Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Séance de rattrapage : La vérité ou presque ***



La vérité ou presque de Sam Karmann

Synopsis


Anne est mariée à Thomas, qui a un faible pour Caroline, la jeune femme de Marc, l'ex-mari d'Anne, elle-même sensible au charme de Vincent, terriblement jalousé par Lucas. Quant à Rose-Marie, elle sait que lorsque le désir sonne, c'est souvent le mensonge qui ouvre la porte. Alors, la vérité dans tout ça ? C'est qu'on peut aimer pour toujours, mais pas tout le temps, c'est ça la vérité... Ou presque.

L'avis de Thibault

Après les très réussis Kennedy et moi et A la petite semaine, Sam Karmann transpose le roman de Stephen McCauley : La vérité ou presque. Dans cette comédie de moeurs, il traite donc des rapports humains qui passent très souvent par le mensonge ce qui donne de très belles scènes de comédie aux répliques assassines. Mais attention son troisième film n'est pas que successions de gags, il mélange un peu de comédie avec de l'émotion. Le scénario est coécrit par Jérôme Beaujour dont on peut apprécier le travail sur Le rôle de sa vie et La moustache.

C'est la première fois qu'André Dussollier joue aux côtés de Karin Viard. Il incarne aussi pour la première fois un homosexuel assumé qui écrit des biographies. Il exprime les émotions avec une grande finesse et une intensité dans l'oeil. Karin Viard montre une fois de plus son grand potentiel comique. Dans les relations qu'elle entretient avec les autres, elle est irrésistible en particulier avec son fils. (Titouan Morand) François Cluzet, fraîchement césarisé retrouve ses partenaires (France Boutique pour l'une, Ne le dis à personne pour l'autre) et compose une séducteur qui fait croire qu'il a les clés de l'épanouissement. Il est très touchant lors de la visite des traboules avec André Dussollier. Brigitte Catillon (Les sœurs fâchées) est elle aussi formidable en langue de vipère, toujours le mot assassin. Sam Karmann s'offre une rôle secondaire dans son film, sorte de récréation qui lui permet de retrouver le plaisir de jouer la comédie. Julie Delarme (Camping à la ferme) et Désir Carré (Le goût des autres) complètent le casting. La scène du dîner est très drôle car elle met en scène tous les personnages principaux.

La musique joue un rôle important dans le film. Tout le début est rythmé avec des sonorités jazzy et des dialogues percutants. La fin du film est très touchante. On regrettera simplement une baisse de régime au milieu du film. Sam Karmann nous offre une belle adaptation : le pari est réussi. Espérons qu'il aura plus de succès public que son précédent film.

Fiche technique

Genre : Comédie Dramatique

Nationalité : Française

Réalisation : Sam Karmann

Casting : Karin Viard, André Dussollier, François Cluzet, Brigitte Catillon, Julie Delarme, Sam Karmann, Liliane Rovère, Antonio Interlandi, Patrick Zimmermann, Valentin Traversi, Céline Quignet, Ysmahane Yaqini, Mathieu Besnier, Béatrice Audry, Titouan Morand, Ginette Bellue, Catherine Olson, Désir Carré et Maxime Cella

Durée : 95 min

Année de production : 2006

Date de sortie : 12 septembre 2007


05/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres