan, Jason Babinsky, Howie Johnson, Sanjay Gupta, Thomas Gebbia, Dan Flannery, Dan Sanders-Joyce, Joshua Seiden, Kam Tong Wong, Michael Franck, Amr Waked, Sarab Kamoo, Mark Roman, Steven James Price, John Hoogenakker, Sally Susman, Debbi Burns, Michael Meyerson, Dave McNulty, Pat Frey, Guy Massey, Deanna Marks, Chris D. Thomas, Thomas Kosik, Zane McIntosh, Thomas W. Stewart, Bennie Bell, Jessica Gonzales, Kimber Closson, Duke Czlonka, Joshua Rollins, Dan Latham, Shannon Edwards, Errol Suleyman, Robert G. Beck, Steven Rohlf, Eduardo Ambriz DeColosio, Conrad Clifton, Sarah Kliban, Tom McElroy, Ahmed Boulane, Melanie Case, Paul D. Morgan, Philippe Debaty, Tony Lee Gratz, Michael Ingersoll, Suzanne Lang, Catherine Kim Poon, Kimberly Hansen, Vinnie Langdon, Jonathan Pessin, Robert Cure, Christian Heep, Shavonne Caldwell, Tracey Kaplan, Wendy Tremont King, Delicia Dunham, Kenny Lo, Sandy Rouge, Douglas Dircks, Michael Rebresh, Bob Kolbey, Charlie Schildt, Liam George Hurley, Gary Levens, Anthony Bowker, Adam Blaszkiewicz et Charles Rasmussen

Durée : 106 minutes

Année de production : 2011

Attachés de presse : Jean-Pierre Vincent et Virginie Picat

Date de sortie : 9 novembre 2011

Vous devriez aussi aimer : Alerte, Je suis une légende ...
 
  


09/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres