Le cinéma de Thibault

Le cinéma de Thibault

Balasko Josiane : biographie et filmographie



Biographie

Fille d'un patron de bistrot yougoslave qui décède alors qu'elle est adolescente, Josiane Balasko est élevée par sa mère et sa grand-mère. Très jeune, elle rêve d'embrasser une carrière artistique : après s'être essayée au dessin en intégrant une école de graphisme, et à l'écriture en rédigeant des nouvelles de Science-fiction, elle opte pour la comédie et suit les cours de théâtre de Tania Balachova.

 

Au milieu des années 70, Josiane Balasko rejoint l'équipe du Splendid, alors à la recherche d'une remplaçante pour Valérie Mairesse, partie faire du cinéma. Parallèlement, elle monte ses propres spectacles et incarne Ginette Lacaze dans une pièce écrite par Coluche, à qui elle est souvent comparée. Elle apparait à l'écran en 1973 dans L'An 01 et trouve son premier rôle important dans Les Petits câlins de Jean-Marie Poiré (1978). Jouant de son image d'anti-sex-symbol, l'actrice accède à la notoriété en même temps que ses camarades du Splendid, grâce au succès des comédies Les Bronzés (1978) puis Les Bronzés font du ski (1979), sans oublier Le Père Noël est une ordure (1982), dans lequel elle incarne l'exaspérante Mme Musquin. Les membres de la troupe prennent bientôt des chemins séparés, mais cette aventure collective sera l'objet d'un culte durable, puisqu'un troisième volet des Bronzés verra le jour en 2006.

 

A travers des films comme La Smala (1984) ou Nuit d'ivresse (1986), Josiane Balasko impose à l'écran un personnage de "femme ordinaire à qui il arrive des choses extraordinaires" (comme elle le déclarera à la revue Studio). En 1989, grâce à Blier le provocateur, elle est la secrétaire pour qui Depardieu quitte Carole Bouquet dans Trop belle pour toi, une de ses prestations les plus mémorables. L'actrice multiplie dès lors les rôles de composition : militante exaltée dans Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes (1993), alcoolique pathétique dans Un crime au paradis (2001), elle suprend encore en incarnant en 2003 une femme-flic à la dérive dans le polar Cette femme-là de Guillaume Nicloux, puis... Marguerite Duras dans J'ai vu tuer Ben Barka (2004), la célèbre psychanalyste dans le téléfilm Françoise Dolto, le désir de vivre (2008) ou encore la concierge discrète et solitaire du Hérisson (2009), adaptation du roman de Muriel Barbery. Josiane Balasko n'en oublie pas pour autant de jouer "la comédie" en tournant pour Gérard Krawczyk (La Vie est à nous !, L'Auberge rouge) ou Jean-Michel Ribes (Musée haut, musée bas, 2008).

 

Dès le milieu des années 80, Josiane Balasko a révélé un autre de ses talents, celui de réalisatrice. Ses deux premiers opus, Sac de noeuds (1985) et Les Keufs (1989), témoignent de son anticonformisme et de son goût pour la satire sociale. Ce n'est pourtant qu'avec son quatrième long-métrage, Gazon maudit, sur le thème, alors tabou, de l'homosexualité féminine, qu'elle obtient les suffrages de la critique et du public, ainsi que le César du Meilleur scénario en 1995. Interprétant elle-même dans chacun de ses films des personnages hauts en couleurs, Josiane Balasko porte ensuite à l'écran deux de ses pièces de théâtre à succès, Un grand cri d'amour (1998) et L' Ex femme de ma vie (2005), puis son livre Cliente (2008).


Filmographie complète de Josiane Balasko avec mes notes sur 20

Nénette de Josiane Balasko - prochainement


Mes Héros de Eric Besnard - Sorti en salle en 2012


Maman de Alexandra Leclère - Sorti en salle en 2012 12


Sport de filles de Patricia Mazuy - Sorti en salle en 2012 15

 

Beur sur la ville de Djamel Bensalah - Sorti en salle en 2011 9

 

Un Heureux événement de Rémi Bezançon - Sorti en salle en 2011 17

 

Holiday de Guillaume Nicloux - Sorti en salle en 2010 8

 

En terre étrangère de Christian Zerbib - Sorti en salle en 2009


Neuilly sa mère ! (2009), de Gabriel Julien-Laferrière 14

Bancs publics (Versailles rive droite) (2009), de Bruno Podalydès 16

L'Elégance du hérisson (2009), de Mona Achache 15

Musée haut, musée bas (2008), de Jean-Michel Ribes 17

Cliente (2008), de Josiane Balasko 17


La Clef (2007), de Guillaume Nicloux 16

L'Auberge rouge (2007), de Gérard Krawczyk 15

Les Bronzés 3 amis pour la vie (2006), de Patrice Leconte 14


La Vie est à nous ! (2005), de Gérard Krawczyk

J'ai vu tuer Ben Barka (2005), de Serge Le Péron

L'Ex femme de ma vie (2005), de Josiane Balasko 12

Madame Edouard (2004), de Nadine Monfils 13

Cette femme-là (2003), de Guillaume Nicloux 16

Le Raid (2002), de Djamel Bensalah 12

Absolument fabuleux (2001), de Gabriel Aghion 8

Un Crime au paradis (2001), de Jean Becker 15

Chicken run (2000), de Peter Lord 16

Les Acteurs (2000), de Bertrand Blier 14

Le Libertin (2000), de Gabriel Aghion 12

Le Fils du Francais (1999), de Gérard Lauzier 10

Un Grand cri d'amour (1998), de Josiane Balasko 12

Arlette (1997), de Claude Zidi 11

Didier (1997), de Alain Chabat 16

Gazon maudit (1995), de Josiane Balasko 16

Grosse fatigue (1994), de Michel Blanc 16

Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes (1993), de Jean-Jacques Zilbermann 11


L'Ombre du doute (1993), de Aline Issermann

Ma vie est un enfer (1991), de Josiane Balasko 14

Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück (1991), de Alessandro Capone

Trop belle pour toi (1989), de Bertrand Blier 16

Une nuit à l'Assemblée nationale (1988), de Jean-Pierre Mocky

Sans peur et sans reproche (1988), de Gérard Jugnot 14

Les Keufs (1987), de Josiane Balasko 12


Les Frères Pétard (1986), de Hervé Palud 14

Nuit d'ivresse (1986), de Bernard Nauer

Sac de noeuds (1985), de Josiane Balasko

Tranches de vie (1985), de François Leterrier

La Vengeance du serpent à plumes (1984), de Gérard Oury

La Smala (1984), de Jean-Loup Hubert

P'tit Con (1984), de Gérard Lauzier

Signes extérieurs de richesse (1983), de Jacques Monnet

Papy fait de la résistance (1983), de Jean-Marie Poiré 18

Le Père Noël est une ordure (1982), de Jean-Marie Poiré 18


Hôtel des Amériques (1981), de André Téchiné

Le Maitre d'école (1981), de Claude Berri 12

Les Hommes préfèrent les grosses (1981), de Jean-Marie Poiré 12


Clara et les chics types (1981), de Jacques Monnet

Les Bronzés font du ski (1979), de Patrice Leconte 17

Les Héros n'ont pas froid aux oreilles (1979), de Charles Nemes

Les Bronzés (1978), de Patrice Leconte 16

Pauline et l'ordinateur (1978), de Francis Fehr

Les Petits câlins (1978), de Jean-Marie Poiré 12

La Coccinelle à Monte-Carlo (1978), de Vincent McEveety

La Tortue sur le dos (1978), de Luc Béraud

Si vous n'aimez pas ça, n'en dégoûtez pas les autres (1978), de Raymond Lewin

Nous irons tous au paradis (1977), de Yves Robert 18

Dites-lui que je l'aime (1977), de Claude Miller

Monsieur papa (1977), de Philippe Monnier

L'Animal (1977), de Claude Zidi

Solveig et le violon turc (1977), de Jean-Jacques Grand-Jouan

Une Fille unique (1977), de Philippe Nahoun

Le Locataire (1976), de Roman Polanski

L'An 01 (1973), de Jacques Doillon

L'Agression (1973), de Frank Cassenti



22/03/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres