Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : L'Apprenti Sorcier ***

L'Apprenti Sorcier, le 11 aout au cinéma ***

L'Apprenti Sorcier de Jon Turteltaub

Synopsis


Balthazar Blake est un grand sorcier vivant de nos jours à Manhattan. Il tente de défendre la ville contre son ennemi juré, Maxim Horvath. Balthazar ne pouvant y arriver seul, il engage alors - un peu malgré lui - Dave Stutler, un garçon apparemment ordinaire qui a pourtant un vrai potentiel, pour devenir son apprenti. Le sorcier donne à son apprenti réticent un cours express sur l'art et la science de la magie, et ensemble, ces deux associés improbables vont tenter de stopper les forces des ténèbres. Il faudra à Dave tout son courage, et même davantage, pour survivre à sa formation, sauver la ville et embrasser la fille qu'il aime...

L'Avis de Thibault

Décidément, Nicolas Cage n'en finit plus avec les grosses productions. Après avoir été à l'affiche des Ailes de l'enfer, Volte/Face, Benjamin Gates et le Trésor des Templiers et sa suite, Ghost Rider et Prédictions, l'acteur interprète le personnage principal de L'Apprenti Sorcier. Il retrouve le metteur en scène Jon Turteltaub, avec qui il avait déjà travaillé sur les deux premiers opus consacrés à Benjamin Gates, le célèbre Indiana Jones des temps modernes. Le studio décide de réitérer la formule qui leur a valu le succès de Pirates des Caraïbes.

En 740, Merlin forma plusieurs disciples pour prendre sa suite mais Horvath le doubla, aidé de Morgana et vola la formule qui permet de réveiller l'armée des morts. Veronica, la compagne de Balthazar se sacrifia en absorbant Morgana, et Balthazar les emprisonna avec Horvath dans une poupée Russe. Merlin, mourant, confia ensuite une bague à Balthazar, bague qui ne se réveillera que si son porteur est l'élu. C'est plus d'un millénaire plus tard que Balthazar rencontrera l'élu, Dave, qu'il devra former pour contrecarrer les projets d'Horvath, après que celui-ci l'ai libéré de la poupée par mégarde.

La vision manichéenne de ce style de film est très présente, la magie est quand même relativement bien exploitée. Couplée à de grandes scènes d'actions hollywoodiennes, la magie devient un mixage du film d'action et du genre héroïque-fantaisie. Le sujet de l'apprenti qui découvre qu'il doit sauver le monde, le refuse, puis prend ses responsabilités et apprend tout en un temps record est un sujet usé jusqu'à la moelle. Le scénario est classique tout en ajoutant des touches d'originalité bienvenues. Les dialogues font toujours mouches. Il est en revanche à déplorer qu'Horvath soit accompagné d'un disciple particulièrement ringard qui casse malheureusement tout l'effet que sait faire Alfred Molina dans ses rôles de méchants. Le fait que Dave ait une petite amie n'arrange rien non-plus, ceci rappelant le dilemme qu'eut Peter avec Mary Jane dans Spiderman. Les intérêts amoureux sont tout bonnement ridicules. La belle blonde qui se retrouve avec le garçon, c'est d'un cliché. Ces second-rôles sont inutiles. La scène finale, bien que sympathique soit un peu courte et n'en mette pas plein la vue.

Avec la scène du nettoyage du laboratoire, L'Apprenti Sorcier rend hommage au célèbre segment éponyme du dessin animé Fantasia, créé par Disney en 1940, et dans lequel on pouvait voir Mickey déclenchant une série d'évènements magiques qu'il ne contrôle plus. John Nelson, le superviseur des effets visuels du film, a remporté un oscar pour son travail sur Gladiator en 2000. Ceux de L'Apprenti sorcier sont efficaces surtout la course poursuite en plein New York.

Nicolas Cage qui vole à lui seul toute notre attention. Jay Baruchel donne à cet apprenti sorcier une dimension humaine tout à fait juste. Il a récemment prêté sa voix au personnage principal du film d'animation Dragons. Leur duo fonctionne très bien. Alfred Molina est classe dans son rôle de méchant, mais n'est pas aussi charismatique qu'il était dans Spider Man 2. Monica Bellucci bien que magnifique ne fait qu'une apparition et n'est pas trop utile. Elle, interprétant une sorcière dont Nicolas Cage est amoureux, a déjà prêté ses traits à un personnage de ce type dans Les Frères Grimm de Terry Gilliam.

L'apprenti sorcier ne révolutionne pas le genre du film de magie, mais il parvient quand même à nous ensorceler à l'aide des ses effets spéciaux, de son humour et de ses acteurs bien sûr. La recette Disney/Buckheimer trouve enfin le bon dosage et touchera sans doute sa cible principale, à savoir le jeune public.

Fiche Technique

Genre : Fantastique , Drame

Nationalité : Américaine

Réalisation : Jon Turteltaub

Casting : Nicolas Cage, Jay Baruchel, Teresa Palmer, Toby Kebbell, Monica Bellucci, Alfred Molina, Omar Benson Miller, Jake Cherry, Robert Capron, Peyton List (II), Alice Krige, James A. Stephens, Sean Patrick Reilly, Kate Gorney, Nicole Ehinger, Owen J. Murphy, Adria Baratta, Rosie Moss, Jabari Gray, Manish Dayal, Gregory Woo, Indy Rishi, Kerry Britt, Robert Feeley, Marshall Factora, Jen Kucsak, Aristedes Philip DuVal, Wai Ching Ho, Jason R. Moore, Sandor Tecsy, Marika Daciuk, Adriane Lenox, Ethan Peck, Oscar A. Colon, Joe Lisi, William Devlin, Victor Cruz, Melissa Gallagher, Parisa Fitz-Henley, Brandon Gill, Henry Yuk, Jordan Johnston, Izuchukwu Mozie, Amit Soni, Maha Chehlaoui, Ian Alda et Ian McShane

Durée : 105 min.

Année de production : 2010

Titre original : The Sorcerer's Apprentice

Attaché de presse : Jean-Baptiste Péan

Date de sortie : 11 aout 2010
 


12/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres